ROSP génériques : une enveloppe globale d’environ 140 millions d’euros pour 2017 - 15/02/2017 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
15/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

ROSP génériques : une enveloppe globale d’environ 140 millions d’euros pour 2017

génériques, médicaments, substitution, syndicats de pharmaciens, officines Kaveh Naamani

Négocié avec l’Assurance maladie, l’avenant conventionnel fixant les modalités de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution des médicaments génériques est en passe d’être conclu avec les deux syndicats de pharmaciens, FSPF et USPO.

Dans une interview à paraître dans Le Moniteur des pharmacies (N° 3164 du 18 février), Nicolas Revel, directeur général de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM), l'affirme : « Nous devrions signer l’avenant bientôt, en tout cas avant l’ouverture de la négociation (sur la prochaine convention pharmaceutique NdlR) le 22 février. L’enveloppe globale pour 2017 tournera, comme prévu, autour de 140 millions d’euros ».

« Par rapport à nos échanges avec les syndicats, j’ai notamment introduit un élément nouveau qui vise à prendre en considération la situation des officines dont le taux de substitution est déjà élevé. Dès lors qu’elles maintiendront leur taux de substitution, elles pourront conserver leur niveau de ROSP de 2016. Cela représente environ 20 % des pharmacies », précise-t-il.  



Les dernières réactions

  • 15/02/2017 à 19:59
    fed80
    alerter
    "ROSP : L’enveloppe globale pour 2017 tournera, comme prévu, autour de 140 millions d’euros »"
    .......
    sur la même page "La rédaction vous conseille :
    Des baisses de prix pourraient toucher l’officine à hauteur de 140 millions d’euros"
    ....
    CHERCHER L'ERREUR !
    Elle ne vient pas de la rédaction... mais prouve que l'on se moque bien de la pharmacie en hauts lieux, à moins que la vaseline ne coûte très très cher ???
  • 16/02/2017 à 14:50
    BREZHONEG
    alerter
    Eh oui,"a perimetre constant",comme disent ces dirigeants secu qui ont bien appris leur breviaire :"faites faire,faites payer".
  • 17/02/2017 à 10:14
    BREZHONEG
    alerter
    Ils refont le coup du tfr du Plavix. Puisque "ça les fait pas bouger"......

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !