23/01/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
gale, sarcopte, prurit, ascabiol, spregal, topiscab, ivermectine, stromectol, enviroscab, A-Par DR

Le sujet s'est invité à l'Académie nationale de médecine, qui lui consacre mardi 24 janvier une conférence intitulée « La gale, une maladie toujours d'actualité chez l'homme et l'animal ».

La gale est une parasitose cutanée due à l’infestation par un acarien, le sarcopte. Malgré les traitements disponibles, elle reste d'actualité et des cas s'observent toujours. Et pas seulement dans les populations précaires.

La gale se transmet par contact étroit, direct et prolongé. La transmission indirecte par le linge ou la literie est moins fréquente.

Dans les formes communes, le prurit se manifeste surtout au niveau des espaces interdigitaux des mains, de la face antérieure des poignets, des coudes, des plis inguinaux, abdominaux ou fessiers, des organes génitaux chez l’homme ou des seins chez la femme.

Les sillons scabieux caractéristiques, terminés par une vésicule, ne sont pas toujours présents.

Le traitement médicamenteux concerne le patient et son entourage proche. Il peut être local, à appliquer le soir (émulsion Ascabiol dès 1 mois, lotion Sprégal, crème Topiscab dès 2 mois), et/ou oral (Stromectol, à partir de 15 kg de poids corporel).

L’environnement doit également être traité : laver en machine à 60 °C les vêtements, la literie et le linge de toilette de toutes les personnes vivant sous le même toit. Sur les tissus non lavables (sièges, matelas, poussettes…), pulvériser un spray antiparasitaire type Enviroscab ou A-Par. 






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK