15/11/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Lamictal, lamotrigine, TFR, reste à charge, FSPF istock-RSMcLeod

Dans une circulaire datée du 14 novembre 2018, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) alerte les officinaux sur les conséquences de la mise en place de TFR (tarif forfaitaire de responsabilité) pour la lamotrigine depuis le 1er novembre 2018.

L’antiépileptique princeps Lamictal n’ayant pas aligné ses prix sur ceux des génériques, les patients auront un reste à charge à régler à compter du 21 décembre 2018.

Il sera de :

- 0,45 euros pour Lamictal 5 mg,

- 0,85 euros pour Lamictal 25 mg,

- 1,42 euros pour Lamictal 50 mg,

- 1,57 euros pour Lamictal 100 mg et Lamictal 200mg.

La FSPF avait déjà tiré la sonnette d’alarme fin octobre pour les médicaments chers concernés par cette vague de TFR, afin que les pharmaciens anticipent une possible revente à perte (voir notre actualité du 24 octobre 2018).






Les dernières réactions

  • 15/11/2018 à 13:00
    Hubert
    alerter
    Petit Papa Noël
    Quand tu descendras du ciel...
  • 15/11/2018 à 19:48
    Anonymous
    alerter
    Comment peut-on mettre en place un TFR sur une molécule qui fait partie (avec les autres anti-épileptiques) des exceptions au système "tiers payant contre générique".....
    on marche sur la tête....
  • 16/11/2018 à 07:35
    MAURICE
    alerter
    On marche sur la tête comme dirait Leclerc.
  • 16/11/2018 à 07:39
    rab74
    alerter
    encore la grande entourloupe d'état: t'es pas obligé, mais quand même! mes patients lamictal sont presque tous CMU, ont du mal à lire "les noms bizarres":ça va être chaud! mais faut bien financer la prime aux carburants hein!
  • 16/11/2018 à 12:39
    Frafra
    alerter
    Honteux!
  • 16/11/2018 à 14:39

    alerter
    Le reste à charge est minime néanmoins, faire payer un peu fera prendre conscience que l’on s oriente vers une médecine qui ne sera plus 100% gratuite. Je suis sûr pour dans un sens car les gens n’ont plus de respect pour le système de santé
  • 17/11/2018 à 10:41
    BREZHONEG
    alerter
    le 100% gratuit serait pourtant possible si on autorisait la Secu a etre aussi Assurance Complementaire.Avec retour informatique immediat si probleme de droits de l'assuré , fini les enervants rejets des mutuelles qui nous coutent 2.5% du C.A, donc 8-10% de nos revenus.Mais nos syndicats uspo et fedé doivent trouver qu'on gagne assez de fric puisqu 'ils ne reprennent pas l'idée. Il faut dire que les complementaires ont veillé a les solliciter comme "conseillers techniques"......
  • 18/11/2018 à 20:55
    pha
    alerter
    2.5% du CA ?? 10% des revenus ??? Sérieusement ? Il faut que tu revoies la gestion de ton officine parce que là c'est n'importe quoi...
  • 19/11/2018 à 12:25
    BREZHONEG
    alerter
    Malheureusement non! La filiale tiers payant du Credit Agricole est arrivée aux memes chiffres il y a quelques années.
  • 19/11/2018 à 23:10
    Pha
    alerter
    Sérieusement, j'ai des rejets mais on recycle les dossiers et on prévient les patients. En fin d'année, c'est moi qui fait le bilan de toutes les pertes et heureusement on est TRES loin des 2,5% du CA. 2,5% ça représenterait 130 k€ pour moi !!!!!!! En réalité je perds entre 2 et 8k€ selon les annrées. Donc soit tu gères très mal ta pharma soit tu n'es pas non plus à ces chiffres là. Mais il faut que tu t'interroges.
  • 20/11/2018 à 16:19
    BREZHONEG
    alerter
    Tua s bien de la chance de recycler et que ca suffise.Moi , j'ai des mutuelles qui repondent "assuré inconnu" et au telephone,la verité c'est" oui ,sa carte va jusqu'au 31-12,mais le piement du contrat est arrété depuis le 30-09"(licenciement ou decouvert bancaire). Et pour le paiement, c'est niet !.....Quand à prevenir les patients on se fait jeter si on passe chez eux, et ils ne reviendront sutout pas ,car ils savent qu'il y a un probleme a leur charge qui les attend.Dans une ville de 35 officines, c'est la perte du client en plus de la perte du fric garantie !!
  • 20/11/2018 à 16:38
    BREZHONEG
    alerter
    ...D'ou mon combat depuis des annees pour nous debarasser des complementaires en creant la mutuelle de la Secu.La population sera tres heureuse d'etre "a 100%, et nous d'etre libérés de 500 ou 600 sources de rejets permanents et abusifs. Mais leur lobby a su tisser des liens profitables avec nos syndicats, qui restent tres silen-cieux sur la question, n'est ce pas: pas de vagues, ce sont, pour une raison à elucider ,des amis a proteger,sans doute!
  • 21/11/2018 à 15:26
    miroirauxalouettes
    alerter
    BREZONHEG, la mutuelle de la sécu c'est la CMU.
  • 23/11/2018 à 17:29
    BREZHONEG
    alerter
    Tout a fait d'accord...et Macron a deja dans les tuyaux de la proposer a d'autres assurés(discours devant le Congres il y a 3 mois)....encore un effort Manu, et on la propose a TOUS les assurés !!
  • 14/12/2018 à 11:47
    EGLANTINE1960
    alerter
    JE SUIS HANDICAPEE ET EPILELTIQUE ET JE PREND DE LAMICTAL ET JE TOUCHE L' AAH ET J'AI PAS LES MOYEN DE FAIRE L'AVANCE SUR LES MEDICAMENTS ET C'EST TOUJOURS POUR LES MEMES QUI ONT DU FRIQUE ?
  • 14/12/2018 à 11:47
    EGLANTINE1960
    alerter
    JE SUIS HANDICAPEE ET EPILELTIQUE ET JE PREND DE LAMICTAL ET JE TOUCHE L' AAH ET J'AI PAS LES MOYEN DE FAIRE L'AVANCE SUR LES MEDICAMENTS ET C'EST TOUJOURS POUR LES MEMES QUI ONT DU FRIQUE ?
  • 14/12/2018 à 15:04
    Polyhandicapé bzh
    alerter
    Un enfant poly handicapé, épileptique....nourri au Kétocal, plus remboursé non plus...60€ la boite, 18 boites semaines!!!!, le scopoderme, 43€, 3 boites mois, et maintenant le Lacmital (200mg matin et soir)...je n'ai même pas ces entrées d'argent par mois....Quand je vois qu'une personne ci-dessus est "pour" le déremboursement"car les gens n'ont plus le respect du système de santé"...honte à cette personne....
  • 26/12/2018 à 21:19
    Chlo
    alerter
    Du fric Du fric Toujours du fric. C'est un si vrai bonheur d'être épileptique. Un si vrai bonheur de prendre des médicaments tous les jours accompagnés bien sûr d'effets secondaires afin de stabiliser au mieux la maladie. C'est honteux de devoir payer de notre poche ces médicaments qui nous permettent de réguler nos crises et non qui nous guérissent. Pour certains d'entre nous, la maladie a une cause inconnue. Pour d'autre, la cause est connue. Pour certains, elle peut être opérable, pour d'autres non. Pour moi, j'ai essayé le générique, hélas j'ai eu réapparition de crises. Je risque de prendre toute ma vie ce médicament. Une belle facture pour ma poche pour stabiliser une maladie qui me touche depuis plus de 20 ans et de cause inconnue. A ce rythme, il ne va plus rester grand chose sur mon compte en banque à la fin du mois.
  • 27/12/2018 à 18:33
    lucien
    alerter
    La SECU est vraiment lamentable de prendre l'argent des patients qui ont besoin de leurs médicaments. Et comme d'habitude, les pharmaciens n'ont pas de droit de contester !
  • 28/12/2018 à 15:39
    Aude
    alerter
    Traitement qui heureusement me procure une certaine stabilité avec cette maladie qui me touche depuis si longtemps et de cause inconnue. Traitement qui me permet ainsi de me lever le matin pour exercer au mieux une activité professionnelle, de voir des gens pour sortir de ce gouffre, de toucher un salaire afin de pouvoir vivre au mieux. Les effets secondaires sont hélas présents mais je fais avec. Mais quelle tristesse de devoir payer des médicaments qui ne nous guérissent pas de cette maladie. C'est HONTEUX.
  • 28/12/2018 à 17:35
    lucien
    alerter
    Je suis parfaitement d'accord avec vous, Aude, c'est vraiment honteux.
  • 29/12/2018 à 03:06
    Chypie
    alerter
    Je suis épileptique , quand je suis allée chercher mon traitement et qu’elle me dit
    Lamictal est payant, je suis resté bouche B
    Conclusion : c’est ou tu paye ou tu crèves
    Il faut savoir que l’épileptique n’est pas reconnue comme une maladie grave , hors elle devrait être connue
    Il faut savoir aussi quand une crise apparaît on ne peu pas le contrôler , et on ne peu pas travailler à temps plein mais à mi temp
    J’ai essayé le générique
    J’avais repris des crises d’épilepsies
    Depuis je prend Non générique
    Mon médecin me marque non NS
  • 29/12/2018 à 10:19
    lapuce22
    alerter
    Bonjour, Honteux !!! l'Epilepsie est l'une des principale maladie "protégée"... si l'on pouvait dire.... Le LAMICTAL en générique j'ai accepté 1 SEULE ET UNIQUE FOIS que l'on me le délivre et Oh CATASTROPHE J'avais un malaise PAR JOUR, JE DIS BIEN PAR JOUR !!! Mon neurologue était furieux que la pharmacie se soit permis de délivrer ce générique car avec LE LAMICTAL 200 je suis parfaitement bien "REGLE" si l'on peut dire ainsi.... et maintenant on nous fait régler la différence entre le VRAI et le GENERIQUE !!!!! INADMISSIBLE !!!! Que pourrions nous faire en commun pour contrer cette loi outrancière ?? Merci aux ALD comme moi qui ont un traitement à vie de me donner leur avis. Cordialement
  • 29/12/2018 à 15:09
    Titudd
    alerter
    Juste scandaleux, juste honteux !!! Les prix, sortir l’argent : Toujours plus, jamais moins... quel bonheur d’être épileptique !
  • 30/12/2018 à 02:27
    Chypie
    alerter
    Tittudd , oui un vrai bonheur comme vous dites.
    Je ne comprends pas pour des maladies graves, un traitement à vie qu’on nous ose nous donner du générique
    Hors que nous savions très bien que les générique sont fiables à 70%
    Quand j’avais essayé une fois le générique et que je me suis retrouvé à l’hôpital, mon neurologue n’avait pas compris pourquoi la pharmacie ne respecte pas les ordonnance
    Quand c’est marqué lamictal on ne doit pas donné le générique
    Les médicaments ce n’est pas comme quand on fait les courses à Super U part exemple et qu’on prend que la marque U parce que c’est moins cher et bien avec les médicaments on fait la même chose et c’est vraiment honteux
    Alors il faudrait revoir cette loi car si ça continue aucun épileptique aura les moyens de ce soigner .

  • 30/12/2018 à 15:40
    Tchoun tchoun
    alerter
    Bonjour pour être remboursé il fallait que le médecin écrive Non substituable mais maintenant il doit préciser pourquoi ou mettre un code mais j'ignore lequel...J'ai vu passer un post qui en parlait...
    Le neurologue me disait de garder soit la formule générique ou la formule normal car entre générique et non génétique même si la base des molécule son les même il reste une différence qui peux jouer en notre défaveur sur notre épilepsie et ou organisme
    Sur l'ordonnance le médecin doit écrire non substituable et il seront dans l'obligation de lui donner l'original et sans payer cela passera en ald
  • 30/12/2018 à 17:29
    Gégé7862
    alerter
    Bonsoir,

    Je trouve cela honteux sur un médicament aussi important pour les patients qui ne peuvent faire autrement de le prendre.
    Mon fils le prend et ne peut prendre de générique car il ne fait pas le même effet.
  • 31/12/2018 à 10:02
    lapuce22
    alerter
    réponse à Tchoun tchoun : OUI je suis d'accord avec vous quand à la différence entre le vrai lamictal 200 et le générique, les excipients ne sont pas les mêmes. Par contre depuis le 21/12/18 la Sécu a fait un décret stipulant que même si "non substituable" est écrit de la main du médecin et même en ALD, le malade devra régler la différence de 1,57 € entre le VRAI et le substituable. Et c'est là où il faudrait arriver à faire un regroupement ou une pétition pour dénoncer cet article. Personnellement j'ai écris le 29/12 au ministère de la santé dans la "zone contact". A vous lire pour savoir ce que vous en pensez tous.
  • 31/12/2018 à 11:29
    ray
    alerter
    C'est une maladie bien trop grave au vu des conséquences lors d'une crise.QUELLE LEGERETE?
  • 31/12/2018 à 23:25
    madf
    alerter
    En rajouter encore ! d'abord 50 centimes par boîte non remboursé et maintenant un reste à charge. Les laboratoires, les Assurances Maladies, l'Etat se sucrent sur le dos de personnes qui doivent déjà supporter des maladies chroniques 365 jours sur 365 jours. Madame le Ministre de la Santé, Monsieur le Président de la République tenez au moins vos promesses vis à vis de ceux qui souffrent .
    P.S. depuis quand la CNAM revient sur l'accord pour la Non Substitution des anti-épileptiques .
  • 02/01/2019 à 17:30
    Elky42
    alerter
    et on s'étonne qu'il y est des gilets jaunes!!!
  • 03/01/2019 à 18:27
    Hydra
    alerter
    C est honteux !!!! Sachant que l on ne peut pas « l échanger «  contre un générique. C est pour payer le service à thé peut-être ?
  • 04/01/2019 à 10:33
    lapuce22
    alerter
    Si l'un de vous sais ce que le médecin doit inscrire manuellement en plus de "non substituable" je suis preneuse car mon mari vie avec cette maladie lourde depuis l'age de 8 ans, alors s'il y a un moyen de détourner ce foutu décret du 21/12/18 je ne vais pas m'en priver !!! nous avons suffisamment cotisé à CPAM pour avoir le juste retour pour nous soigner dignement. Merci à tous et bon courage. De mon côté je cherche aussi dans tous les sites possibles et si je trouve, je le mets en ligne immédiatement.
  • 05/01/2019 à 14:27
    Mars
    alerter
    Honteux !
    C'est un luxe d'être épileptique apparemment...
    J'ai essayé le générique du lamictal et ce n'est pas le même effet alors je suis revenue au lamictal et surprise aujourd'hui à la pharmacie : je dois payer 2,94€...
    En plus la pharmacienne avait l'air de trouver ça normal parce que je ne prends pas le générique...
    Où va l'argent qu'on donne à la pharmacie ? On ne sait même pas...
  • 05/01/2019 à 18:01
    david 81
    alerter
    je fais aussi des crises d'épilepsie depuis plus de 30 ans et j'ai aussi 1 lourd traitement , je prend 400mg de lamictal par jour , dépakine chrono 1000mg par jour , tégrétol lp 1200mg par jour et urbanyl 15mg par jour. Mon neurologue ne voulais pas que je prenne des génériques je l"ai fait pendant 1 mois et j"ai eu 6 crises. Je trouve honteux de devoir payer pour le lamictal alors que si ca permet de stabiliser crises pourquoi faire payer ? Ca ne soigne pas mais ca permet d"avoir une vie a peu pres normale! Je pense que peut-etre il faudrait écrire a la ministre de la santé mais plus elle aura des Mails mieux ce sera , a+ a tous et bonne santé
  • 06/01/2019 à 10:30
    lapuce22
    alerter
    Tout à fait d'accord avec vous, les génériques ne sont pas identiques à 100 %¨car seule la molécule de base est dans ceux-ci, les excipients sont totalement différents. Dommage pour eux que j'ai un petit fils qui étudie dans ce milieu !!!!
    J'essaie toujours de chercher une feinte à faire noter manuellement par le médecin pour ne pas payer ce TFR. Il serait sympa que le premier qui trouve en fasse profiter les autres car dans ce type de maladie les épileptiques sont tous tributaires d'un traitement lourd. Merci à tous
  • 07/01/2019 à 14:34
    Snoopy 22
    alerter
    La seule façon de faire bouger les choses serait de faire pression sur le laboratoire GSK pour qu'il aligne le prix du lamictal sur celui du générique.Il n'y aurait plus de reste à charge pour le patient !
  • 07/01/2019 à 20:05
    ILD
    alerter
    Quelle honte ! Prendre le malade en otage et lui faire subir une forme de chantage : soit tu paies parce que le laboratoire ne s'aligne pas sur le prix du générique, soit tu prends le générique et l'épilepsie reprend le dessus. Madame la Ministre de la santé, intervenez avant qu'un nouveau scandale sanitaire ne voit le jour. Souhaitez vous assister à une vague d'hospitalisations due aux crises engendrant blessures, traumatismes voire pire ! Le système santé FRANÇAIS ne devrait pas ressembler à cela. Scandaleux !
  • 08/01/2019 à 04:04
    lapuce22
    alerter
    Je suis ok avec Snoopy 22. Qui veut se charger de rédiger cette pétition ? S'il le faut je suis prête à le faire avec des arguments de poids et la faire signer par chacun d'entre vous. A votre disposition
  • 08/01/2019 à 04:32
    kalilou
    alerter
    Le Lamictal est le seul médicament que je supporte, comme beaucoup de personnes j'ai eu des soucis avec le générique c'est pourquoi mon médecin ne me le prescrit pas. Lorsque ma pharmacienne m'a dit que je devrais payer une partie j'ai failli avoir une attaque non pas à cause du prix ce n'est pas un souci, mais pour le principe baisser le taux d'un médicament vital pour des milliers de malades me mets hors de moi. Je sais aussi que d'autres médicaments important ont subi le même sort, des personnes exclus de la cmu en échange un chèque pour aider à payer une mutuelle médiocre qui ne rembourse rien. Si nous laissons demain se soigner convenablement sera un luxe, il n'y aura plus de sécu uniquement des assurances privé A quand les gilets jaunes de la sécurité sociale.
  • 08/01/2019 à 04:32
    kalilou
    alerter
    Le Lamictal est le seul médicament que je supporte, comme beaucoup de personnes j'ai eu des soucis avec le générique c'est pourquoi mon médecin ne me le prescrit pas. Lorsque ma pharmacienne m'a dit que je devrais payer une partie j'ai failli avoir une attaque non pas à cause du prix ce n'est pas un souci, mais pour le principe baisser le taux d'un médicament vital pour des milliers de malades me mets hors de moi. Je sais aussi que d'autres médicaments important ont subi le même sort, des personnes exclus de la cmu en échange un chèque pour aider à payer une mutuelle médiocre qui ne rembourse rien. Si nous laissons demain se soigner convenablement sera un luxe, il n'y aura plus de sécu uniquement des assurances privé A quand les gilets jaunes de la sécurité sociale.
  • 08/01/2019 à 04:57
    lapuce22
    alerter
    Bonsoir Kalikou, comme je viens de le dire il y a 40 minutes, moi aussi c'est par principe... Aussi il serait bon de marquer le coup en faisant une pétition que tous les malades concernés signeraient ça montrerait notre vif mécontentement surtout avec tout ce que nous versons pour "les cmu migrants" je n'ai pour habitude de réagir ainsi, mais là trop c'est trop !! donnez moi tous votre OK et je me charge de rédiger une pétition que je vous ferais lire avant signature et je l'adresserais au ministère de la santé. A vous lire au maximum
  • 08/01/2019 à 09:08
    mlarrag
    alerter
    Mon mari a fait l'essai du générique du lamictal ; nouvelles crises et ... six mois d'arrêt de travail pour être stabilisé de nouveau ... Désormais lamictal est non substituable pour lui ; il a signé une pétition "pour une égalité des soins" pour envoyer au gouvernement ... en espérant qu'une pression s'exerce sur le laboratoire GSK .... Donc oui, Madame Lapuce22 pour une pétition de plus !
    Nous contactons aussi la Ministre de la Santé .
  • 08/01/2019 à 09:50
    lucien
    alerter
    Je pense qu'il est nécessaire de faire le point concernant le Lamictal et ses génériques.

    Les recommandations préconisent que si on commence le traitement avec le Lamictal princeps, il faut continuer avec et ne pas passer au médicament générique. ET si on commence avec le médicament générique, il faut continuer avec le générique et ne pas passer au Lamictal princeps.

    Les problèmes d'instabilité du patient arrivent lorsque l'on passe de l'un à l'autre, et non parce que le patient prend le médicament générique.
  • 08/01/2019 à 18:17
    gsxr750
    alerter
    honteux,pour nous epileptiques,et a vie.pour la sécu et a macron je leur propose de prendre notre maladie,qui n'est vraiment pas un plaisir a vivre,honteux a la sécu, macron va bientot nous pondre de nous mettre une balle dans la tète,ce sera plus simple pour nous tous
  • 09/01/2019 à 10:13
    lapuce22
    alerter
    OUI je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est pourquoi je préconise une pétition signée par chacun d'entre vous ?
    A vous lire à ce sujet
  • 09/01/2019 à 11:39
    Hypo
    alerter
    Bonjour Lucien, ce que tu dis est faux car tous les génériques n'ont pas la même recette entre les différents laboratoires, j'étais réglé sur le générique pendant plusieurs année sans crises, ma pharmacie habituelle à changé de propriétaire et de laboratoire fournisseur.
    Pas loupé, dans la semaine de traitement avec le nouveau générique, je me prend une grosse crise, la chute me déchire le ligament acromio-claviculaire, donc opération pour refixer tous ça à plus de 3000€.
    Ça c'est de l'économie
    Et comme c'est pas fini, à compenser avec l'autre bras, c'est lui qui va se faire opéré le 14/01

    Je me questionne :
    Pourquoi nos politiques sont si stupide ?
    Pourquoi le lamictal est-il si chère ?
    Pourquoi, si la sécu voulait faire des économies, ne pas distribuer les médicaments à l'unité comme aux states, économie de packaging et quand t'as besoin de 15 médocs, ils te donne pas une boite de 30....
  • 09/01/2019 à 12:54
    kalilou
    alerter
    Bonjour, je pense qu'en plus d'écrire au ministère de la santé, lettre qui risque de passer à la trappe, le mieux est de la diffuser aussi sur change.org afin que tout le monde puisse la consulter, car ce problème nous concerne tous. Ce n'est pas seulement du Lamictal qu'il s'agit, j'ai appris que certains médicaments pour l'alzheimer ont carrément été dérembourser sans aucune concertation après des malades.
  • 09/01/2019 à 13:24
    lucien
    alerter
    @Hypo
    Ce que j'ai écrit est vrai mais il manque effectivement une précision : il ne faut pas changer de marque de médicament lorsque l'on est contrôlé, donc rester sur un même fabricant, générique ou non. Ce qui est confirmé par ce que vous avez écrit puisqu'en changeant de génériqueur, vous avez eu une crise épileptique.

    Pour répondre à votre autre question, cela fait plus de 20 ans que les politiques de gauche ou de droite se posent la question de la dispensation du médicament à l'unité. Et tous arrivent à la même conclusion : ça coûtera plus cher.
    Par ailleurs si la sécu voulait réellement faire des économies, elle engagerait une vraie politique de restructuration des hôpitaux. Car ce ne sont pas les médicaments qui creusent le trou de la sécu, ils n'en représentent que 10% du budget.
  • 09/01/2019 à 14:01
    Hypo
    alerter
    C'est quand même une précision importante, que je pense peu connaissent, de savoir que les laboratoires de médicaments sont incapable de se mettre d'accord sur la recette commune pour UN générique qui pourrait être substituable à l'originale.
    On parle pas de recette de bœuf en sauce à laquelle chaque famille apporte ses modifications
    Et on demande aux malades de participer...C'est une blague.

    Pour les médicaments a l'unité : ça fait combien de temps que les labos participent au financement des campagnes politique ? C'est quand même marrant qu'on soit incapable de mettre en place dans notre beau pays, des politiques fonctionnant dans d'autre.
    Et 10% de plusieurs milliards je prend quand même ... pas vous ?
  • 09/01/2019 à 16:12
    gsxr750
    alerter
    lapuce22, c'est quand vous voulez pour mettre en place une pétition,il faut toucher beaucoup de personnes,et mettre l'etat a notre écoute,a tous les gens touchés par notre maladie,et aussi a d'autres maladies,ou les médicaments ne sont méme pas remboursé ni sécu,ni mutuelle.il suffit pas de faire une journée pour les epileptiques,ce qui me fait vraiment rire,ou dire de la st valentin est aussi le saint des épileptiques,lapuce22 il faut trouver un bon sujet pour une pétition d'envergure
  • 10/01/2019 à 09:36
    lapuce22
    alerter
    OK pour agir, mais pour faire comme "kaliko" le préconise là je sais pas faire, je ne connais pas du tout ce site.
    Merci de me dire "kaliko" quand vous aurez fait et comment me rendre sur le site pour que signe.
  • 10/01/2019 à 10:32
    mi1da
    alerter
    Bonjour a tous, j'ai découvert ce problème hier en allant chercher mes boites de lamictal pour le mois.
    Quelle honte!
    Tous les neurologues que j'ai eus dans ma vie ont étés formels : Le générique est dangereux et devrait être interdit!
    Je veux bien que cela soit appliqué a certains médicaments, quand je voit ce que certains prennent en allant à la pharmacie il y a quelque chose à faire, il faut les taxer comme jamais! Mais en aucun cas il faut appliquer cela à ce genre de maladie!
  • 10/01/2019 à 18:10
    odb69
    alerter
    bonjour
    tous le monde je reviens de la pharmacie
    je suis outré de la nouvelle
    bordel on parle d'une maladie chronique
    je peux pas vivre sans mon lamictal et pour le generique hors de question que j'avale cette connerie

    il faut absolument faire cette petition.
  • 10/01/2019 à 22:48
    lapuce22
    alerter
    OUI OK mais qui la fait et comment ??
  • 10/01/2019 à 22:56
    odb69
    alerter
    Pour ma part je n ai jamais fait de création pétition
    Je vais me renseigner de mon côté

    Par contre je vais ecrire un courrier au laboratoire peut-être en le faisant tous on pourrait faire bouger un petit les choses

    adresse

    laboratoire glaxosmithkline
    23 rue jacob
    92500 rueil-malmaison france
  • 11/01/2019 à 09:53
    lucien
    alerter
    Malheureusement le laboratoire n'a rien à voir là-dedans, seule la sécu fixe le prix de remboursement des médicaments.
    Ce sont les gouvernements qui depuis 15 ans réduisent le budget de la santé. Depuis quelques années le patient paye certains médicaments autrefois remboursés, et là, on arrive au pire : le patient est obligé de payer pour un médicament vital !
    Ce que vous voyez ici pour le Lamictal est le quotidien en pharmacie pour des dizaines d'autres médicaments, depuis longtemps !
  • 11/01/2019 à 10:13
    lapuce22
    alerter
    Hélas je crois que OUI c'est ce "foutu" gouvernement qui fixe les remboursements !! Il n'en reste pas moins vrai que c'est véritable honte car il rembourse les patchs pour arrêter de fumer (personne n'a imposé aux fumeurs de le faire) et nous malades devons payer pour nos médicaments !!!
    Je remercie pour l'adresse, je vais aussi écrire et en mettrai une copie au ministère de la santé en leur faisant remarquer les abominations de leur système.
  • 11/01/2019 à 12:17
    azbt
    alerter
    Bonjour,
    J'ai trouvé une pétition déjà créée.
    Il y a seulement 4 signataires.
    Il faudra donc faire tourner le lien un max au tour de vous pour que ça prenne de l'ampleur.

    voici le lien :

    petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2019N50227

    (A l'attention du modérateur : En espérant que mon message sera publié cette fois)
  • 11/01/2019 à 12:29
    odb69
    alerter
    parfait c'est fait
    et transmis le lien au proche
  • 11/01/2019 à 19:28
    Polyhandicap3
    alerter
    Bonjour, je suis mécontente de notre gouvernement, écoeuré des pharmaciens qui s' en rajoute dans leur caisse accompagné des laboratoires. Je prend du lamictal, j' ai été intoxiqué et maintenant en sous-dosage avec des complications médicamenteuses. Mon neurologue est contre le générique dans mon cas. Nous mettre le TFR à notre charge, c' est inadmissible. Les pharmaciens sont s' en réponse quand on n' a pas les moyens de payer et que le générique nous est contre-indiqué pour avoir aucun frais supplémentaires. En tant que patient chronique, je paye déjà comme beaucoup et dans les règles les franchises (50 euros)et le forfait (50 euros). L' industrie pharmaceutique et les laboratoires tout comme l' Etat jouent sur la santé des gens. On est devenu des cobayes et on nous laisse crever plus vite ou à petits feux.
  • 11/01/2019 à 20:20
    odb69
    alerter
    svp signé la petition

    merci

    petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2019N50227
  • 11/01/2019 à 21:21
    Noune44600
    alerter
    Je suis outrée contre cette nouvelle pratique. C'est à croire que le gouvernement estime que nous prenons ce traitement par Lamictal uniquement par complaisance. J'ai essayé bien sûr de prendre le générique, mais tout de suite, j'ai refais une crise. Ce reste à charge par le patient est une première étape, je crains qu'à l'avenir si on refuse le générique, on sera obligé de payer la totalité du prix. C'est lamentable !!!
  • 11/01/2019 à 22:53
    Polyhandicap3
    alerter
    Bonsoir, je suis allée sur le site de la pétition que vous avez indiqué. Comme il n' est pas sécurisé, je me suis pas permise de le signer.
  • 12/01/2019 à 10:22
    lapuce22
    alerter
    Je viens de signer la pétition qui a été rédigée par l'un des malades je pense.
    Merci odb69

    QUE TOUS MALADES QUI COMME MANIFESTENT LEUR COLERE FASSENT COMME MOI -

    Merci
  • 12/01/2019 à 14:57
    Gabriel
    alerter
    Que c'est beau et emprunt de respect pour les malades. L'Assurance maladie tente de se battre avec les labo et au final cela pourrait être juste un match nul mais non en fait c'est le malade qui perd et qui paye!!!! Et le pharmacien qui gère les mécontents!

    Aucune comm de l'Assurance maladie vers des patients utilisant ces médicaments depuis bientôt 20ans, belle transparence et quel courage.... Que sont devenues la conscience professionnelle et la notion de service public ?

    Mon intervention est certes un peu tardive mais je viens d'avoir l'explication du TFR (Bel acronyme ! d'autant que ce n'est pas un tarif forfaitaire, c'est le prix le plus bas d'une marchandise, et la responsabilité est une responsabilité dont s'est défaussée l'assurance maladie et qui l'a pleinement déléguée au malade sans jamais avoir demandé si c'était ok!!!!)

    Pour ce qui est d'un retour en arrière, je ne rêve pas. On apprend pas ça à l'ENA!

    Papa d'une fille soufrant d'épilepsie
  • 12/01/2019 à 17:26
    Hypo
    alerter
    Malheureusement on brasse du vent, il faudrait contacter les journaux pour nous faire connaitre.
  • 12/01/2019 à 22:01
    joda
    alerter
    Notre fils est épileptique et prend du lamictal depuis 1992 (nous allions chercher la lamotrigine à la pharmacie de l'hôpital au début). Nous sommes scandalisés, nous devons payer tous les mois 5,58€ + 2€! La sécurité peut-elle encore s'appeler SOCIALE? Comme pour le générique de la dépakine , il faudra des hospitalisations multiples pour que les médecins ou les grands économistes minables de la sécu reviennent à la raison? L'épileptique subit une double peine de quel droit? L'épilepsie n'est pas une maladie assez noble, il vaut mieux être autiste ou atteint d'un cancer? Les mutuelles augmentent pour un reste à charge "zero" par les patients, nous ne comprenons plus rien.C'est vraiment très très triste pour les épileptiques qui ne sont pas entourés pour se soigner correctement et très angoissant pour nous parents que nous sommes.
  • 13/01/2019 à 11:15
    lapuce22
    alerter
    Bien d'accord avec vous Joda. On peut se demander ce qu'ils apprennent à l'ENA, mais quand ils sont au pouvoir ils ne sont pas capables de grand chose !!! Si balancer des énormités telles que ce TFR car ce n'est pas la sécu mais le ministère qui décide ces décrets là. Personnellement je qualifierais presque à du raciale, mais NON l'épilepsie est UNE MALADIE INVALIDANTE et NON UNE TARE !!!!!
    Je vais écrire au laboratoire mais je crains un coup d'épée dans l'eau.
  • 13/01/2019 à 15:33
    Polyhandicap3
    alerter
    Je peux me tromper mais il me semble que les tarifs des princeps sont différents selon les pharmacies. Si j' aurais pas fait un scandale à ma pharmacie j' aurai payé plus de 4 euros le TFR au lieu de 2euros 99 par rapport à mes doses. Le pharmacien avait l' air de s' être trompé sur la somme du départ en ayant insisté que c' est des tarifs exorbitants. J' ai appelé par la suite une pharmacie de chez moi pour faire la comparaison et il avait l' air de s' emmêler les pinceaux en vérifiant dans le calme le TFR et en plus une des boite de médicament n' était pas au même prix que ma pharmacie.
  • 14/01/2019 à 10:19
    lapuce22
    alerter
    Bonjour, Polyhandicap3, personnellement il me faut 2 boites de lamictal 200 par mois et j'ai dû payer 3,16 € de TFR pour les 2 boîtes. Je vais essayer de regarder si je trouve dans legifrane.gouv l'article de loi et mettrais en ligne si je trouve
  • 14/01/2019 à 10:35
    odb69
    alerter
    signer la pétition qui a été rédigée par l'un des malades

    petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2019N50227
  • 14/01/2019 à 11:38
    So.S72
    alerter
    A Lucien Alerter,

    - Ce n'est pas la CPAM qui fixe les tarifs du médicament, c'est l'ANSM.

    - Un générique n'utilise que la molécule de base de la spécialité en elle même. Tous les adjuvants qui sont rajoutés à la molécule de base ne sont pas supportés par tous les patients, qu'ils soient initiés sur le générique dès le début du traitement ou non.

  • 14/01/2019 à 12:07
    Polyhandicap3
    alerter
    lapuce22, vous auriez du je pense avoir 3,14 euros à payer puisque la boite de 100 et de 200 mg est de 1,57 euros pour 1 boite. Le pharmacien aurait du vous faire payer 3,14 euros au total (1,57x2=3,14) au lieu de 3,16. C' est bien précisé en haut que c' est que le reste à notre charge. Je pense que le pharmacien doit être un peu perdant selon les laboratoires sur leur dernière commande concernant générique et princeps du lamictal et que si on s' intéresse pas, on se fait avoir pour nos frais.
  • 14/01/2019 à 12:37
    Polyhandicap3
    alerter
    J' ai cherché hier soir et j' ai trouvé des réponses concernant le TFR. Je conseilles à lire en grande partie dans le calme pour comprendre les termes et bien assimilé les explications du TFR concernant les laboratoires pharmaceutiques, les patients et les pharmaciens. Allez sur trinquard.pdf
  • 14/01/2019 à 12:46
    Polyhandicap3
    alerter
    So.S72, je crois que le tarif du médicament est fixé non pas par l'ANSM mais par le Conseil Economique des Produits de Santé (CEPS) après mes recherches personnelles plus approfondies.
  • 14/01/2019 à 21:55
    lucien
    alerter
    Quelques réponses :
    - Le prix des médicaments est fixé par le CEPS, et varie à la baisse plusieurs fois par an. Par exemple le prix de vente du Mopral 20mg a baissé de 70% entre 2012 et 2019. Il en est sensiblement de même pour tous les médicaments, ce qui explique pourquoi en France les médicaments sont parmi les moins chers du monde. Sauf évidemment quelques exceptions ou nouveautés très chères avec lesquelles la presse adore se gargariser.
    - Le prix est identique dans toutes les pharmacies de France au même moment.
    - Les adjuvants sont indispensables car ils permettent une bonne assimilation du principe actif. Ils peuvent être différents entre le médicament d'origine et le générique. Cela ne pose aucun problème pour les (approximativement) 6000 médicaments existants, sauf une dizaine que l'on a identifié (et dont fait parti le Lamictal) et qui ne sont pas substituables par un générique.
  • 14/01/2019 à 22:32
    GWL69
    alerter
    Où est l'erreur ?!!! Le Lamictal n'ayant pas aligné ses prix sur ceux des génériques, le reste à charge est à la charge du patient... On croit rêver !!!
    Le fabricant veut maintenir ses prix et c'est au patient de participer à la note...! C'est complètement dingue !
    Ce qu'il faut rappeler, c'est bien que le patient n'y est pour rien. Pour ma part, le Lamictal me convient bien et je n'ai pas d'autre choix que de le prendre quotidiennement. J'ai essayé une fois le générique et les effets secondaires n'étaient pas du tout agréables. On m'a donc prescrit le Lamictal de manière non substituable. J'ai vraiment l'impression que le patient est pris au piège : il ne peut se séparer du médicament et il doit maintenant payer encore (la mutuelle étant déjà de plus en plus chère) et à chaque renouvellement d'ordonnance ! Je suis scandalisé.
    Qu'est-ce que sera la suite...? Une augmentation du reste à charge quand le fabricant augmentera ses prix ? C'est fou.
  • 14/01/2019 à 22:47
    Polyhandicap3
    alerter
    Bonsoir lucien. Vous précisez que le lacmital n' est pas substituable par un générique. Pourtant, tant que je paye pas le TFR à partir de cette année du lamictal va dans la caisse du pharmacien et on me refuse le princeps contre-indiqué par ma neurologue. Du coup, j' ai du prendre le générique. J' ai déjà beaucoup de frais médicaux à ma charge sans rapport au contre-indication. Maintenant, j' ai plus les moyens. J' ai averti ma neurologue des frais à ma charge pour le pharmacien. Pas les moyens, je crève sous la responsabilité du pharmacien qui préfère que je teste sans l' avis et l' accord de ma neurologue. Je l' ai appelé et celle-ci n' est pas d' accord que l' on me donne à la place le générique et me prépare un certificat médical avec encore une ordonnance habituelle précisant toujours "non-substituable". De plus, j' ai plusieurs polypathologies dont l' insuffisance rénale chronique. La dialyse perturbe en plus, mon taux de lamotrigine car le dialyseur absorbe le médicament pendant mes dialyses de 4 heures et je suis surveillée de près (de l' intoxication au sous-dosage).
  • 15/01/2019 à 00:00
    Polyhandicap3
    alerter
    Le TFR ne doit en aucun cas être à nos frais en cas de contre-indication car la boite du princeps est accepté par la CPAM. C' est le pharmacien qui porte atteinte au malade sans l' accord du médecin en voulant prouver le contraire. On veut nous inciter et le pharmacien teste le malade. Le pharmacien pourrait ne pas tenir compte de ces frais supplémentaires. Concernant le TFR, les pharmaciens ont une remise commerciale de la part des laboratoires si ils incitent à favoriser leurs produits etc.... il préfère jouer sur la santé de la clientèle et délaisse les patients. Je tiens à dire que je n' ai pas le copaiement du lamictal. Même si je vais être remboursée la totalité du princeps, il en va à donner pour la poche du pharmacien. Pour les cas particuliers et contre-indiqué de certains patients, il est possible de faire des exceptions pour le TFR venant pas de la part du Conseil Economique des Produits de Santé. (CEPS) mais du pharmacien lui-même si il le souhaite.
    Pour terminer, le prix du médicament d' aujourd'hui ne sert pas d' amortir les coûts de sa recherche et de son développement. Il sert à financer le médicament de demain.
  • 15/01/2019 à 09:43
    lucien
    alerter
    @Polyhandicap3
    J'ai lu l'ensemble de vos commentaires et je suis choqué par vos graves propos erronés sur le pharmacien. Si vous pensez qu'il "porte atteinte au malade", qu'il "préfère jouer sur la santé de la clientèle", qu'il "délaisse les patients" etc... je n'ai qu'une chose à vous dire : changez de pharmacie ! Surtout si on vous refuse le princeps Lamictal.
    Si vous allez dans les pharmacies de grande surface ou des énormes structures commerciales, bien sûr que vous y trouverez le fonctionnement des supermarchés ! Mais vous n'êtes pas dupe et vous le savez, alors changer vers une pharmacie de quartier et vous comprendrez ce qu'est le vrai métier de pharmacien.
    Par ailleurs, concernant le prix des médicaments remboursable par la Sécu, je vous le répète, il est fixe et le pharmacien n'a pas le choix que de le vendre à ce prix fixe. Sinon, c'est hors-la-loi.
  • 15/01/2019 à 16:22
    Polyhandicap3
    alerter
    @Lucien, bonjour. Je n'ai pas le copaiement du lamictal. Alors pourquoi dois-je avoir le TFR de la part du pharmacien si la CPAM avec la mutuelle le rembourse automatiquement avec la carte vitale le princeps puisque il est contre-indiqué depuis le départ ? Il y a bien quelque chose qui n' est pas en règle ou pas normale? Je ne comprend pas pourquoi on fait affront au médecin et que nous payons les dégâts en contre-indication. On nous prend pour des menteurs et personnes cherchent l' erreur en ayant des complications médicamenteuses.
  • 16/01/2019 à 10:38
    Épilepsie38
    alerter
    Une honte de profiter des gens malade
  • 16/01/2019 à 10:50
    lucien
    alerter
    Malheureusement, les patients comme les pharmacies subissent les directives ordonnées par la Sécu. Nous n'avons pas le choix, sauf de manifester pour contraindre le gouvernement à prendre des décisions en faveur des patients.
  • 17/01/2019 à 20:27
    mamounette
    alerter

    A LIRE!
    Ce versement a été mis en place en 2015 pour valoriser le travail des pharmaciens! comme tous les travailleurs??!

    Pour rappel les "honoraires de compensation" sont un tarif fixe de 1,02€ versé aux pharmaciens à chaque fois qu'ils vendent une boîte de médicaments. Ce versement a été mis en place en 2015 pour valoriser le travail des pharmaciens (vérification des ordonnances, conseils, mise en garde contre les effets secondaires...) et pour compenser la baisse de marge qu'ils perçoivent à cause de la baisse du remboursement des médicaments.

    Jusqu'ici, cette compensation n'était pas versée par le patient, elle est prise en charge à deux tiers par l'Assurance maladie et le reste par les complémentaires santé. Sauf qu'à partir de janvier 2019, le tarif de compensation ne sera plus fixe (pour le somnifère Stilnox®, par exemple, Le Parisien explique qu'il sera de 4,08€). Et en prime l'Assurance Maladie aurait confirmé au quotidien régional lors du réunion de travail, 14 novembre 2018 que : "si leurs contrats ne prévoient pas de rembourser les médicaments à 15% ou 30%, les complémentaires santé ne participeront pas aux honoraires du pharmacien". Il resterait un donc ce frais, moins la participation de la Sécurité Sociale à la charge du patient qui s’additionnerait au tarif du médicament.
  • 17/01/2019 à 20:50
    lucien
    alerter
    A LIRE !
    @mamouette
    Les informations de novembre que vous donnez ne sont plus d'actualité.
    Les mutuelles participent bien au remboursement des médicaments des honoraires du pharmaciens depuis le 1 janvier. Donc pas d'inquiétude, les patients n'ont rien à payer.
  • 18/01/2019 à 00:40
    Polyhandicap3
    alerter
    Je pense la même chose que @mamounette. Et je savais déjà une partie de ce quelle dit depuis quelques années. Il nous reste des frais, c' est vrai, toujours, c' est certain. Ce n' est peut-être pas ou plus d' actualité car on cherche mieux à le cacher pour éviter ce scandale et la gravité à certains patients. Vous ne voulez pas vous sentir coupable des dégâts causés et ni responsable par ces nouvelles règles qui vous mettent surement mal à l' aise car c' est vous qui donné de vos propres mains les boites de médicaments tandis que certains des patients sont au courant de ce qui se passe. Et cette nouvelle cagnotte médicamenteuse qui part dans vos caisses, je les en travers depuis longtemps.
  • 18/01/2019 à 09:44
    bobo
    alerter
    je sors de la pharmacie 8.10 euros enplus
    depassement du prix malgres secu et mutuelle la pharmacie m a conseillé d ecrire au laboratoire
    mais c bien payant maintenant c confirmé
  • 18/01/2019 à 12:23
    Nat Rgt
    alerter
    C'est scandaleux... Et si on organisait une pétition ?
  • 18/01/2019 à 14:23
    lucien
    alerter
    @bobo
    De quel médicament parlez-vous ? Du Lamictal ? Si oui, il y a effectivement à payer depuis fin décembre, la SECU ayant honteusement refusé un remboursement complet de ce médicament pour l'aligner sur le prix du générique alors qu'il n'est pas substituable. On marche sur la tête !
  • 18/01/2019 à 14:40
    lucien
    alerter
    @Polyhandicap3
    Je constate que vous vous intéressez de très près aux finances des pharmacies, sans rien y comprendre d'ailleurs.
    En fait, non, pire encore, vous ne VOULEZ pas comprendre que les prix des médicaments sont fixés par l'état et que les pharmacies n'ont pas d'autres choix que de respecter ces prix fixes. Alors si à la fin le patient doit payer une partie de son médicament, il faut accuser l'Assurance Maladie.
    Puisque selon vos propos, les pharmacies engrangent pleins de sous, comment expliquez-vous que deux pharmacies ferment en France par semaine suite à une liquidation judiciaire ou autres ? Que la moitié des pharmacies ont leur trésorerie dans le rouge ?
    Car ce que vous ne voyez pas, c'est la désertification médicale, des patients obligés de faire 100km jusqu'à la plus proche pharmacie, des médecins qui désertent les villages, des rendez-vous à 6 mois chez un cardiologue, la pénurie des médicaments etc...
  • 18/01/2019 à 23:34
    Polyhandicap3
    alerter
    Bonsoir, @lucien. Je cherche pas à connaître vos finances. Ne vous sentez pas non plus visez. Je pense que j' ai droit à exprimer mon ressenti et mon analyse. Tout le monde peut se tromper. Je ne connais pas tout et j' en apprends toujours des nouvelles : des meilleures et des moins bonnes. Je suis pas contente aussi de la CPAM car elle commet des erreurs sur les franchises et le forfait. La désertification médicale, je le vis et je le sais. çà fais 30 ans que je dialyse et que j' ai d' autres pathologies chroniques. Mes prises de RDV c' est bien comme vous dites, nous sommes mal suivi à notre époque. La pénurie des médicaments et.. je connais. Dans les centres de dialyse, on nous a supprimé les repas et même les couettes il veulent plus les mettre à leur frais dans le privé. Tout se restreint partout. çà devient le strict minimum pour le patient.
  • 19/01/2019 à 14:16
    oblyon
    alerter
    continuer a signé merci


    petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2019N50227
  • 30/01/2019 à 01:23
    MILADY
    alerter
    Certains bipolaires ont aussi pour prescription de leur ALD de la Lamotrigine .pour mon cas il s’agit du 200. + 100 .
    Hors de question pour moi de passer au générique .
  • 30/01/2019 à 19:31
    CelRé
    alerter
    Surprise pour moi aujourd'hui ! Et le neurologue ne veut pas que je prenne un générique. Tout ça pour que le laboratoire gagne encore plus.... Lamentable
  • 01/02/2019 à 21:18
    Guibeuche
    alerter
    Honte d'être française. QUOI LE LAMICTAL N'EST PLUS REMBOURSÉ Â 100 POUR 100.CE MÉDICAMENT EST PRESCRIT POUR LES EPILEPTIQUES.QUELLE CHANCE D'ÊTRE ÉPILEPTIQUE. HONTE À CEUX QUI SONT ONT PASSÉ CETTE LOI.VIVE LES GILETS JAUNES.IL FAUT QUE L'ON SE REGROUPE,TOUS LES EPILEPTIQUES QUE NOUS SOMMES POUR STOPPER CETTE BOUFFONERIE!!!!
  • 02/02/2019 à 18:56
    Nanard
    alerter
    L'exécutif Macron,Buzin VOUS AVEZ DES ATTITUDES DE CRIMINELS. organisons une manifestation avec les GILETS jaunes
  • 03/02/2019 à 13:49
    Guilbeuche
    alerter
    Tout à fait d'accord avec nanard.Mon fils a pris le générique de LAMICTAL pendant 5 jours.Il a fait 5 crises d'épilepsie. Madame Macron,avec tout le respect que je vous dois, n'avez-vous pas fait la promesse de vous occuper des handicapés? Au lieu de celà vous avez préféré refaire la salle des fêtes de l'Elysée ,et changer toute la vaisselle),et inviter les 2 ex dames à l'Elysée à déjeuner (pas des sardines à l'huile,je présume),avec nôtre fric!!!Vous n'avez pas HONTE..A titre indicatif,notre petit voisin est Décédé d'une crise d'épilepsie en tombant.TENEZ VOS PROMESSES, ET REMBOURSEZ TOUS LES MEDICAMENTS DES HANDICAPÉS À 100 POUR 100 COMME CELÀ ETAIT AVANT L'ÉLECTION DE VOTRE CHER EPOUX, ET NÉANMOINS PRESIDENT DES FRANÇAIS. JE CITE MONSIEUR MACRON.URGENT!!!!!!!!!!!!!!!
  • 07/02/2019 à 08:39
    olivejo
    alerter
    le pharmacien ma dit que le pris avait augment c était pour sa qu'il y a une partie a payer
    mon dosage est très fort lamictal 8 par jour du 100 mg
    képpra 6 DU 500 mg
    le neuro ma dit qu' il faudrait tous refaire sur les dosage pour retrouver celui qui me conviendra
    avec mon travaille je ne peut pas prendre le risque en attendent de trouver il faut descendre lamictal et remettre en place l autre les molécules sont très différentes
    je ne fait plus de gros crise avec se traitement juste de petites absences que je sent venir ou que je vient d avoir et qui ne dur que quelque seconde
    je vais voir mon médecin pour voir ce que l ont peut faire
  • 08/02/2019 à 11:46
    Nad19
    alerter
    Bonjour je suis d accord avec vous tous j été hospitalisé est lors de la prise du traitement il mon donner du générique sans me le dire des réactions me son aparu maintenant

    je dois payé d accord pour une pétition mais comment dire notre colère la sécurité sociale ne veux pas suivre et bien je suis prête à montrer ma colère
  • 10/02/2019 à 15:49
    catoucha
    alerter
    Je suis sous lamictal 150 mg par jour depuis 12 ans.
    Jusqu'à maintenant, aucun problème, vie normale...
    Mais depuis cette stupide décision de déremboursement, je viens de prendre le générique.
    Catastrophe : au bout de 3 jours, maux de tête, insomnies, fatigue persistante, du mal à parler, frilosité importante, mal aux articulations des mains, yeux fatigués...
    Je vais essayer de terminer le mois de traitement en espérant que les effets secondaires s'estompent.
    Cette décision est lamentable.
  • 11/02/2019 à 00:32
    Polyhandicap3
    alerter
    Bonjour catoucha. Merci de décrire vos symptômes relié depuis que vous prenez le générique comme moi. Ayant plusieurs pathologies, je ne pouvais pas être sûre des derniers symptômes apparus telles que la frilosité importante, beaucoup de mal à parler de plus en plus que je n' avais pas avant ... Le mois se termine, je vais reprendre le princeps malgré des frais importants comme ce n' est pas le seul. J' espère sur ce que une pétition et nos effets secondaires vont passer aux médias et mettre le générique "hors service".
  • 12/02/2019 à 14:11
    vieillepasrupin
    alerter
    Bonjour. 14 ans de médicaments merdiques, il n'y avait rien!
    On m'assommait.
    30 ans de dépakine avec des effets secondaires importants;
    19 ans lamictal qui me convient. Le neurologue ne veut pas que j'absorbe le générique. Stabilisée mais avec fragilité.
    Nous n'avons pas fait exprès d'être épileptiques. Pourquoi pénaliser en ne remboursant plus à 100% ce médicament, les 500.000 épileptiques de notre pays ? La maladie alcoolique est mieux considérée !
  • 12/02/2019 à 14:31
    oblyon69
    alerter




    petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2019N50227
  • 16/02/2019 à 01:32
    Cathzouille
    alerter
    En lisant vos commentaires, j'ai bien fait de refuser le générique pour mon enfant. Le neurologue m'avait bien dit il y a qq années de ne jamais accepter de génériques le jour où ils existeraient. Le NS n'avait pas été cette fois marque sur la dernière ordonnance. Merci au pharmacien qui a fait le nécessaire pour moi. Une honte de faire des économies sur ce type de maladie. Passe le sirop pour la toux (et encore ...), bientôt ils s'attaqueront aux cardiaques et cancéreux (si ce n'est déjà fait). Quand on voit le scandale avec le levothyrox, ils devraient être plus prudents au moment de proposer une autre formule, ben non...
  • 16/02/2019 à 16:35
    Bretagne
    alerter
    Je ne suis pas d'accord de cette décision. Pensez a ceux qui ont des petits budget et non aux riches. J'ai tous les dosages cela me fait environ 10,00euro par mois. Combien cela faira à la fin d'année. C'est mon médicament principal. Je vais le changer contre autre chose. Je suis à 100/100 donc se n'ai pas pour payer des médicaments. Avec tous mes remerciements
  • 16/02/2019 à 16:35
    Bretagne
    alerter
    Je ne suis pas d'accord de cette décision. Pensez a ceux qui ont des petits budget et non aux riches. J'ai tous les dosages cela me fait environ 10,00euro par mois. Combien cela faira à la fin d'année. C'est mon médicament principal. Je vais le changer contre autre chose. Je suis à 100/100 donc se n'ai pas pour payer des médicaments. Avec tous mes remerciements
  • 16/02/2019 à 20:54
    S11J14
    alerter
    J'ai eu affaire cette "majoration". Comme je n'allais pas bien du tout ce jour-là, à la pharmacie, je n'ai pas fait trop attention, en me disant qu'il s'agissait d'une somme modique. Puis, un proche qui prend se traitement depuis hyper longtemps, lui, s'est interpelé. J'avoue que la pharmacienne m'a informé, je n'ai pas tout compris, puisque j'étais mal. Mais, effectivement, à combien vont se monter ces traitements ??? Mince, je crois que de permettre de limiter les convulsions, n'est pas "un luxe" ! Ceux qui sortent des lois, comme ça, que l'on ne médiatisent pas, ne savent pas de quoi ils parlent !!! Une crise d'épilepsie, une convulsion, ne sont pas des petits "bobos". Il faut vraiment être "irrespectueux" des patients. Ils croient quoi ??? Que l'on prend ce médicament par plaisir ??? Et si nous avons aussi des mentions "non substituable", ce n'est pas pour rien non plus !!! Le générique, que je prenais, sans me plaindre jusqu'à présent, "s'effrite" en le sortant du blister !!! Ah oui, une belle économie !!! Quant au patient, lui, il n'est pas soigné normalement, car pour ramasser un comprimé effrité, ce n'est pas facile !!! Il faut savoir aussi, que la plupart des neurologues, sont "contre" le générique en question, et d'autres aussi d'ailleurs. Ce n'est pas pour rien ! Mais de là à faire "payer" pour avoir le droit de vivre normalement, c'est vraiment honteux ! Notre pays est en déroute...
  • 16/02/2019 à 20:54
    S11J14
    alerter
    J'ai eu affaire cette "majoration". Comme je n'allais pas bien du tout ce jour-là, à la pharmacie, je n'ai pas fait trop attention, en me disant qu'il s'agissait d'une somme modique. Puis, un proche qui prend se traitement depuis hyper longtemps, lui, s'est interpelé. J'avoue que la pharmacienne m'a informé, je n'ai pas tout compris, puisque j'étais mal. Mais, effectivement, à combien vont se monter ces traitements ??? Mince, je crois que de permettre de limiter les convulsions, n'est pas "un luxe" ! Ceux qui sortent des lois, comme ça, que l'on ne médiatisent pas, ne savent pas de quoi ils parlent !!! Une crise d'épilepsie, une convulsion, ne sont pas des petits "bobos". Il faut vraiment être "irrespectueux" des patients. Ils croient quoi ??? Que l'on prend ce médicament par plaisir ??? Et si nous avons aussi des mentions "non substituable", ce n'est pas pour rien non plus !!! Le générique, que je prenais, sans me plaindre jusqu'à présent, "s'effrite" en le sortant du blister !!! Ah oui, une belle économie !!! Quant au patient, lui, il n'est pas soigné normalement, car pour ramasser un comprimé effrité, ce n'est pas facile !!! Il faut savoir aussi, que la plupart des neurologues, sont "contre" le générique en question, et d'autres aussi d'ailleurs. Ce n'est pas pour rien ! Mais de là à faire "payer" pour avoir le droit de vivre normalement, c'est vraiment honteux ! Notre pays est en déroute...
  • 21/02/2019 à 11:22
    Pepito1946
    alerter
    Bonjour,

    Après avoir lu tous vos commentaires et note le lien pour la pétition , que j'ai signée, je l'ai mis sur Facebook pour qu'un plus grand nombre le fasse. Plus nous seront nombreux plus nous aurons des chances de nous faire entendre. Se plaindre c'est bien, agir c'est mieux. A ce jour que 88 signatures ! Cdlt
  • 23/02/2019 à 12:39
    Mel24
    alerter
    J'ai 22ans. Je suis épileptique depuis 20ans je prends le Lamictal depuis 3 ans. Je n'ai pas droit aux génériques. J'ai essayé TOUS les anti-epileptiques sans résultats. Pour 1 fois qu'on trouvait un traitement qui marche. J'ai la secu, le 100% et voilà que je dois payer 3€ de ma poche tous les mois pour mon traitement ?!
    Ils pensent que nous sommes millionnaires ou quoi, sérieux. C'est vraiment honteux
  • 09/03/2019 à 13:01
    alba.clementine@gmail.com
    alerter
    Je suis épileptique depuis 15 ans. Comme d'autres parmi vous, je ne peux pas prendre les génériques du lamictal. Je suis obligée de payer depuis janvier malgré une ordonnance non substituable. Les médecins généralistes n'ont même pas été mis au courant de cette mesure. Existe-t-il une pétition à faire remonter à Monsieur Emmanuel Macron ? Merci d'avance.
  • 10/03/2019 à 15:22
    Bella73
    alerter
    Et quand c'est d'une erreur médicale qu'est née l'épilepsie c'est symboliquement double peine, humiliant et ça en rajoute une couche... à la colère
  • 22/03/2019 à 09:44
    Bravo 2
    alerter
    En traitement au lamictal depuis plus de 10 ans et à l' époque prescrit non substituable par mon spécialiste de l'hôpital je viens de m'aperçevoir du non remboursement intégral de ce médicament
    On voit très bien les agissements de notre gouvernement qui continue a nous taxer de plus en plus, les gilets jaunes en témoignent clairement. Il n'y a plus sourd que celui qui ne veut entendre
  • 22/03/2019 à 22:09
    Fiss
    alerter
    J'ai été surprise a mon dernier renouvellement de Lamictal de devoir payer un dépassement. Double peine me suis-je dit. C'est d'autant plus injuste que ce médicament est prescrit "Non substituable" et qu'il est indispensable pour continuer à mener une vie normale sans épilepsie. Ce n'est de loin pas un médicament de confort.
    Quel recours avons nous ?
  • 09/04/2019 à 12:10
    lv
    alerter
    Je viens de contacter le centre régionale pharmaco vigilance au 0326787780 . Il va faire remonter le problème. Il lui faut d'autres témoignages. Je vous conseille de le faire.
    Demander le docteur TRENQUE.
  • 10/04/2019 à 18:28
    coucoui
    alerter
    je suis traité pour l'épilepsie depuis 2003 (suite à une ablation de méningiome cérébral). Après de vrais difficultés de réglages (tout particulièrement avec la depakine que je ne tolérais pas) et 2 crises particulièrement spectaculaires pour mon entourage familial, j'ai pu me caler correctement avec le Lamictal mais avec consigne de mon neurologue nde ne pas passer au générique.
    Je m'aperçois aujourd'hui qu'il y a un reste à charge alors même que je suis en ALD !!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK