Risques solaires : la crème solaire ne remplace pas les mesures de protection - 03/05/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
03/05/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Risques solaires : la crème solaire ne remplace pas les mesures de protection

Getty Images

Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, le public ne semble pas trés compétent sur les risques solaires chez l’enfant. Une étude BVA/Institut national du cancer (InCa), menée en 2022, montre que 43 % des parents d’enfants de moins de 12 ans se sentent insuffisamment informés sur les risques solaires.

L’arrivée des beaux jours est l’occasion de faire un rappel sur les gestes de protection essentiels principalement chez les jeunes enfants. Une protection efficace passe en priorité par la recherche de l’ombre, la non-exposition au soleil aux heures les plus chaudes (de 10h à 14h en Outre-mer et de 10h à 16h en métropole) et le port de vêtements couvrants, d’un chapeau à bords larges et de lunettes de soleil. L’application d’une crème solaire à indice élevé, bien que perçue par 58 % des parents comme suffisante pour se protéger, n’est qu’une mesure complémentaire. Rappelons que les UVA, contrairement aux UVB, ne sont pas arrêtés par les nuages et que, sous un temps couvert, le risque de coups de soleil est aussi important.

Les week-ends prolongés du mois de mai donnent l’opportunité à l’Institut national du cancer (InCa) de renouveler les messages de prévention au travers de supports d’information audiovisuels et sur les réseaux sociaux ainsi que par des affiches diffusées dans les cabinets médicaux et maisons de santé. Sous le slogan « L’ombre, c’est l’endroit le plus cool du printemps », l’Institut insiste sur le fait que ces gestes n’interfèrent pas avec le plaisir de pratiquer des activités en plein air et restent indispensables pour limiter les risques de cancers de la peau.



Alexandra Blanc

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !