06/04/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacien économique assurance maladie, carte vitale, Kaveh Naamani

Après une sixième séance de négociation, aucun accord n’a pu être conclu entre l’Assurance maladie et les deux syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO).

Selon Gilles Bonnefond, président de l’USPO, des avancées ont été constatées sur le volet métier (entretiens pharmaceutiques, bilan de médication pour les personnes âgées) et la modernisation des échanges avec l’assurance maladie (revalorisation des FSE, des gardes, indemnisation pour investir dans les bornes de lecture des cartes Vitale ou pour s’équiper en lecteurs de cartes Vitale…), des désaccords persistent sur le plan économique.

« La transformation de la marge en honoraires de dispensation doit aboutir à 300 millions d’euros supplémentaires le temps de la convention. C’est le minimum acceptable et à condition que cet argent ne soit pas de la monnaie de singe. Il doit être sécurisé jusqu’en 2020. Cela signifie que si un facteur extérieur vient changer cet équilibre, nous devons pouvoir déclencher de nouvelles négociations pour changer les paramètres », ajoute Gilles Bonnefond.

De son côté, Philippe Gaertner, président de la FSPF, reste très réservé suite à cette réunion. « A ce stade, les propositions économiques de l’Assurance maladie qui tournent autour de 260 millions sont insuffisantes. D’autant que ce montant n’est pas sécurisé », explique-t-il. Par ailleurs, « le seuil de déclenchement de la clause de revoyure reste à -1 %. C’est impossible de faire fonctionner l’entreprise officinale et ses salariés avec cela », précise le président de la FSPF.

Une ultime réunion est prévue le 26 avril.






Les dernières réactions

  • 07/04/2017 à 10:10
    BREZHONEG
    alerter
    Et voila comment on fait trainer jusqu'a l election.Notre Dame des Landes,Fessenheim, les negociations(?),toujours le meme trucage.Et puis apres les legislatives, ce sera les vacances, et puis les successeurs nommeront un Haut Comité chargé de rendre un rapport prealable pour "tout remettre a plat".....Ce serait risible si ce n'etait pas tragique

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK