Pénurie d’antibiotiques : pas un « événement majeur » pour l’EMA - 27/01/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
27/01/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Pénurie d’antibiotiques : pas un « événement majeur » pour l’EMA

Getty Images/iStockphoto

Les tensions d’approvisionnement sur les antibiotiques ne concernent pas que la France et des associations européennes de patients sont montées au créneau. Considérant que les mesures actuelles de lutte contre les pénuries d’amoxicilline sont insuffisantes et provoquent des tensions sur d’autres antibiotiques, les associations de patients ont saisi l’Agence européenne du médicament (EMA) pour qu’elle considère la pénurie d’antibiotiques comme un « événement majeur ».  Cette reconnaissance permet ensuite d’assurer une réaction rapide et de coordonner les actions urgentes au sein des pays membres de l’Union européenne.

Mais l’EMA en a décidé autrement car, selon elle, « à l'heure actuelle (…) les mesures d'atténuation améliorent la situation de l'approvisionnement à court terme ». L’EMA a en effet observé « une tendance positive » sur la « disponibilité réduite » des antibiotiques. De plus, « le soutien réglementaire afin d'augmenter la capacité de production (…) pour répondre aux besoins immédiats des Etats membres » et « certaines flexibilités réglementaires, telles que la fourniture exceptionnelle de certains médicaments qui peuvent ne pas être autorisés dans un Etat membre particulier de l'UE, ou des exemptions totales ou partielles à certaines exigences d'étiquetage et d'emballage » semblent avoir porté leurs fruits puisque « l'EMA a reçu des retours positifs de la part des principaux fabricants et l'offre devrait être augmentée dans les semaines et les mois à venir ». En France, les tensions pourraient durer jusqu’en mars, estime l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Et de toute façon, « les Etats membres de l'UE s'attendent à ce que le pic d'infections commence bientôt à se calmer, ce qui devrait réduire la demande actuellement accrue d'antibiotiques », explique l’EMA.



Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 27/01/2023 à 18:39
    BREZHONEG
    alerter
    Les tensions ACTUELLES pourraient durer jusqu'en Mars,puis cesser,mais etre remplacées par d'autres tensions. Car le systeme en est la cause.
  • 27/01/2023 à 20:30
    LS34
    alerter
    Bande de branleurs dans bureau. Ils ne méritent aucun mot dans aucun article !
  • 28/01/2023 à 09:35
    14
    alerter
    s'il y avait pénurie mondiale de viagra , vous verriez les députés et sénateurs monter au créneau ...
  • 30/01/2023 à 14:02
    dnd
    alerter
    Ces gens de l'EMA me sidèrent. Donc ils n'anticipent pas les pénuries et ils attendent jusqu'au moment où l'on a recourt aux mesures exceptionnelles et ensuite nous dire que le problème est réglé parce que l'on s'attend à une diminution des infections. Pas possible.
  • 30/01/2023 à 17:45
    erwann
    alerter
    la bureaucratie française avec son inefficacité légendaire sert d'exemple à l'EMA?
  • 03/02/2023 à 00:53
    thierry
    alerter
    l EMA montre bien ce qu 'elle est , inefficace et stupide , arrogante et totu e temps à coté d ela plaque.
  • 10/02/2023 à 06:44
    Rupture
    alerter
    Les antibiotiques c’est pas automatique ! Ça fait des années qu’on nous le dit !
    La fièvre c’est naturel ! Roulez vous à poil dans la neige ça fouette les sangs !
    Et avec la vaccination anti grippale à venir des enfants même en très bas âge car ils encombrent l’hôpital en hiver comme entendu ce matin plus besoin d’ ATB !Mômes qui ramènent tous leurs miasmes des garderies et qui risquent de tuer les grands parents allez hop vaccin anti grippe!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !