11/12/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Matthieu Vandendriessche

Les infirmiers diplômés d’Etat exerçant en libéral (IDEL) veulent affirmer leur légitimité dans la préparation des piluliers à destination des patients au domicile. Ainsi, leurs trois syndicats représentatifs, CI, le FNI et le Sniil, réclament-ils dans un communiqué commun, parmi d’autres revendications, une « révision de la nomenclature permettant aux IDEL d’intervenir dans la préparation des doses à administrer (PDA), l’amélioration de l’observance thérapeutique, la réduction de la iatrogénie ».  Cette évolution serait portée par l’avenant n° 5 à la convention national des infirmiers libéraux, conclue le 21 novembre par l’Assurance maladie et les trois syndicats. Cet avenant prévoit dans son article ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 11/12/2017 à 19:11
    J’y crois pas !
    alerter
    J’y crois pas , ce n’est pas aux infirmières d’etre Rémunéré pour ça ! C’est le rôle du pharmacien : la préparation du médicament est dans la belle définition que nous apprenons à la fac ! Quant est ce que les syndicats vont se battre pour les bonnes choses et pas essayer de piquer le boulot des autres . Y en a ras le bol.... le rôle de l’infirmIer est de vérifier la bonne prise et non de faire les piluliers
  • 12/12/2017 à 08:27
    Pop37
    alerter
    On leur pique la vaccination alors il ne faut pas venir pleurer ! Nos syndicats auraient dû se battent pour la PDA avant de chercher à faire des vaccins.
  • 12/12/2017 à 10:52
    Coco1304
    alerter
    C'est bizarre, mais depuis que je travail(IDE), je n'ai encore jamais vu de pharmacien venir faire les pilluliers, et même s'ils étaient faits, je les vérifierai, car c'est moi qui donne les traitements et donc moi qui suis responsable en cas d'erreurs. C'est également moi qui prend une tension avant un loxen, une glycémie avant une insuline etc.
    Alors non, je ne vérifie pas que la bonne prise, j'administre en vérifiant les interactions et les paramètres. Et je ne donne pas si je pense que je ne dois pas DONNER !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Trouveriez-vous un intérêt à ce que votre groupement/enseigne soit racheté par un grossiste ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK