Ozempic : vigilance sur les ordonnances - 01/03/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
01/03/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Ozempic : vigilance sur les ordonnances

Alors que les incitations à utiliser le sémaglutide Ozempic pour perdre du poids se multiplient sur les réseaux sociaux, la surveillance active mise en place par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam) livre ses premières constatations sur un potentiel détournement d’usage.
DR

Entre le 1er octobre 2021 et le 30 septembre 2022, 215 000 patients ont reçu la spécialité Ozempic. Parmi eux, les données extraites du système national des données de santé permettent d’estimer le nombre de non diabétiques à 2 185, soit un mésusage pour environ 1 % des remboursements.

Même si aucun signal de sécurité n’a été identifié concernant cette molécule, l’ANSM rappelle une nouvelle fois que Ozempic doit être prescrit uniquement dans le cadre de son autorisation de mise sur le marché, à savoir le diabète de type 2 insuffisamment contrôlé. Son usage détourné pour perdre du poids « a un impact direct sur sa disponibilité pour les patients diabétiques et peut causer, ou accentuer, des tensions d’approvisionnement les privant de ce traitement essentiel », prévient-elle.

L’agence demande donc aux pharmaciens d’être « particulièrement vigilants » lors de la dispensation d’Ozempic, afin de détecter une possible prescription hors AMM ou une ordonnance suspecte, notamment lorsqu’elle émane d’une plateforme ou application de téléconsultation. Au moindre doute, le médecin doit être contacté et la délivrance peut être refusée. Le traitement par Ozempic pouvant provoquer des effets indésirables potentiellement graves (troubles gastro-intestinaux, pancréatites, hypoglycémies) ou inattendus, un signalement de pharmacovigilance est à effectuer au moindre cas suspect.



Yolande Gauthier

Les dernières réactions

  • 01/03/2023 à 13:04

    alerter
    Pourquoi ce n est le médecin lui même qui précise hors Amm , nous n'avons pas le diagnostic et le médecin a l information medicale
  • 01/03/2023 à 22:17
    roller33
    alerter
    En principe, un diabétique a une ALD...
  • 02/03/2023 à 00:18
    Lunch
    alerter
    Plein de diabétiques n'ont pas d'ald pske le médecin n'a pas (encore) fait le nécessaire...
    Ceci dit on voit même des diabétiques demander du rab et insister (des renouvellements injustifiés ou trop rapprochés) pour revendre ce produit, il y a vraiment un traffic qui s'instaure :(
  • 02/03/2023 à 08:25
    Cari
    alerter
    Parfois quand c’est un médecin qui prescrit de l’insuline a un patient qui n’a pas de soucis de santé
    Simplement parce ce que ce dernier à la flemme de faire un régime et du sport ….
    C’est un « assassin » pardon si cela est un peu fort
    Mais c’est le serment d hypocrite

  • 02/03/2023 à 10:47
    BREZHONEG
    alerter
    Decidemment,,le desir de ces dames quand le Printemps approche est toujours le meme: perde quelques kilos.Il y a 30 ans, nous avions les memes echanges à propos des medecins "specialistes" qui prescrivaient des gelules extraits thyroidiens,amfepramone etc à faie faire à la pharmacie. Ca s'est terminé avec quelques interdictions d'exercer mediatisées.Avec Ozempic,,il faudra en arriver là.....mais au jour d'hui il y a internet,comme pour le viagra (vrai ou faux),qui ne faisait pas ses ravages il y a 30 ans.....
  • 02/03/2023 à 11:26
    Cari
    alerter
    Décidément les « dames » sont misent à l’honneur
    Dans notre société actuelle Hommes et femmes
    Veulent perdre du poids sans rien faire
    Le stéréotype des femmes est ringard
    Quand vous voyez le monde des « influenceurs « 
    Avec des hommes qui ne ressemblent plus à des hommes qui sont épilés ,botoxes maquillés comme des poupées comment voulez vous que les personnes aimant cette télé poubelle n’est pas le désir de maigrir et de ressembler à ces virtuoses de
    Lintox
    En tant que professionnels ayons le réflexe de recentrer les choses quand on vient nous demander conseil
    6 escalopes de poulet égal un croissant au beurre
    Mesdames messieurs maigrissez lentement lais sûrement sans perdre votre masse musculaire
    Et puis avant l’été au moment où les bourgeons frémissent mettez vous au sport
    Nagez marchez buvez cavalez gigotez
    Éliminez ,il n’y a pas de remèdes miracles


  • 02/03/2023 à 20:49
    Oze
    alerter
    Le Sémaglutide (DCI) est un incrétinomimétique, agoniste du GLP-1 (glp-1 A), dont l'autorisation de mise sur le marché (AMM) est le traitement du diabète de type 2 (DT2) insuffisamment contrôlé en complément d'un régime alimentaire et d'une activité physique, en association avec d'autres médicaments destinés au traitement du diabète, éventuellement en monothérapie, quand l'utilisation de la Metformine (DCI) est considérée comme inappropriée en raison d'une intolérance ou de contre-indications.
    Il agit par stimulation de la production d'insuline sur les cellules béta des ilots de Langerhans du pancréas, mais aussi par une action de ralentissement de la vidange gastrique, d'où une action indirectement amaigrissante,
    Néanmoins, il existe des AMM de médicaments GLP-1 a pour perte de poids, mais non remboursable,
    Donc avant de demander que la société prenne en charge les inepties alimentaires de certains ou certaines, pensez à conseiller un bon régime alimentaire, et un peu d'exercice.
    Si les pharmaciens ne connaissent pas l'indication des médicament qu'ils délivrent, je pense que MEL cherche des vendeurs en parapharmacie.
    J'ai dit une connerie ?
    Non je ne crois pas !!!!!!!!!!
  • 03/03/2023 à 08:57
    Cari
    alerter
    Non vous n’avez pas dis de conneries
    Je suis d’accord avec vous
    C’est notre rôle de professionnels de santé…



Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !