22/03/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Vaccination à l’officine, vaccination grippe, grippe, vaccin grippe DR

La couverture vaccinale contre la grippe s’est majoritairement améliorée entre 2017 et 2016 dans les deux régions expérimentatrices de la vaccination par les pharmaciens d’officine (Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine) par rapport au reste du territoire, souligne un communiqué du syndicat USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine) publié le 22 mars 2018. En effet, si l'on en juge par des données Iqvia/USPO, l'augmentation du nombre de patients vaccinés est, dans ces mêmes régions, deux à trois fois supérieure à la moyenne. Ce qui tend à prouver qu'il ne s'agit pas d'un basique transfert d'actes des cabinets médicaux ou infirmiers vers l'officine.

En pharmacie, le nombre total de patients vaccinés s’élève à 155 944 pour un prévisionnel à 30 000 - 40 000. Respectivement, 49 et 59 % des pharmacies ont participé à l'opération en Nouvelle Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes.

Gilles Bonnefond, président de l’USPO indique : « Nous avons multiplié par 4 l’objectif. Si 90 % des pharmaciens vaccinaient, la couverture vaccinale augmenterait certainement considérablement. Nous proposons d’étendre le plus vite possible l’expérimentation à toutes les régions volontaires et d’étendre le périmètre de la vaccination aux patients jamais vaccinés ».






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 23/03/2018 à 11:48
    robopouy
    alerter
    Enfin la récompense de l'implication des pharmaciens dans la couverture vaccinale, avec une augmentation de celle-ci, et çà, nous en étions persuadés avant même le début de la campagne, et l'extension est aussi une évidence. La prochaine étape sera-t-elle les rappels de vaccination en tout genre pour les adultes ? Je suis prêt.
  • 23/03/2018 à 16:38
    Guigui86
    alerter
    Bravo à tout ces pharmaciens et à toutes leurs équipes pour leur professionnalisme et leur excellence dans cette mission. Encore une preuve de la qualité du travail de fourmi réalisé par les officinaux chaque jour, là où les infirmiers et les généralistes avaient échoué.
  • 24/03/2018 à 11:28
    phiphi13
    alerter
    L'excellent travail de l'Ordre, de la FSPF et de l'USPO est récompensé.
    Ceux qui critiquent les syndicats alors qu'ils ne cotisent pas devraient être plus pondérer.
    Mais il y a encore pas mal de travail à faire pour valoriser économiquement notre profession dans les années à venir.

  • 29/03/2018 à 18:54
    sanddykilo
    alerter
    C'est formidable!Je ne doutais pas de l'implication des équipes officinales, et je suis ravie en tant que pharmacienne adjointe d'y avoir cru et participé malgré toutes les critiques et les peurs vis à vis des autres professionnels de santé. Il est temps que les pharmaciens cessent de se dévaloriser et aient une attitude plus constructive, les patients n'attendent que cela!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK