20/05/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les deux médicaments renfermant du baclofène, Liorésal et Baclofène Zentiva, feront-ils bientôt l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie ? C’est semble-t-il en bonne voie.

Le 16 mai, la Haute Autorité de santé (HAS) a mis en ligne sur son site Internet une décision favorable à la prise en charge dérogatoire de ces deux présentations par l’Assurance maladie.

Cet avis est rendu près de deux mois après l’attribution de la toute première recommandation temporaire d’utilisation (RTU) au baclofène, pour une utilisation de ce principe actif hors AMM, dans le traitement de l’alcoolo-dépendance. C’est à cette occasion que la HAS s’était autosaisie sur l’éventualité d’une prise en charge dérogatoire du baclofène.

Pour se prononcer, la Haute Autorité de santé a notamment considéré la sévérité de la pathologie, l’absence d’alternative appropriée et remboursable chez les patients en échec.

Le bien-fondé de cette prise en charge dérogatoire sera réévalué, indique la HAS. Cela interviendra à l’issue des essais en cours, dont les résultats sont attendus pour l’été.







Matthieu Vandendriessche

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Envisagez-vous de mettre en place un dispositif de téléconsultation dans votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !