Tensions sociales à Mayotte : l’Ordre des pharmaciens demande à Gérald Darmanin d’intervenir - 09/02/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
09/02/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Tensions sociales à Mayotte : l’Ordre des pharmaciens demande à Gérald Darmanin d’intervenir

Face aux agressions subies par les pharmaciens de Mayotte, l’Ordre alerte le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer sur les risques encourus par les officinaux et les patients.
Getty Images

Alors que les tensions sociales perdurent à Mayotte, « près de 50 % des officines mahoraises ont déclaré auprès de l'Ordre national des pharmaciens avoir été victimes d’agressions. Dans 93 % des cas des personnes étaient visées. Les agresseurs étaient armés pour 69 % d’entre eux (armes blanches, barres de fer ou encore pieds de biche) », relate l’Ordre dans un communiqué en date du 8 février 2024.

Ces agressions, qui ont lieu en plein jour, visent également les camionnettes des grossistes-répartiteurs. « Cocktail molotov lancé dans une pharmacie, gaz lacrymogène suivi d’irruption avec fer de chantier à la main, véhicules attaqués par des tirs d’armes à feux, sont autant de faits à déplorer qui traduisent un ciblage des lieux de soins et des professionnels de santé », déclare l’Ordre.

Et de s’inquiéter des conséquences de tous ces actes : « Cette situation met non seulement en danger immédiat l’intégrité physique des professionnels de santé mais également celle de tous leurs patients. Plus encore, celle-ci a des effets néfastes sur le maintien d’un parcours de soins de qualité ». Sans oublier l’aggravation des ruptures d’approvisionnement en produits de santé. De plus, les représentants locaux de l’Ordre constatent sur place une vague de démissions parmi les pharmaciens.

« Ce niveau de violence encore inédit vis-à-vis des pharmaciens représente un risque durable pour la santé de tous les mahorais », déclarent la présidente de l’Ordre, Carine Wolf-Thal, et la présidente du Conseil central représentant les pharmaciens d’Outre-mer, Brigitte Berthelot-Leblanc. C’est pourquoi, elles appellent « à la mise en œuvre de mesures concrètes garantissant la sécurité des pharmaciens et de leurs patients », à savoir la protection des lieux de soins essentiels pour la population, et la garantie de la libre circulation et de la sécurité des équipes se rendant sur leur lieu d’exercice.



Magali Clausener

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !