Zavamed : ou comment consulter sans ausculter - 06/02/2017 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
06/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Zavamed : ou comment consulter sans ausculter

Zavamed est un site de consultations médicales en ligne qui offre la possibilité de se faire délivrer une ordonnance, sans rendez-vous en face-à-face avec les médecins. Son cœur de cible : les sujets nécessitant une relative discrétion. Est-ce simple d’obtenir une ordonnance ? Test grandeur nature.
Télémédecine, service, ordonnance, officine Fotolia

Le dispositif est techniquement bien rôdé. A partir d’un questionnaire en ligne, les quatre médecins francophones de Zavamed*, organisme basé à Londres, revendiquent pouvoir traiter les demandes de leurs e-patients sous 3 heures maximum en cas « d’urgence » ou dans la journée. Leur ordonnance est envoyée selon les modalités choisies par le patient, par courrier à son domicile en 2 à 3 jours ou directement à la pharmacie de son choix.

Contraception, dysfonction érectile, cystite, herpès et diagnostic photo sont les « spécialités » de la maison. Chez Zavamed, on précise bien que si, « compte tenu des informations communiquées par le patient, le médecin juge qu’il n’est pas en mesure d’effectuer une consultation à distance, le patient est orienté vers une consultation physique et remboursé de la somme payée en ligne (23 euros, non pris en charge par la Sécurité sociale NdlR) ». Il n’en fallait pas plus pour que l’équipe du Moniteur des pharmacies ait envie de vérifier ces allégations.

Une pilule qui passe bien

Premier essai pour un contraceptif. Le but de la demande est de passer de Nuvaring à une contraception orale ! Notre patiente imaginaire déclare peser 95 kg pour 165 cm. Le reste du questionnaire déclaratif ne montre aucune anomalie. En bout de course s’affichent tous les traitements possibles : la pilule Jasminelle est cochée pour 6 mois de prescription. Une fois le paiement acquitté, un message indique qu’un médecin va étudier la demande. Une demande d’informations supplémentaires ne tarde d’ailleurs pas : « Pourriez-vous m ‘expliquer pourquoi vous souhaitez changer de pilule ? Souffrez-vous d’effets secondaires ? ». La réponse que nous formulons est la suivante : « Sous Nuvaring depuis 6 mois, je trouve l’insertion compliquée. J’avais changé pour ne pas avoir à prendre de pilule tous les jours, mais je préfère revenir à mon ancienne pilule Jasminelle. Je ne suis pas retournée voir ma gynéco car j’ai déménagé et n’en ai pas encore trouvé de nouvelle ». Fin de l’investigation, nous obtiendrons l’ordonnance. 

Le challenge de l'érection

Seconde tentative avec un inducteur de l’érection. L'homme de la situation a cette fois 34 ans, sans aucun problème de santé particulier. Il souhaite se procurer une boîte de 12 comprimés de Viagra 50 mg. Sans demande d’informations complémentaires, la requête sera acceptée. Avec toutefois une mention invitant à aller voir son médecin traitant afin de rechercher les différentes causes possibles des troubles de l’érection et des conseils sur « comment rester en forme et prévenir la dysfonction érectile ». Ayant demandé que l’ordonnance soit envoyée directement dans une officine parisienne, nous apprendrons qu’un secrétariat médical a pris soin d'appeler la pharmacie afin de vérifier que le médicament était bien disponible en stock. Dans le cas d’un médicament remboursé, le service indique aussi au pharmacien le numéro Finess « médecin étranger », à renseigner pour pouvoir pratiquer le tiers payant.

« Il y a des pathologies pour lesquelles un examen clinique n’est pas forcément nécessaire », justifie le Dr Sophie Albe-Ly, médecin chez Zavamed, inscrite à l’Ordre britannique. Diplômée de la faculté de médecine de Paris-Est, ce praticien insiste sur son « expérience médicale alliée aux performances d’un système informatique visant à limiter les risques, notamment en évaluant les taux de similitudes entre les profils »

« Nous sommes complémentaires des modes de consultation traditionnels, nous ne les remplaçons pas. Zavamed pratique une médecine en accord avec son temps et les attentes des patients : rapidité, praticité, discrétion. Le service est aussi une façon de faire face au défi actuel que représentent les besoins en soin augmentant plus rapidement que le nombre de professionnels de santé disponibles », explique de son côté Roxane Ferrand, directrice de Zava France. Et d’ajouter : « Il y a un usage qui est là. Certaines personnes sont même prêtes à courir des risques pour leur santé. L’idée du service nous est d’ailleurs venue en observant les forums de discussion où les renseignements apportés par les patients eux-mêmes ne sont pas toujours adaptés et les risques pris lors de l’achat sans ordonnance de médicaments sur des sites loin d’être toujours habilités à le faire ».  

Si, en ce qui concerne les IST, Zavamed se limite pour l’instant à l’herpès génital et aux condylomes, sa directrice voudrait rapidement étendre cette année le spectre d’action aux chlamydia et gonococcie.

*Zava est le nom sous lequel DrEd, leader de la téléconsultation en Europe, a lancé en juin 2016 son service en France. Présent dans 6 pays, DrEd a effectué 500 000 consultations en 2016 et en prévoit 1 500 000 en 2019.



Les dernières réactions

  • 07/02/2017 à 04:16
    Agrou
    alerter
    Et puis quoi encore? On va envoyer le toutou récupérer les médocs à la pharmacie??!!!
  • 07/02/2017 à 09:08
    Margt
    alerter
    Inadmissible : le cyber est arrivé dans le cas type de ses limites : on ne peut soigner et conseiller un avatar ...

  • 09/02/2017 à 12:27
    chichisan
    alerter
    très bonne initiative.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !