PharmagoraPlus 2024 : sept débats et conférences qui valent à eux-seuls le déplacement - 08/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
08/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

PharmagoraPlus 2024 : sept débats et conférences qui valent à eux-seuls le déplacement

Les journalistes du Moniteur des pharmacies, de Pharmacien Manager et Porphyre vous invitent à suivre les débats et conférences en lien avec les sujets qui font l'actualité, les 9 et 10 mars sur le salon PharmagoraPlus. Une (re)mise à niveau offerte sur un plateau.
Getty Images
L’interprofessionnalité ou comment être privé de désert ?

Samedi 9 mars, de 11h00 à 12h30, au Forum de la profession

La désertification médicale frappe quasiment toutes les régions françaises. Face à ce défi, le Gouvernement mise sur le déploiement des maisons de santé pluriprofessionnelles et des communautés professionnelles territoriales de santé. Il envisage également de renforcer le rôle des pharmaciens dans les soins de premier recours et la prévention. Paradoxalement, les métiers de la santé attirent moins de jeunes, comme en témoigne le nombre élevé de places vacantes en deuxième année de pharmacie ces deux dernières années. Dans ce contexte, comment les pharmaciens d'officine peuvent-ils s'inscrire dans l'interprofessionnalité pour répondre aux besoins des patients ? Comment revaloriser le métier et éviter que les déserts médicaux ne se transforment en déserts pharmaceutiques ? Plus largement, comment revaloriser l'ensemble des métiers de la santé ? Défi complexe et crucial pour assurer un accès aux soins de qualité pour tous les Français.

Débat animé par Magali Clausener, journaliste pour Le Moniteur des pharmacies.

Intervenants : Cyprien Haffner, vice-président en charge de l’enseignement supérieur,  Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf) ; Bruno Maleine, président du Conseil central de la section A, Ordre national des pharmaciens ; Vincent Lisowski, président de la conférence des doyens ; Jean-François Desgagné, président de l’Ordre des pharmaciens du Québec

Rémunération officinale : un avenant conventionnel à l’économie ?

Samedi 9 mars de 14h00 à 15h30, au Forum de la profession

Il y a la lettre au Père Noël et la lettre de cadrage, produite par le ministère de la Santé. Cette dernière, est arrivée au beau milieu de décembre pour tracer les lignes d’un nouveau temps de concertation conventionnelle. Après sept réunions de groupes de travail thématiques, une première plénière le 5 mars, de bonnes nouvelles, il n’y en aura sans doute pas qu'entre les lignes : la « prescription» d’antibiotiques, de futurs entretiens pharmaceutiques, une substitution des biosimilaires que l’on espère facilitée autant que l'on espère revalorisation des honoraires de dispensation existants et/ou la création d’honoraires inédits. Et si on profitait, justement, de ce nouvel avenant conventionnel pour (re)donner ses lettres de noblesse à nos – chers - médicaments. Un sujet qu’il ne faudrait pas traiter à l’économie. Mais ça, c’est une autre histoire.

Débat animé par Laurent Lefort, directeur des rédactions pôle pharmacie, 1Health (Le Moniteur des pharmacies, Pharmacien Manager et Porphyre).

Intervenants : Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) ; Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée à la gestion et à l'organisation des soins - Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam) ; Lysa Da Silva, présidente de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf) ; Pierre-Olivier Variot, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’Officine (USPO)

Imaginons la future licence pour les préparateurs en pharmacie

Dimanche 10 mars, de 10h05 à 11h05, salle Carrière et développement professionnel

Vaccinations, Trods, relais sur les entretiens pharmaceutiques, pré-spécialisation en matériel médical, numérique, le programme de la future licence pour les préparateurs se dessine. Pilotée a priori par l’Enseignement supérieur, cette licence de technicien supérieur doit être adaptée aux besoins des officines. Ce diplôme optionnel, à suivre après un Deust ou un BP sous conditions à définir, devrait fournir le maximum d’outils aux pharmaciens pour réaliser leurs missions. Et ouvrir des solides perspectives d’évolution aux jeunes qui embrasseront la profession.

Débat animé par Christine Julien, rédactrice en chef de Porphyre.

Intervenants : Daniel Burlet, en charge des affaires sociales pour l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) ; Damien Chamballon, président de Association nationale des préparateurs en pharmacie, (Anprep) ; Philippe Denry, vice-président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et de la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle de la pharmacie d’officine (CPNE-FP) ; Marie Guillon, préparatrice, présidente de la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle de la pharmacie d’officine (CPNE-FP) et représentante CGT des salariés ; Vincent Lisowski, président de la Conférence des doyens de pharmacie (sous réserve).

Soignez votre e-réputation, docteur !

Dimanche 10 mars de 12h00 à 13h00, salle Clinique de l'innovation

A l’heure du tout numérique, 80 % des consommateurs font des recherches en ligne avant d'acheter et 58 % consultent les avis en ligne pour évaluer un point de vente. Il est désormais indispensable de travailler sa e-réputation. Les patients-clients façonnent déjà la réputation de votre pharmacie et leur opinion, même subjective, est puissante. Le bouche-à-oreille digital avec ses avis en ligne sur des sites marchands ou sur les réseaux sociaux surpasse toute campagne marketing en mettant en avant ses points forts mais aussi ses faiblesses. La e-réputation, nouvelle vitrine de la pharmacie ?

Débat animé par Audrey Chaussalet, rédactrice en chef de Pharmacien Manager.

Intervenants : Chistophe Besnard, directeur réseau & opérations du Groupe Laf Santé ; Xavier Mosnier-Thoumas, cofondateur de Mesoigner.fr et pharmacien d'officine ; Anaïs Lindo, responsable développement commercial & grands comptes de Kozea group. 

Dessine-moi une pharmacie RSE

Dimanche 10 mars de 13h15 à 14h45, au Forum de la profession

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un thème omniprésent mais l'enjeu va bien au-delà du simple effet de mode. En réduisant l'impact environnemental de la pharmacie, en améliorant les conditions de travail et en menant des actions éthiques locales, cette démarche vertueuse sert de levier puissant pour renforcer l'esprit d'équipe et attirer de futurs collaborateurs. De la labellisation écoresponsable aux éco-scores pour les médicaments, les enjeux écologiques sont omniprésents et la convention pharmaceutique souligne l'impératif de verdir la pharmacie.

Débat animé par Christine Julien, rédactrice en chef de Porphyre et Annabelle Alix, journaliste pour Porphyre.

Intervenants : Amine Baide, vice-président en charge de la transition écologique et de la santé environnementale - Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf) ; Anne Barranx, élue à l’Ordre National des Pharmaciens d’Ile de France ; Olivier Bascoulès, Co-titulaire de la pharmacie de la Lèze à Lézat-sur-Lèze (Ariège), labellisée THQSE - (Très haute qualité sanitaire, sociale et environnementale) ; Célia Despax, titulaire de la pharmacie des Vignes, Les Clayes-sous-Bois (Yvelines), et entrepreneuse dans la santé durable et Marie-Catherine Théréné, Secrétaire Général - Log Santé.

Parcours de l’installation : l’incidence de l’inflation et de la hausse des taux d’intérêt sur l’économie de l’officine ou comment s’adapter positivement à ces changements de paradigme ?

Dimanche 10 mars, de 13h55 à 14h35, salle Gestion de l'officine

L’environnement de l’officine change avec des conséquences très pratiques, et la profession s’adapte efficacement. Ses leviers sont à la fois stratégiques et opérationnels, tant sur les questions qui relèvent du métier que des finances. Dans ce contexte les pharmaciens améliorent leur offre, leur gestion et leur image. Plus loin le marché de la transaction est bousculé dans ses habitudes ancestrales. Focus sur des tendances de fond.

Conférence animée par Olivier Delétoille, expert-comptable et commissaire aux comptes - AdéquA Santé et collaborateur pour Le Moniteur des pharmacies.

Pharmaciens, médecins, infirmiers : ça se passe bien ou ça clash ?

Dimanche 10 mars, de 14h15 à 15h15, salle Prévention et parcours de soins

Protocoles de coopération, prescription de vaccins et vaccination, bilans de prévention : le périmètre des missions pharmaceutiques s’est élargi. Ces activités se recoupent avec celles qu’exercent médecins et infirmiers, non sans entraîner parfois des tensions entre professionnels de santé libéraux. Sont-ils vraiment prêts à ces évolutions ? De quoi le trépied du soin de ville est-il fait aujourd’hui ? La garantie d'un travail constructif et efficace est-elle à coup sûr dans l’intégration en structure d’exercice coordonné ? 

Débat animé par Matthieu Vandendriessche, journaliste pour Le Moniteur des pharmacies.

Intervenants : Daniel Guillerm, infirmier diplômé d’Etat, président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI) ; Eric Myon, pharmacien titulaire à Paris, président de la CPTS Paris 8, secrétaire général de l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) ; Yohan SAYNAC, médecin généraliste à Pantin (Seine-Saint-Denis), co-président de la CPTS de Pantin, délégué régional Ile-de-France du syndicat MG-France. 



Les dernières réactions

  • 08/03/2024 à 17:15
    BREZHONEG
    alerter
    AAAH!! avec ce Salon de la Pharmaculture qui arrive juste à point, on va voir enfin s'exprimer des gens qui en ont archi-marre, avec des ministres pas trés fiers qui rament pour promettre ceci ou cela.
    Nos syndicats,remontés comme des pendules ont mis la pression depuis des jours, et ça va etre spectaculaire, nom d'un chien !
    Vous en avez de la chance, vous qui allez assister à un Pharmaculture historique ! Enfin ça va bouger !
  • 08/03/2024 à 18:11
    Mouton Noir
    alerter
    Pour ma part je préfère aller à la foire au saucisson.
  • 09/03/2024 à 11:10
    BREZHONEG
    alerter
    EH OUI ! Mouton Noir......Quand on voit la difference entre salon de l'Agriculture et salon de la Pharmacie, on voit aussi la difference de competence et de combativité entre les syndicats agricoles et les notres. Enfin,,ceux qui chez nous sont pour une greve auront peut etre reamarqué que les producteurs de lait ,par exemple , ne luttent pas en menaçant de bloquer le lait dans le pis des vaches. Chez nous, quand le banquier va commencer à telephoner ""pour votre compte dans le rouge,Mr le pharmacien du Marché, on fait quoi ? la GREVE, euh..... sera....euh suspendue.Chez tous les madames et monsieurs Martin. ,Les eternels proposeurs de Greve, ça fait penser à ces mouches qui tapent et retapent stupidement contre la vitre pour essayer d'y trouver la sortie. Alors qu'il n' y a qu'à mettre dans l'actualité une idée simple (,soutenue par la Secu,en plus,) :SIMPLIFIER le double reseau d'assurances maladie.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !