18/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Paracétamol, The Lancet, AINS, diclofénac, celecoxib © D. R.
Et voilà que le paracétamol est remis une fois encore sous le feu des projecteurs. Largement prescrite aux personnes souffrant d'arthrose, la molécule ne permet pas de calmer efficacement leurs douleurs ou d'améliorer leurs capacités physiques, selon une étude publiée vendredi 18 mars dans la revue médicale The Lancet.

L'étude menée sur 22 traitements au total - différentes doses de paracétamol et sept anti-inflammatoires - a montré que le paracétamol ne présentait pas « d'efficacité cliniquement significative », même s'il est « légèrement meilleur » qu'un placebo.

Selon l'étude, le médicament le plus efficace contre les douleurs liées à l'arthrose s'est avéré être le diclofénac à une dose de 150 mg/jour, devant d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l'ibuprofène, le naproxène ou le celecoxib.

Les AINS ne peuvent toutefois être prescrits sur de longues périodes en raison de leurs effets indésirables (troubles digestifs, cutanés ou cardiaques). « C'est pourquoi le paracétamol est souvent préféré aux AINS pour gérer les douleurs à long terme, alors même que nos résultats suggèrent qu'il n'est pas efficace, à quelle que dose que ce soit, pour calmer la douleur due à l'arthrose  », relève le Dr Sven Trelle de l'Université de Berne qui a dirigé l'étude.

L'étude a consisté à récupérer des données obtenues auprès de 60 000 patients qui avaient participé à des essais cliniques dont les résultats ont été publiés entre 1980 et 2015.

Dans un commentaire joint à l'étude, le Pr Nicholas Moore du département de pharmacologie de l'Université de Bordeaux, relève que le « résultat n'est pas complètement inattendu (...) l'efficacité du paracétamol n'a jamais été établie ou quantifiée à proprement parler dans les maladies chroniques et est probablement inférieure à ce que beaucoup imaginent ».








Laurent Lefort avec l'AFP

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK