19/01/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Rhône, Lyon, Tolstoï, pharmacie, Folco Zabou Carrière

La nouvelle plateforme d’orientation Parcoursup’, à destination des lycéens se dirigeant vers l’enseignement supérieur, a ouvert ce lundi 15 janvier. Sa mise en place a été accompagnée d’une plateforme d’aide à l’orientation gérée par l’Onisep, « Terminales 2017/2018 ».

Seulement voilà, la fiche-métier rédigée maladroitement et publiée sur cette plateforme ne plaît ni à l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF), ni à l'ordre national des pharmaciens, ni aux syndicats FSPF et USPO, ni à la Conférence des doyens de pharmacie qui l’ont fait savoir dans un communiqué commun diffusé ce vendredi 19 janvier. « La pharmacie dit non aux clichés diffusés sur la profession par l’Onisep ! », clament-ils en chœur. 

Pour ces représentants de la profession, la fiche-métier « persiste à réduire le métier de pharmacien d’officine à un vague rôle de conseil et de gestion administrative, le tout les yeux rivés sur son chiffre d’affaires. » 

Pour les signataires, il s’agit là de « clichés dégradants », l’Onisep omettant de mentionner « la mission principale de santé publique centrée sur le patient ». 

Certes. Pour autant, en toute objectivité, « chiffre d’affaires » n’a rien d’un gros mot. Est-ce si dégradant de s’intéresser à l’évolution du chiffre d’affaires de son entreprise et de ses indicateurs économiques, en particulier quand on est titulaire ? Non et ce ne sont certainement pas les syndicats patronaux qui prétendront le contraire.

« Par cette présentation erronée, l’Onisep ne délivre pas une information éclairée et documentée à la jeunesse pour l’aider dans son orientation », concluent les auteurs qui demandent une refonte de cette fiche-métier. Ainsi, l’ordre national des pharmaciens, la Conférence des doyens des facultés de pharmacie, les syndicats représentatifs et l’ANEPF demandent à l’Onisep un travail de refonte de cette fiche-métier. 






Les dernières réactions

  • 20/01/2018 à 07:58
    MAURICE
    alerter
    La haute technocratie Enarchique, qui a pris le pouvoir depuis 30 ans avec une incompétence incroyable mène la France a la faillite, et rien ne l'arrête, et Macron issu de la même fraternelle, ne risque pas de l'arrêter.
  • 20/01/2018 à 09:36
    brucine
    alerter
    On ne voit en effet pas ce qu'il y a de répréhensible dans une entreprise, fût-elle de santé, à en assurer une gestion correcte et bien que la pharmacie d'officine soit un domaine où la réussite n'est pas forcément corrélée aux compétences gestionnaires ou techniques du gérant.

    On oublie aussi que, parmi les futurs pharmaciens, tous ne seront pas titulaires ni même travailleront forcément en officine.

    On oublie surtout la "génération fric": qu'il s'agisse de professions de santé ou d'autres domaines, il s'agit pour de plus en plus de jeunes de choisir une voie non pas parce qu'ils en ont une appétence, mais parce qu'ils sont persuadés, à tort ou à raison, d'y gagner largement leur vie sans trop se fatiguer.

    On observe un phénomène quelque part comparable aux écoles de kiné ou dentaire "portugaises" ou aux écoles de commerce bidon dont la finalité est d'acheter un diplôme et un carnet d'adresses: aujourd'hui, y compris des jeunes dès le lycée scolairement insuffisants transitent par des prépas privées, des cours particuliers, Bruxelles ou les pays de l'Est.

    Mais on admire une telle motivation ne pouvant résulter que de l'amour du métier...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK