Traitements du TDAH : la continuité des soins remise en question par les ruptures de stock - 21/02/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
21/02/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Traitements du TDAH : la continuité des soins remise en question par les ruptures de stock

Getty Images/iStockphoto

Dans un courrier adressé début février à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la Société française du TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) et l’association HyperSupers alertent sur les risques engendrés par les ruptures de stock signalées pour Ritaline LP, Concerta LP et Quasym (méthylphénidate). « La continuité des traitements médicamenteux pour les patients sous traitement par Concerta LP et Quasym ne peut plus être assurée convenablement, des patients sont contraints d’interrompre brusquement leur traitement et se retrouvent en rupture de soin, avec tous les risques que cela implique dans le TDAH » est-il indiqué dans le courrier.

L’association pointe en outre d’autres contraintes comme la durée de prescription limitée à 28 jours ou le refus de substitution de certaines pharmacies, « qui sont autant d’obstacles » à l’accès aux soins des patients. Au risque de les voir se tourner vers d’autres substances qui pourraient être dangereuses pour leur santé, puisqu’ « aujourd’hui, en France, en 2024, il n’existe aucune alternative au méthylphénidate ».

L’association sollicite donc l’inscription des traitements du TDAH sur la liste des médicaments d’intérêt thérapeutique majeur… et attend des réponses concrètes des autorités.



Yolande Gauthier

Les dernières réactions

  • 22/02/2024 à 07:42
    Cari
    alerter
    Tant que l’attentisme des pharmaciens sera présent
    Rien ne bougera ,le ministère de la santé ne fait rien non plus
    Comment voulez vous que les pouvoirs publics obligent les laboratoires à avoir des stocks si de l’autre côté notre profession n’est pas défendue
    Alors oui on va dire encore les titulaires sont grassement payés leur individualisme est mis en cause etc …
    Les agriculteurs défendent leur profession soit c’est vital mais la vie d’un enfant ne l’ai t’elle pas ?
    Je n’arrive pas a comprendre ce manque de réaction
    Sortez manifestez devant le ministère de la santé
    Encore une fois
    Médicaments en pénurie santé en sursis
    Faites vous entendre bon sang !!!!!!

  • 22/02/2024 à 07:47
    Cari
    alerter
    Bien sûr je fais allusion aux pénuries accrues de médicaments auxquelles nous faisons face depuis des mois
    Si les médicaments qui peuvent sauver des vies arrivent à être en rupture c’est grave et c’est déjà le cas pour traiter certains cancers
    Donc si vous ne taper pas du poing sur la table rien n’avancera
    C’est dramatique pour l’avenir de notre profession
    Alea jacta est


Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !