Préparateurs en pharmacie : la revalorisation ce n'est pas pour tout de suite...  - 25/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
25/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Préparateurs en pharmacie : la revalorisation ce n'est pas pour tout de suite... 

Getty Images

Lors du point hebdomadaire avec ses adhérents, Philippe Besset, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a été interrogé ce vendredi sur l’avancée des projets de revalorisation du métier de préparateur en pharmacie. Il a reconnu que, pour l’instant, tout était bloqué… « Sur la négociation de l’augmentation du point de salaire, ce sont les chambres patronales qui ont fermé la porte en conditionnant le début des discussions à la signature d’un accord avec l’Assurance maladie sur la revalorisation des honoraires des pharmaciens d'officine. J’espère que les prochaines réunions multilatérales nous permettront de voir rapidement le bout du chemin », a indiqué Philippe Besset.

Concernant la refonte de la grille des coefficients souhaitée par la FSPF, c'est cette fois les syndicats de salariés qui freinent. « Tant que nous n'aurons pas réglé la problématique du point de salaire, ils refusent d'aborder toute autre discussion », a rappelé Philippe Besset.

Sur le troisième levier de revalorisation, la licence professionnelle de préparateur en pharmacie, la situation est, là aussi, figée. « Cette fois, c'est la Direction générale de l'organisation des soins (DGOS) qui est un peu bloquante. Mais j'ai abordé le sujet lors de ma rencontre mardi avec la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin. J’espère également avoir une réunion très prochainement avec Pierre Wolkenstein, qui vient d’être nommé conseiller médical, enseignement supérieur et recherche, au cabinet de la ministre. Comme il a en charge les études de santé, j’aborderai aussi avec lui la réforme de la première année en faculté de pharmacie », a confié Philippe Besset. Avant sa nomination, Pierre Wolkenstein était le doyen de la faculté de Santé de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et chef du service de dermatologie aux Hôpitaux Universitaires Henri-Mondor à Créteil (Val-de-Marne).



Yves Rivoal

Les dernières réactions

  • 25/03/2024 à 15:17
    Moussss19
    alerter
    Euh.. Chantage ?
  • 25/03/2024 à 19:50
    Lilou46230
    alerter
    giles.lydie@orange.fr

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !