Nitrosamines dans les sartans : quels risques ? - 06/01/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
06/01/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Nitrosamines dans les sartans : quels risques ?

DR

En 2012, des changements dans le processus de fabrication de certains génériques à base de valsartan et d’irbesartan ont provoqué leur contamination par une impureté classée comme cancérigène probable, la N-nitrosodiméthylamine (NDMA). La découverte de cette contamination a conduit au retrait du marché de très nombreux lots de médicaments en 2018 et 2019, provoquant des tensions d’approvisionnement en sartans.

Une étude du groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare, publiée dans le Journal of the American Heart Association (JAHA), s’est intéressée aux conséquences de l’exposition à cette impureté chez des patients français traités au long cours. Elle a inclus 1,4 million de personnes sans antécédents de cancer âgées de 40 à 80 ans et ayant pris du valsartan entre janvier 2013 et décembre 2017, et a pris fin le 31 décembre 2020. Soit, selon les auteurs, le plus long suivi rapporté à ce jour et le plus grand nombre de patients inclus.

Bonne nouvelle, le risque global de cancer n’a pas augmenté pour les 986 126 personnes exposées à du valsartan contaminé. Les auteurs trouvent cependant un risque plus élevé de 12 % de cancer hépatique et de 10 % de mélanome, ce qui selon leurs calculs représente 3,7 cas supplémentaires de cancer hépatique et 5,8 cas supplémentaires de mélanome par an pour 100 000 patients. A l'époque, l’Agence européenne du médicament avait estimé que l’impureté pourrait être responsable de 20 cas supplémentaires de cancer pour 100 000 patients exposés à la plus forte dose de valsartan (320 mg) contaminé chaque jour pendant 7 ans. Le « léger surrisque » mis en évidence nécessite d’autres études pharmaco-épidémiologiques pour établir un lien de causalité cliniquement pertinent, concluent les auteurs.



Yolande Gauthier

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !