Si j’étais (une nouvelle fois) président de la République : Macron et la santé - 28/03/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
28/03/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Si j’étais (une nouvelle fois) président de la République : Macron et la santé

Selon un sondage Ifop réalisé pour la Fédération hospitalière de France (FHF), 7 Français sur 10 estiment que les questions de santé ne sont pas suffisamment présentes dans la campagne présidentielle. Pourtant, les candidats ont des projets dans ce domaine. Si leurs propositions concernent en premier lieu l’hôpital public, encore plus à la peine après deux ans de crise sanitaire, beaucoup soutiennent la lutte contre les déserts médicaux. Revue des mesures les plus emblématiques portées par les principaux candidats dont Emmanuel Macron pour les soins de ville.
Getty Images/iStockphoto

S’il était réélu, Emmanuel Macron (La République en marche) lancerait une conférence des parties prenantes (patients, professionnels et élus locaux) pour construire les solutions nationales et locales afin d’assurer l’accès aux soins pour tous. De fait, son programme comprend plusieurs mesures « avec des leviers à construire ensemble » :

- appuyer administrativement les médecins avec des assistants pour les aider, désigner un pharmacien référent ou un infirmier référent sur un territoire de santé pour un renouvellement d’ordonnance ou des actes « très simples », généraliser le déploiement d’infirmiers salariés subventionnés dans les zones les moins dotées ;

- articuler médecine de ville et hôpital avec l’hôpital « hors les murs » (par exemple, des médecins exerçant en ville mais salariés de l’établissement), désengorger les urgences grâce à une participation plus large aux gardes, instaurer un numéro unique pour obtenir un rendez-vous médical dans les 48 heures si besoin ;

- développer la téléconsultation et mettre en place des permanences ponctuelles dans les territoires les moins dotés ;

- réguler l’installation : stopper les conventionnements dans les zones considérées comme déjà bien dotées, déployer la 4e année d’internat pour les médecins généralistes dans les zones rurales, accompagner les jeunes issus de ces territoires en matière de logement et sur le plan administratif.



Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 28/03/2022 à 21:50
    Jean64
    alerter
    Plus jamais ça!
  • 29/03/2022 à 10:28
    Mastga
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 29/03/2022 à 20:08
    galenus
    alerter
    Pass' vaccinal à vie !
    Pass' écologie ensuite...
    Puis pass' alimentation...
    et pass' pour vivre, aussi ?
  • 30/03/2022 à 11:35
    BREZHONEG
    alerter
    Il pourrait peut etre mettre en oeuvre ce que son Ministre de la Santé Olivier Veran propose : Simplifier la Couverture maladie des Francais en regroupant couverture obligatoire generalisée et couverture complementaire generalisée ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !