Métiers de l'officine : quel rôle va jouer le Crepoff ? - 29/03/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
29/03/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Métiers de l'officine : quel rôle va jouer le Crepoff ?

Réunir titulaires, adjoints et étudiants pour discuter des sujets qui préoccupent l’officine, c’est l’objectif du Crepoff, pour Cercle de REflexion de la Pharmacie d’OFFicine, constitué ce 29 mars. Que va-t-il s'y passer ?
Getty Images/iStockphoto

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), le Collectif des pharmaciens adjoints d’officine de France (CPAOF) et l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf) ont fondé ce 29 mars le premier cercle de réflexion de la pharmacie d’officine, ou Crepoff, réunissant pharmaciens titulaires, adjoints et étudiants et dont la présidence sera tournante.

« C’est une sorte de brainstorming dont le but est de faire sortir des propositions communes », expose Pierre-Olivier Variot, président de l’USPO et secrétaire du Crepoff. Pour Servanne Lalinec, vice-présidente en charge des perspectives professionnelles de l’Anepf et première présidente du Crepoff, « le but est d’allier nos forces pour trouver des solutions » et « d’avoir des positions fondées ». « L’idée, c’est d’aller plus vite. On a déjà des représentations mais cela permet d’aller plus vite et d’avoir plus de poids », notamment pour dialoguer avec les syndicats, l’Ordre et les instances, complète Benjamin Moutel, pharmacien membre du CPAOF et trésorier du Crepoff. L’idée a germé en 2020-2021, avec le besoin des adjoints d’obtenir des retombées d’informations. « Il y a un problème de transmission des informations, remarque Benjamin Moutel. Elles descendent jusqu’aux titulaires, mais pas toujours aux adjoints. »

L’attractivité des études de pharmacie et du métier, le capital des pharmacie et l’indépendance, les missions de l’adjoint et son évolution de carrière, la certification, la pharmacie de demain, le recrutement… sont autant de sujets au programme de l’association. « Les problématiques sont posées par les membres, mais aussi par les pharmaciens et les étudiants à l’issue de différentes rencontres », explique Servanne Lalinec. Pour nourrir ses réflexions, le Crepoff se réserve le droit d’auditionner les parties prenantes, à commencer par les doyens de facultés de pharmacie sur la question de l’attractivité des métiers, premier sujet sur la table.

Pour y adhérer (contact : crepoff@crepoff.org), pas besoin de verser une cotisation, l'association est ouverte à tous les étudiants en pharmacie, les adjoints et les titulaires « qu’ils soient syndiqués USPO ou non », précise Pierre-Olivier Variot, qui réfute l’idée de vouloir séduire de futurs titulaires pour qu'ils adhérent ensuite à son propre syndicat – ce que refuse d'ailleurs la représentante des étudiants. Quant aux préparateurs, s’ils ne font pas partie des structures fondatrices, ils sont les bienvenus.



Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 29/03/2023 à 20:42
    drlouzou
    alerter
    On espère du positif !
    Samedi c'est le premier avril !
  • 29/03/2023 à 21:03
    chris03
    alerter
    Réflexion qui se fait sans les préparateurs bien évidemment...
    c'est vrai que nous ne faisons pas partie des métiers de l'officine.
    Continuons comme ça...
  • 30/03/2023 à 09:29
    habilis
    alerter
    @Chris03. SVP, arrêté d'être aigri(e) comme cela. Avez-vous seulement lu la dernière phrase de l'article ?
  • 30/03/2023 à 19:31
    chris03
    alerter
    Non je n’y ai pas accès car non abonné
  • 31/03/2023 à 09:58
    ingwe
    alerter
    j'ai bien peur que ce ne soit encore que du bla bla et se réunir pour mettre en avant des évidences...
  • 02/04/2023 à 07:21
    pharma56
    alerter
    Encore un "comité Théodule" pour aboutir à quoi ?
    Redire ce que tout le monde sait déjà.....
  • 02/04/2023 à 10:26
    Jean Yves Thierry, Pharmacien titulaire
    alerter
    Rapprocher étudiants, adjoints, préparateurs et titulaires sur le sujet est une bonne idée. on verra s'il en sort quelque chose. N'en déplaisent aux aigris qui critiquent mais ne tentent rien.
  • 02/04/2023 à 10:41
    drlouzou
    alerter
    100% OK
  • 02/04/2023 à 23:58
    Nicolas 34
    alerter
    On se reunit et on se fait une bouffe ....
  • 03/04/2023 à 16:10
    ingwe
    alerter
    réflexions et surtout actions
  • 04/04/2023 à 13:50
    BREZHONEG
    alerter
    Reflexion et Action Je suis bien placé pour dire que quand on propose quelque chose dans le petit monde de l'Officine, on derange.
    On derange les syndicats,où ça ne decide qu'entre quelques uns.Méme pour des "changements historiques",la ligne c'est "circulez y a rien à voir,on s'occupe de tout".
    On derange les soit disants "defenseurs de la Protection Sociale" Complementaires et Secu, qui se comportent en realité comme des Proprietaires de tout ce qui concerne la dite Protection Sociale., Et donc,leur ligne c'est "cherchez pas à ameliorer , on s'occupe de tout (et on vit trop bien grace à ce bizness pour le lacher)..Je souhaite donc bon courage aux jeunes potards , et je, termine en leur proposant l'idée que j'ai commencé à defendre à leur age : demander que la Secu assure maintenant l'Assurance Complementaire,puisque elle est generalisée,et que ça serait 5 fois moins cher pour tous les Assurés Sociaux. signé : l'ex jeune potard tétu car Breton.(gant an penn kalet ).

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous des toilettes accessibles à la clientèle ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !