24/05/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
homeopathie, remboursement médicament, phytothérapie, remboursement homéopathie, médicament DR

Lors d’une interview sur France Inter, jeudi 24 mai, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé l’ouverture à l’été d’un vaste débat sur le remboursement des médicaments : « le débat va avoir lieu sur ce que nous avons envie de payer. Sur l’utilité des médicaments ».

Interrogée sur le remboursement de l’homéopathie, elle a fait évoluer son discours précisant que l'homéopathie n’avait « jamais été évaluée comme un médicament. On a décidé de rembourser l’homéopathie sans aucune évaluation scientifique. Peut-être, l’homéopathie pourrait entrer dans le droit commun, être évaluée, et si elle est utile, elle restera remboursée ».

Le 12 avril dernier sur un autre média (RMC/BFM-TV), elle avait tenu des propos plus indulgents : « Les Français y sont attachés, c’est probablement un effet placebo. […] Si cela continue à être bénéfique sans être nocif, cela continuera à être remboursé. »

La ministre confirmait ses propos quelques jours plus tard, sur Europe 1, avec un argument économique : « L’homéopathie représente une somme assez réduite pour la Sécurité sociale, quelques dizaines de millions d’euros. Ce n’est pas non plus cela qui va permettre de faire des économies importantes par rapport aux enjeux financiers de remboursement des soins. Ce n’est pas une priorité aujourd’hui ».

A nouveau interrogée sur les produits de phytothérapie, elle a confirmé qu’ils devront « se présenter devant les instances » pour être évalués et obtenir un remboursement s’ils sont jugés utiles.






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 24/05/2018 à 19:02
    drlouzou
    alerter
    Je n’ai rien contre la placebo therapy , elle est utile et incontournable en médecine et pharmacologie , mais dans ces temps d’économie de la Santé , nous devons dire STOP au remboursement de ces thérapies
  • 24/05/2018 à 19:06
    Luc
    alerter
    Il serait temps de traiter Boiron comme les autres labos...
  • 25/05/2018 à 10:32
    ATD
    alerter
    On pense ce qu'on veut de l'homéopathie, mais il fallait quand même que nos chers syndicats réfléchissent avant de signer des accords de rémunération qui ne sont (ou n'étaient viables) que seulement avec les petits prix dont les petits conditionnements français de paracétamol et l'homéopathie.
    Le fait que les autorités de santé envisagent un déremboursement après cette négociation montre qu'une fois de plus ils se sont fait rouler dans la farine et nous avec. Prochaine étape: le paracétamol en grand conditionnement certainement et la messe sera dite.
  • 25/05/2018 à 10:36
    BREZHONEG
    alerter
    Ca ne va pas etre triste, l'etude : acte 1! verification des produits (fournis par Boiron?) utilisés pour l'experimentation, identification et dosage des principes actifs . Aucune methode connue. Etc,etc....
  • 25/05/2018 à 10:40
    BREZHONEG
    alerter
    J'oubliais: on commence par les korsakoviennes,hein !
  • 25/05/2018 à 12:04
    pharmaciencensuré
    alerter
    Plutôt que de se farcir la tête pour savoir si l'homéopathie doit être remboursé ou non, il vaudrait mieux décider de ne prendre en charge que les médicaments à PMO pour les pathologies chroniques en adaptant bien entendu la rémunération.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK