15/06/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
A propos des produits cosmétiques photoprotecteurs renfermant des nanoparticules de dioxyde de titane, l’Afssaps recommande de ne pas les utiliser sur une peau abîmée (comme en cas d’érythème solaire) à cause de l’absence de données sur l’absorption cutanée de ces nanoparticules en cas de lésions cutanées. Elle préconise également d’éviter l’emploi de sprays ou d’aérosols sur le visage ou dans des locaux fermés de ces produits cosmétiques. Elle profite de la publication de ces recommandations pour rappeler que l’oxyde de zinc n’est pas autorisé en tant que filtre UV.Lire les recommandations de l’Afssaps



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !