19/05/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmaciens, jeunes, diplômes, postes installation Dr

Le panorama de la démographie professionnelle présenté le 19 mai par l’Ordre national des pharmaciens révèle une progression du nombre de pharmaciens, toutes filières confondues, au 1er janvier 2016 : 74 754 contre 74 492 en 2014, soit + 0,35 %. Les officinaux représentent toujours les trois quarts de ces pharmaciens.

Ce bilan révèle deux grandes tendances. D’une part, l’entrée de jeunes pharmaciens en 2015 compense le décalage de départ à la retraite des anciens. L’Ordre a ainsi enregistré 2 324 nouveaux inscrits au tableau. Avec une hausse de 11 % du nombre de pharmaciens de 38 ans, « le renouvellement est en marche », indique l’instance qui estime que « ce renouvellement aurait dû être plus rapide, compte tenu du relèvement du numerus clausus depuis 2008 « .

D’autre part, le maillage territorial de proximité est préservé « grâce à la concentration du secteur et à l’exercice groupé ». Ainsi, près d’un tiers des officines a un lien avec une ou plusieurs autres officines par prises de participations des titulaires (SEL ou SPF-PL). Seules 18 % des officines ne comportent qu’un titulaire sans adjoint.

Comme les années précédentes, l’Ordre note une augmentation du taux d’évaporation des jeunes diplômés (rapport entre le nombre de nouveaux inscrits diplômés depuis moins de trois ans et le nombre de postes ouverts au concours 6 ans plus tôt). En fin d’études, 1 015 jeunes diplômés ne se sont pas inscrits en 2015. 

Fort de ce constat, l’Ordre se dit inquiet pour la filière officinale. « L’orientation récente des jeunes diplômés se fait de plus en plus au détriment de la filière officine. Seulement 30 % des étudiants choisissent actuellement cette filière contre 60 à 70 % auparavant ».

Comment stopper cette évaporation ? Dans son édition papier à paraître le 21 mai 2016, Le Moniteur des pharmacies donne la parole aux étudiants et aux enseignants qui livrent leurs solutions.






Les dernières réactions

  • 20/05/2016 à 11:04
    BREZHONEG
    alerter
    le renouvellement DEMOGRAPHIQUE est assuré,mais le financement des renouvellements pas vraiment. N'est ce pas, les banquiers?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK