Obligations vaccinales des soignants : votre avis intéresse - 09/02/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
09/02/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Obligations vaccinales des soignants : votre avis intéresse

La Haute Autorité de santé (HAS) actualise ses recommandations relatives aux obligations et recommandations vaccinales des soignants. Premiers retours en mars 2023.
Getty Images/iStockphoto

Saisie par le ministère de la Santé et de la Prévention, la Haute Autorité de santé (HAS) a lancé ses travaux pour mettre à jour ses recommandations relatives aux obligations vaccinales des soignants et aux vaccinations recommandées. Elle travaille en parallèle avec le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE), lui aussi saisi, « sur les questions éthiques soulevées par les obligations vaccinales des professionnels et leurs conséquences ». Seront concernés : les professionnels de santé et les étudiants, les professionnels exerçant en établissements de santé et structures sociales et médicosociales dont ceux en contact étroit et répété avec des jeunes enfants.

Dans son calendrier, la HAS publiera ses conclusions en deux temps. Fin mars 2023 sont attendues les recommandations évaluant la pertinence de modifier les obligations vaccinales en vigueur (volet 1) : diphtérie, tétanos, poliomyélite et hépatite B, ainsi que la vaccination anti-Covid-19 pour laquelle sera évaluée « la pertinence du maintien de l’obligation vaccinale au regard de l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances médicales et scientifiques. » En juillet, la HAS publiera ses recommandations concernant les vaccinations actuellement recommandées (volet 2) : coqueluche, grippe, hépatite A, rougeole, oreillons, rubéole et varicelle.

Dans ses réflexions l’autorité tiendra compte des données scientifiques concernant les situations épidémiologiques, la disponibilité des vaccins, les couvertures vaccinales actuelles et les dernières données d’efficacité et de sécurité des vaccins. Elle étudiera aussi « l’impact des différentes mesures possibles (mise en œuvre, suspension ou maintien d’une obligation vaccinale) sur la couverture vaccinale, sur l’incidence des infections contractées par les professionnels dans l’exercice de leur travail et chez les personnes dont elles ont la charge et sur l’absentéisme des professionnels concernés. » Et s’appuiera sur l’avis des parties prenantes.

Dans ce cadre, la HAS organise une consultation publique dans le but de « recueillir le plus largement possible l’avis des principaux acteurs concernés par le sujet : associations de patients et d’usagers du système sanitaire, social et médicosocial, sociétés savantes, collèges nationaux professionnels, ordres professionnels, syndicats de professionnels de santé, institutions ou organismes publics, établissements de santé, structures sociales et médicosociales, entreprises, etc. ».

Une première consultation est ouverte du 17 février au 3 mars pour le volet 1, une seconde du 21 avril au 5 mai pour le volet 2.



Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 12/02/2023 à 16:52
    Asphodèle
    alerter
    Combien de palabres inutiles en France pour finir un jour par réintégrer les professionnels de santé mis au ban de la société ? Serment d'hypocrite
  • 13/02/2023 à 09:55
    S34
    alerter
    Si il rende obligatoire quoi que ce soit en plus des obligations déjà établie, je rend mon tablier maintenant c'est stop
  • 13/02/2023 à 18:58
    Hamcho
    alerter
    Enfin la réintégration des soignants non vaccinés va être prise au au sérieux. Là où d'autres ne se posent plus de questions.
  • 13/02/2023 à 19:30
    Tyane
    alerter
    Infirmière en retraite, je cherche tout ce qui peut permettre à mes connaissances d'être réintégrées et qu'elles retrouvent leurs fonctions la tête haute.
  • 13/02/2023 à 22:41

    alerter
    C’est bien dommage que vaccination de la grippe ne soit pas concernée…
  • 14/02/2023 à 00:22
    Tawa
    alerter
    Esperant que cette absurdite d ejecter les non vaccines prendra enfin fin ! Les autres contaminent autant.
  • 14/02/2023 à 11:23
    Jakidol
    alerter
    Bien sûr qu'il faut les réintégrer. Il manque tellement de soignants, cette situation est absurde
  • 14/02/2023 à 12:07
    Infirmière suspendue
    alerter
    J’espère que vous permettrez la réintégration des soignants car rien n’ est sanitaire ni logique!
    Le reste du monde a déjà compris depuis longtemps. Pourquoi les français resistent encore? Nous savons que ces vaccins ne sont pas sûrs ni efficaces et que les soignants non vaccinés n’ont jamais posés un danger aux patients puisque ils ne transmettent pas plus le virus que les vaccinés!
  • 14/02/2023 à 12:33
    Buzz
    alerter
    Contre l'obligation vaccinale de qui que ce soit. Réintégration immédiate de tout personnel ayant été suspendu et qui souhaite revenir après tout ce qu'on leur a fait subir.
  • 14/02/2023 à 13:41
    Lydhou
    alerter
    Une grande majorité des soignants a pris conscience de la mascarade et qui plus est, se trouve au premier plan pour constater un grand nombre d'effets secondaires indésirables et une explosion des décès.
    Ils le refuseront et demissionneront.
  • 14/02/2023 à 14:06
    Dama
    alerter
    Contre l'obligation vaccinale de qui que ce soit.
    Après tout les effets secondaires et que moi je suis atteint, mais ça, il ne faut pas en parler. Les scientifiques de renom nous avait averti, mais on les a muselé en prétendant que c'était de la désinformation.
    Maintenant, c'est trop tard pour moi!
  • 14/02/2023 à 15:21
    Guille4243
    alerter
    Combien de,temps et d argent dépensé avec nos,impots alors que je touche 0 euro depuis un an et d inelligence de technocrate froide et calculee qui cree un monde absurde alors que la plupart de ces,hauts fonctionnaires et députés payes a plus de 10000 e par mois ne sont pas vaccines??
    Que Faut il pour continuer a nous ecraser par ces abus de pouvoir???
    La justice sera faite tot ou tard si ce n esp sur terre c est au dela
    Car beaucoup d ames gemiront dans les gehennes pour avoir ete dans le mensonge et le pouvoir
  • 14/02/2023 à 15:44
    Gdel
    alerter
    Cette suspension n'est qu'une punition mise en place par des maitres chanteurs
    Aucun intérêt épidémique.
    Réintégration immédiate avec indemnisation.
  • 14/02/2023 à 16:32
    Lydhou
    alerter
    De tout coeur avec vous Guille4243, et complètement d'accord avec vous.
  • 14/02/2023 à 17:21
    Vanoo
    alerter
    Évidemment qu'il faut réintégrer les soignants et suspendre l'obligation vaccinal car beaucoup de soignants ne peuvent plus travailler et ont dû démissionner, c'est une honte à l'heure où les établissements craquent !
  • 14/02/2023 à 18:09
    Kimono
    alerter
    Le vaccin du covid n'empêchant ni la transmission ni la contagion il est grand temps de réintégrer les soignants !

    Stop à cette connerie !
  • 14/02/2023 à 18:36
    Paulav22
    alerter
    Ça suffit ! Le système de santé est par terre ! Le vaccin covid n’empêche pas la transmission ! A quoi bon ne pas réintégrer les professionnels suspendus ?? C’est de la simple torture ! Stop à l’obligation vaccinale covid des professionnels de santé du médico-social, des pompiers ! Plus les jours passent moins j’ai confiance en la HAS
  • 14/02/2023 à 19:44
    Wahou
    alerter
    Je ne sais pas ce qui attendent.... bien-sûr que ça fait longtemps qu'il faudrait que la vie reprenne son cours.... mais non ...a cause de cette injection.... tous le monde voit ses propres décédé ou allé mal!!!!
  • 14/02/2023 à 19:52
    Faty
    alerter
    Évidemment qu'il faut les réintégrer les non vacciné car non seulement le vaccin n'empêche pas la transmission et ça doit être vraiment horrible de perdre son emploi et de ne plus avoir de revenus c'est un scandale et une incompréhension surtout que nous manquons de personnes soignants ce manque de personnel se fait ressentir dans les services
  • 14/02/2023 à 20:11
    Pirlou
    alerter
    Cette stigmatisation et mise au banc de personnel est une honte à tout jamais. Des soignants, pompiers etc ont été plongés dans la détresse psychologique et financière par pur sadisme, j'espère que les décideurs seront jugés pour toutes les maltraitances infligées, surtout aux enfants. Tout ceci reste pour moi un vaste test de manipulation mentale. J'espère que la majorité des suspendus ont pu passer à autre chose et qu'ils auront leur revanche
  • 14/02/2023 à 20:33
    Isa38
    alerter
    Réintégration des soignants suspendus sans délai !
  • 14/02/2023 à 20:53
    Vi
    alerter
    En Suisse il n'y a strictement aucune obligation vaccinale pour qui que ce soit, de la naissance à 117ans, y a t-il plus de mortalité dans ce pays??
    Nous sommes le pays qui impose le plus de vaccins en Europe??
    Est ce parce qu'on est le pays qui se souci le plus de ses concitoyens??
    Beaucoup de soignants ont fuit à l'étranger et la douleur est si grande qu'ils ne reviendront pas. On ne se sent plus en sécurité, on ne se sent plus protéger par personne alors qu'on voue notre vie aux autres au péril de la notre.
    Il faut réintégrer les soignants qui ont refusé de voir mourir leurs droits fondamentaux et ceux de ceux qu'ils soignent!
    Il faut remettre le consentement libre et éclairé au centre du soin, respecter à nouveau la charte des patients et le serment d'Hippocrate...!
    Remettre en lumière les droits de l'homme, la constitution qui sont censés nous protéger.
  • 14/02/2023 à 23:10
    Clairon78
    alerter
    Il est scandaleux d'obliger la vaccination avec un produit expérimental sur lequel on n'a pas de recul et qui plus est ne s'avère absolument pas efficace, et génère de graves effets secondaires.
    Par ailleurs, chacun devrait être libre de disposer de son corps, cette dictature sanitaire est inadmissible.
  • 14/02/2023 à 23:14
    Moidemoi
    alerter
    Suspension ignoble, réintégration immédiate des suspendus avec excuses et rattrapage des salaires !
  • 15/02/2023 à 02:00
    Sabine
    alerter
    Réintégrez les soignants et pompiers suspendus immédiatement ! Ça suffit cette maltraitance ! Les hôpitaux s'écroulent, le personnel est à bout de souffle. Vous avez détruit la confiance que l'on avait dans les vaccins. Vous êtes entrain de tout saccager, vous êtes méprisable.
  • 15/02/2023 à 07:58
    Rigel
    alerter
    Qu'est que la science selon Claude Bernard ?
    La méthode hypothético-déductive.
    Émettre une hypothèse que l'expérience confirme ou infirmera.
    Que nous dit le retour d'expérience sur le vaccin covid ?
    Il n'est pas efficace a quel moment est-il normal d'être contaminé par un virus contre lequel on est censé être protégé ?

    --> il semble non dénué d'effets secondaires parfois graves nous constatons l'augmentation alarmante des évènements thrombo emboliques pour ne citer qu'eux.

    Alors ne pas réintégrer les soignants est-ce de la science ou du scientisme ?
    De la rationalité ou du dogme religieux.

    Le pays des lumières sortirait grandi et s'honorerait de mettre fin à cette décision inique qui ne repose plus sur rien.

  • 15/02/2023 à 11:03
    Oh dis le
    alerter
    A combien d'injections obligatoires diverses et variées les soignants diront ils non ? Le seuls qui se soient positionnés avec bon sens sont malheureusement ceux que toute la profession a abandonnés : suspendus et oubliés, ils ont ouvert la route d'une réflexion sur 1 système qui est voué à 1 mort certaine....
  • 15/02/2023 à 13:56
    Sylvic
    alerter
    Bien sur qu'il faut les réintégrer. Pourquoi aller chercher du personnel soignant partout en Europe et évincer les personnes formées et avec de l'expérience en France ? C'est une hérésie !!
  • 15/02/2023 à 15:40
    Les Réveilleurs
    alerter
    Bien sûr qu'il faut les réintègre. Ils sont essentiels.
    1/Leurs collègues vaccinés ne sont plus à jour de leurs doses de rappel. 2/Ce vaccin n'empêche pas la transmission.
    3/Depuis le 1er février, un personne positive au Covid n'est plus en arrêt de travail avec isolement.
    Alors réintégrons les Suspendus !!!
  • 17/02/2023 à 15:30
    Spike
    alerter
    Il faut sauver le cours de bourse de Moderna!
    Celui-ci vient de dévisser à la bourse de NY suite aux résultats "mitigés" de ses essais sur un vaccin antigrippal à ARNm ,il y a du progrès ils font des essais!
  • 17/02/2023 à 18:37
    Breizatao
    alerter
    Et une pièce dans la machine !
    La ferme à Trolls antivax est réouverte !
    En direct des soviets ?
  • 17/02/2023 à 20:20
    Fabienne Leclercq, Préparateur officinal
    alerter
    J'ai fais partie des 1ére personne a avoir le vaccin Comirnaty en Janvier 2021 et je vais très bien , je l'ai fais car en tant que professionel de santé qui plus est asthmatique , il était de mon devoir de protéger les patients fragile qui venaient à la pharmacie et aussi me protéger des forme grave ça à montré l'exemple à mes patients je leur ai démontré qu'il n'y avait pas plus de risque qu'avec les autres vaccins et pas plus de risques d'avec leurs médicaments habituels . Je l'ai fais alors que l'on ne connaissais rien des effets secondaire . Je vais très bien et je ne comprendrais pas que l'on réintègre ceux qui ne l'on pas fait . Je dirais même qu'il faudrait aussi mettre en vaccin obligatoire celui de la grippe que je fais depuis plus de 12 ans car en tant que professionel de santé on devrait tous se faire vacciner contre la grippe pour protéger nos patients fragile
  • 17/02/2023 à 20:34
    Medical
    alerter
    Ça ne sent pas bon ...la vaccination covid va être obligatoire pour les soignants alors que nous savons désormais que c'est vraiment inutile. ...
  • 18/02/2023 à 18:41
    malebe
    alerter
    Quand je lis tous ces messages, je me demande quel est le message que ces soignants vont transmettre aux patients ? Notamment aux patients fragiles ? Ils vont leur dire que ce vaccin ne sert à rien, qu'il est dangereux ? Voilà une bonne raison de ne pas les réintégrer.
  • 19/02/2023 à 09:17
    Mary L
    alerter
    Réalité : nous manquons de personnels en pharmacie. L’obligation vaccinale Covid ARNm ne suscite pas les vocations, en a fait fuir qu’uns et en a suspendu d’autres, dont de très bons professionnels. Un vaccin dit classique n’aurait pas provoqué ce séisme. Ceux qui ont été prudents avec l’ARNm, attendent un vaccin classique type Sanofi Vidprevtyn, non autorisé en primo à ce jour… L’infection vaut vaccination. Il faut rester scientifique. Elle est à prendre en compte. Donc oui à l’immunité vaccinale Covid (infection et/ou vaccination), grippe pourquoi pas si le vaccin est classique (non Arn m). Faisons simple, avec du bon sens. Et renforçons, rassemblons les professionnels de santé dans l’intérêt des patients. Arrêtons de diviser.
  • 19/02/2023 à 18:32
    Sisquo38
    alerter
    Arrêter cette mascarade avec ce vaccin obligatoire pour seulement une seule partie minoritaire de France!! Alors que tout le monde arrête de se soucier avec le Covid, les gestes barrière et encore moins des injections de rappel, pourquoi obliger encore les infections à une seule partie infime de la population française! Quelle honte ce pays!! Pour une fois copier les autres pays européens et arrêter de faire les coQ avec cette mesure liberticide et totalement dépourvue de sens réel!!!
  • 23/02/2023 à 23:12
    Lp99
    alerter
    J'espère que tous les soignants ainsi que pompiers volontaire et professionnelle non vaccinés soit réintégré !
  • 03/03/2023 à 01:50
    Clim66
    alerter
    Je suis soignante et j ai refusé de me faire vacciner.. au moment où l épidémie était à son sommet je bossais alors qu ils nous manquaient masques, blouses etc on nous a imposé des journées à rallonge nos congés ont été reconduits .. et la bim il faut se faire vacciner sinon on te vire. Ben non j ai résisté je galère je fais des petits boulots à droite à gauche, de plus j ai eu le Covid et je pense être immunisé.. si je peux reprendre je le ferai pour des raisons pécuniaires uniquement car ils m ont dégoûté. Tout ceci est une mascarade et ce depuis le début j ai des collègues qui ne sont pas vaccinés contre l hépatite b ni même le tétanos pourtant obligatoire et qui exercent alors stop à toute ces conneries.
  • 05/03/2023 à 18:32
    Yhellow
    alerter
    Dernier pays d Europe et peut etre du monde a,enlever cette obligation vaccinale
    Pays de dictature et non de liberté
    Combien d argent depense a notre insu?
    Pour ma part apres des arrets maladies,j ai du démissionné et depuis j attends ...alors qu en tant qu orthophoniste j avais une liste d attente... et avais moins de risque que des enseignants ! Ce que j ai vu chez des enfants et adultes c est une énorme angoisse generee...que dénoncent des,psychologues .
    Combien de faux y a t il eu ? Incalculable
    C est abominable....
  • 09/03/2023 à 22:13
    Lisz
    alerter
    Bonjour enlever le vaccin covid 19 obligatoire et réintégrer les non vacciné car on a besoins de monde.
    Le vaccin covid c d connerie
  • 12/03/2023 à 01:17
    Ritz
    alerter
    La HAS a montré son absence totale d’indépendance politique comme de discernement médical et son désir de domination au prix de l’imposition d’un obscurantisme intéressé digne de “La vie de Galilée”. Elle a terrifié des populations entières, fracturé la société jusqu’au sein des familles, traîné des personnes respectables dans la boue et la misère, négligé volontairement tous les risques psychiques évidents et nié des effets indésirables qui aujourd’hui marquent des personnes qui auraient guéri sans problème. Avec une stupidité incommensurable, elle n’a pas préservé les capacités d’accueil et de soins déjà insuffisants. Qu’elle réintègre les soignants suspendus est un minimum. Elle doit aussi les faire dédommager et les réhabiliter.
  • 25/03/2023 à 10:07
    Evidence
    alerter
    Évidemment qu'il faut les réintégrer ! Stop à la mascarade avec ce pseudo vaccin. Oui à la réintégration des soignants, non à la dictature sanitaire !
  • 27/03/2023 à 17:27
    Super secrétaire
    alerter
    Aujourd'hui (27.03.2023), Monaco a levé cette obligation vaccinale et ses soignants et autre personnel ont pu réintégrer leur travail ce matin... Même cette petite principauté a tout compris !
    Un projet de loi abrogeant cette aberrante obligation a été déposé le 21 mars 2023 à l'assemblée Nationale : M. Roussin ne nous lâche pas !... MERCI
    COURAGE à tous ceux qui luttent, peut-être bientôt une bonne nouvelle, au milieu d'une France à feu et à sang, ils nous ont un peu beaucoup oublié !
    A mort la dictature politique.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !