Vaccination : encore des efforts à faire - 26/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
26/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccination : encore des efforts à faire

Du 25 avril au 1er mai, c’est la semaine de la vaccination. A cette occasion, le ministère de la Santé a publié le calendrier vaccinal 2022 et ses nouveautés, et Santé publique France fait le point sur les taux de couverture vaccinale.
Getty Images/iStockphoto

En 2021, les couvertures vaccinales de la 3e dose du vaccin hexavalent diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Haemophilus influenzae b et hépatite B et de la 3e dose du vaccin contre le pneumocoque sont en très légère augmentation depuis 2020, mais elles sont déjà très élevées : elles dépassent les 90 %, note Santé publique France dans un communiqué du 25 avril. Ainsi, la couverture vaccinale gagne + 0,6 point par rapport à 2020 pour le vaccin hexavalent (après + 6,4 points de progression entre les cohortes 2017 et 2019) et + 0,1 point (après +1,7 point de progression entre les cohortes 2017 et 2019). La vaccination contre ces pathologies est obligatoire pour les enfants de moins de 2 ans depuis 2018.

L’augmentation est plus remarquable pour la couverture vaccinale contre le méningocoque C, lui aussi obligatoire : + 3,8 points par rapport à 2020 pour la 1re dose du vaccin et + 3,7 points pour le rappel sur la même période. Le rattrapage de la vaccination contre le méningocoque C a augmenté dans toutes les tranches d’âge au-delà de 2 ans, de + 2 à + 5,4 points par rapport à 2020, chez les enfants et adolescents nés avant l’entrée en application de la loi, le 1er janvier 2018, soulève encore Santé publique France. Selon les âges, la couverture vaccinale s’établit entre 77 % et 92 %.

Le bémol : les couvertures vaccinales contre les infections à papillomavirus humain (HPV) et contre la grippe saisonnière restent insuffisantes. Bien qu’en augmentation de 5,2 points entre 2021 et 2021, la couverture vaccinale pour la 1re dose de vaccin HPV n’est que de 45 % chez les jeunes filles de 15 ans en 2021, et de 6 % pour les garçons du même âge, pour lesquels la vaccination est recommandée depuis le 1er janvier 2021.

La couverture vaccinale contre la grippe saisonnière était de 52,6 % lors de la saison 2021-2022 pour l’ensemble des personnes à risque de grippe sévère. C’est moins que la saison 2020-2021 où circulait aussi le Covid-19 (55,8 %), mais plus que les saisons avant le Covid-19 (47,8 % pour la saison 2019-2020). Mais toujours loin de l’objectif fixé par l’OMS de 75 %.

Ces taux de couverture vaccinale pourraient être encore améliorés grâce à l’extension des compétences vaccinales des pharmaciens et  autres professionnels de santé.



Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !