14/11/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Les travaux sur la qualité en officine se poursuivent à l’Ordre des pharmaciens à travers les réunions du groupe de travail sur la qualité réunissant entre autres les syndicats, les groupements, les sociétés savantes et les étudiants. Un enjeu de santé publique et économique. « Selon Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie, la non-qualité coûte 40 milliards d’euros par an à la Sécurité sociale », a rapporté Alain Delgutte, président du Conseil central A de l’Ordre des pharmaciens lors du 27e congrès du groupement PHR qui s’est déroulé à Deauville (Calvados) du 9 au 11 novembre. « Nous avançons ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 15/11/2018 à 07:35
    rab74
    alerter
    la non qualité existe aussi à la cnam: traitement des At (en progrès mais peut mieux faire), AME,etc...Monsieur Revel sait donc de quoi il parle?
  • 15/11/2018 à 09:27
    Jiheme
    alerter
    On a l'impression qu'on découvre la qualité, alors que depuis 10 ans PhSQ a mis la qualité à la portée de tous, de façon pédagogique et à un coût très réduit!
    Bien sûr c'est bien connu chacun pense travailler en qualité, mais un rappel: Nul ne peut apprécier sa propre démarche, c'est bien le consommateur qui perçoit la qualité!
    En tout cas une qualité maîtrisée n'est pas une qualité contrainte, donc il est temps de s'en emparer avant que l'ON ne nous l'impose!!
  • 15/11/2018 à 11:01
    cf
    alerter
    Si pour Mr REVEL, la qualité c'est le contrôle absolu des médecins par la dématérialisation obligatoire des ordonnances, et le contrôle absolu des pharmaciens qui grâce à la sérialisation des médicaments sera bientôt rendu responsable des surplus de médicaments donnés...
    Si pour Mr Revel , la qualité, ce sont des pharmaciens corvéables à merci (gratuitement)avec des missions comme l'adaptation posologique sans avoir aucun renseignement sur les diagnostics médicaux jalousement gardés par les médecins , on peut affirmer qu'il est très loin des réalités du terrain,.
    C'est très facile d'être le donneur d'ordre pour atteindre des objectifs sur le dos( et par le travail) des autres ..
  • 16/11/2018 à 07:41
    MAURICE
    alerter
    Qu'il commence par lui-même, car il y a beaucoup à dire sur la qualité de la CPAM, quand à l’État, le constat est cruel.
  • 16/11/2018 à 18:16
    cf
    alerter
    un homme de 54 ans vient d'être condamné à payer 86000 euros pour rembourser la CPAMde l'Oise.
    pour des traitements contre le sida envoyés au pays pour sa famille (en plus de lui même)
    Mr Revel devrait s'interroger sur cet exemple qui démontre qu'un individu peut librement consommer plusieurs traitements mensuels contre le sida, sans contrôle de la sécu, alors que les officinaux sont contrôlés à la boite près..(stat générique)
    Merci au pharmacien qui a découvert le cas.. Espérons que la sécu ne lui réclamera pas d'indus s'il a délivré un traitement sur ordonnance falsifiée et que le patient ne lui brûle pas son officine..
  • 21/11/2018 à 18:47
    BREZHONEG
    alerter
    Pareil pour les sur- consommations de stilnox, que la Carte Vitale permettait d'avoir en tiers payant ...Et la Secu, toujours la pour dire qu'elle est le Payeur (c'est faux, c'est nous,employeurs et salariés), la Secu,donc, ne se donnait meme pas la peine de rechercher par son informatique les numeros de secu qui avaient vu 10 medecins et 10 pharmaciens dans le mois !. Et quand,pour LES signaler, on appelle le Controle Medical, visiblement ,on les derange....Alors,40 milliards de cout de la qualité, ce n'est pas nous, car pour combien de milliards de medicaments? -Leur budget ,c'est 7.5% des 500 milliards du budget total secu?CA FAIT ....40 MILLIARDS aussi! Toute la pharmacie n'est qu'un gaspillage !!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK