16/05/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
vaccination, Mayotte, rattrapage vaccinal, campagne vaccination, coqueluche DR

En raison de la couverture vaccinale insuffisante à Mayotte et des menaces épidémiques qui en résultent, en particulier pour la coqueluche, la vaccination par un vaccin dTcaP (Boostrixtetra ou Repevax) est recommandée aux femmes enceintes qui résident ou séjournent à Mayotte, entre la 18e et la 39e semaine d’aménorrhée. A défaut, cette vaccination peut être réalisée jusqu’à la date de l’accouchement. Un délai d’un mois doit toutefois être respecté entre la date du vaccin par dTcaP et le dernier vaccin DTP.

Toujours à Mayotte, une campagne de rattrapage vaccinal est organisée à compter du 22 mai 2018 chez les enfants de 0 à 6 ans. Le vaccin hexavalent, le vaccin pneumocoque conjugué 13-valent et le vaccin ROR peuvent leur être administrés le même jour, dans des sites différents.

Ces mesures sont inscrites au Journal officiel du 16 mai 2018.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK