Newsletter week-end : serait-ce la fin de l'abondance ? - 18/03/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
18/03/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Newsletter week-end : serait-ce la fin de l'abondance ?

Getty Images/iStockphoto

C'est sur le salon PharmagoraPlus, qui s'est déroulé les 11 et 12 mars 2023 à Paris, que Marguerite Cazeneuve, la directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam), a confirmé le démarrage des discussions avec l’Assurance maladie sur le futur avenant économique, comme prévu, en septembre prochain. Pas de retard à l'allumage, malgré un programme conventionnel chargé avec les autres professionnels de santé. D'études en études, la conclusion est toujours la même : la pharmacie a signé une année 2022 exceptionnelle, - + 10,92 % en moyenne selon le groupement CGP -, mais ce cycle d'activité semble toucher à sa fin. Il ne faudra en outre plus compter sur les produits de contraste pour se rattraper ! Maintenant que les radiologues ont la possibilité de se fournir en dehors de l’officine, les syndicats pharmaceutiques ont évalué cette perte pour la pharmacie à 290 M€ de chiffre d’affaires… Serait-ce « la fin de l'abondance et de l'insouciance », ainsi que l'avait évoqué Emmanuel Macron, le président de la République, en août dernier, en amont d'un conseil des ministres ?

Très mobilisés au comptoir, vous avez manqué de temps pour suivre l’actualité ? Voici notre sélection des informations qu’il ne fallait pas rater cette semaine :

1/Négociations économiques : l’Assurance maladie annonce la couleur

2/Sortie des produits de contraste du monopole : quid des stocks invendables ?

3/Angine, cystite : la dispensation protocolisée dans plus de pharmacies

4/Stupéfiants : la e-prescription va tout changer

5/Sécurisation des ordonnances : la messagerie sécurisée devient incontournable

6/Economie de l’officine : après le bond de 2022… 

7/Analyses et fonction thyroïdienne : la biotine fait des siennes



Les dernières réactions

  • 18/03/2023 à 19:46
    Domino
    alerter
    La fin de l’abondance, et la fin des prix délirants des fonds de commerces… Ceux et celles qui viennent d’acheter à presque 100% vont s’apercevoir de la valeur réelle de leurs achats
  • 18/03/2023 à 20:12
    Jean64
    alerter
    Domino : tout dépend où ils ont acheté! Hormis le % de CA, beaucoup savent ce qu'ils achètent en fonction des régions... La qualité de vie au soleil par exemple.
  • 18/03/2023 à 23:44
    drlouzou
    alerter
    Pour ceux qui ont achetés trop cher, le retour sur Terre va être douloureux !!
  • 19/03/2023 à 00:32
    JMM
    alerter
    Il y aura une generation de titulaires sacrifiés : ceux qui ont ont achetés trop cher et revendront moins cher ....
    Une fois les prix de vente baissés , tout redeviendra plus sain pour les générations suivantes : ils achèteront peu cher. Et revendront peu cher ....
    En Allemagne une pharmacie moyenne s'achète a 25 % du chiffre et se revend à 25 % du chiffre. Les pharmaciens moins endettés se paient mieux et paient mieux leur personnel ....
  • 19/03/2023 à 10:38
    drlouzou
    alerter
    Un grand merci aux cabinets de transactions pharmaceutiques, qui savent fort bien flatter notre égo et nous faire prendre des vessies pour des lanternes, bref des poubelles invendables pour des entreprises plein de potentiels .
  • 19/03/2023 à 17:08
    BREZHONEG
    alerter
    Comparons avec les prix d'autres commerces avant de se fixer sur ce qui est un prix juste ou pas.Un des mes anciens stagiaires a préféré acheter un bistrot (60 h par semaine,mais ça rapporte),Un confrere voisin,lui,a vendu,fait une formation de boulanger,et repris donc une boulangerie. (60 h par semaine,dont un peu la nuit,mais ça rapporte aussi plus qu'une pharmacie) Les multiplicateurs, c'est 2 ou 2.5.Et donc les 2 se vendent nettement plus cher par rapport au Chiffre que les officines.EN Bourse,les TPE (TRES PETITES ENTREP..) se vendent 80% du c.a....Il y a aussi la localisation: il vaut mieux etre à Rennes (Fac de Pharma a 2km,Candidatures nombreuses d'apprenties, prescripteurs car fac de medecine, lycée pour les gosses,recyclages profess à 5 minutes de voiture, qu'à Mayenne ( plus de medecin, preparatrice qui veut pas vivre dans un trou (j'y suis né).,80 km à faire pour le recyclage,avec remplaçant ou fezrmeture si on n'en trouve pas..Des differences de qualité de vie comme ça,pendant 25 ans,ça a son prix.....de vente !...
    . .....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !