16/10/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Laura Quéré

Une fois encore. Dans un Hors série de novembre/décembre 2020, 60 Millions de consommateurs a évalué 60 médicaments sans ordonnance et 72 compléments alimentaires. L’étude des médicaments a été réalisée avec le concours de rédacteurs de la revue Prescrire. L’analyse des compléments alimentaires s’est faite avec l’aide d’un nutritionniste. Au final, seulement 10 % des médicaments analysés sont jugés acceptables et 20 % des compléments alimentaires ont obtenu une mention « à conseiller » (ex : Acerola C de Nutergia, Acerola bio 1000 de Phyto-Actif, Granions vitalité, Isoxan Adulte, Multibiane âge protect de Pileje, Pediakid Gommes multivitaminées ou encore sirop douce nuit enfant de Puressentiel). Sans ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 16/10/2020 à 21:26
    Bonsens !
    alerter
    Un citron bio chaud et de l'eau de mer pour nettoyer le nez et l'on passe l'hiver !
  • 17/10/2020 à 07:52
    Hellébore
    alerter
    Comme d'habitude, si on en prend trop, on en surdosage ... c'est vrai pour tout.
    Comme d'habitude, s'il n'y a pas le conseil pharmaceutique associé, c'est mal utilisé ...
    Le quidam ne s'instaure pas pharmacien ou médecin par un simple surf sur internet. La pyramide des connaissances se construit années après années. Dois-je rappeler le nombre d'années d'études du corps médical ?
  • 17/10/2020 à 10:41
    Bonsens
    alerter
    @Hėlėbore . Si votre message m'est destiné....apprenez que je suis docteur en pharmacie tout comme vous. J'ai vendu ma pharmacie car je ne supportais plus sous le dictat des laboratoires, de vendre des produits inutiles, inefficaces à mes patients ! 90 % des des compléments alimentaires et médicaments otc que nous vendons n'ont aucune efficacité et tout le monde officinal le sait très bien mais il faut bien gagner sa croûte !
  • 17/10/2020 à 11:02
    Jarod
    alerter
    @ bonsens au moins ça fait plaisir de voir u de confrère honnête et lucide sur la pharmacie. Ça change de certais titus obsédés par le panier de vente !! D'ailleurs eux ce n'est pas pharmacien qu'ils auraient du faire c'est commercial tout court
  • 17/10/2020 à 12:12
    Bonsens !
    alerter
    @Jarod merci pour votre soutien .
  • 17/10/2020 à 16:15
    BREZHONEG
    alerter
    Il y a 1000 m2 qui viennent d'ouvrir aux Halles pour proposer ,a 90% , des trucs bidons (d'ailleurs jamais prescrits par les medecins)
  • 17/10/2020 à 19:03

    alerter
    Cher bon sens, que faites vous désormais comme métier ?
  • 17/10/2020 à 20:12
    Hellébore
    alerter
    @bonsens. Non je ne m'adressais pas à vous mais aux médias qui maltraitent notre métier de pharmacien et font croire que nous ne sommes que des épiciers.
    Les compléments alimentaires sont vulgarisés, mais comme le nom l'indique, ils complètent un manque. Si ce manque n'existe pas, ils ne servent effectivement à rien. Le tort de notre société est de faire croire à tout le monde qu'il est en manque et doit se gaver de ces compléments.
  • 19/10/2020 à 11:16
    charlie 67
    alerter
    ils verront quand ils auront une vraie gastro si le Vogalib est un placebo quand on sait que le Vogalène Lyoc est efficace. dans le rebus il y a effectivement des principes actifs discutables mais il faudrait quand même se souvernir qu'ils peuvent rendre service à certains. C'est justement à nous de faire la part des choses et de conseiller à bon escient.
  • 20/10/2020 à 01:08
    Bonsens !
    alerter
    J'ai très bien vendu ma pharmacie il y a 3 ans à 55 ans, mes enfants ayant fini leurs études et je vis de la vente de mon officine qui était intégralement remboursée (installé à 38 ans ) J'ai baissé mon niveau de vie mais vis encore très bien par rapport à nos valeureux salariés !
  • 21/10/2020 à 20:14
    Oiseau
    alerter
    Il faut peut-être nuancer, mes chers confrères : les médicaments en OTC existent pour SOULAGER les symptômes, et ne guérissent évidemment pas le mal à la racine s'il s'agit d'un virus ou autre agent pathogène (en dans ce sens, ne servent donc à rien).

    Dès lors que le patient a bien compris cela par nos explications, nous avons fait notre travail et ne sommes pas de simples commerciaux. C'est au choix du patient de guérir avec symptômes ou sans symptômes (dans ce cas à sa charge). Et la majorité du temps, ils vous prendront l'OTC non pas parce que vous avez fait un bon boulot de commercial, mais parce que c'est juste "chiant" d'avoir ces fameux symptômes.

    Vous pouvez donc vous inquiéter du panier moyen avec des arguments qui ne vont pas nécessairement en contradiction avec votre métier d'acteur de santé publique. Vous pouvez dire la vérité au patient quand vous proposez un produit OTC sans avoir à cacher sa non efficacité sur le mal de départ, cela ne vous empêche pas de réaliser votre vente, bien au contraire.

    La patient est toujours sensible à la vérité, et se fiche bien de savoir d'où vient le problème : il ne veut plus de symptômes ! Ca fait partie de notre métier, et bien évidemment nous devons gagner notre pain comme tout le monde, ce n'est pas pour autant qu'il faut tromper la patientèle.

    A bon entendeur...
  • 23/10/2020 à 01:43
    JMM
    alerter
    @oiseau . Si soulagez les symptômes, c'est adoucir la gorge pour lutter contre la toux , prenez du miel ! Soulager les symptômes c'est de la pipologie de laboratoires ! Soulager les symptômes quel doux euphémisme pour dire que cela n'a pas d'effet !
  • 23/10/2020 à 10:58
    Oiseau
    alerter
    @JMM : mais c'est absolument dans votre droit de vouloir prendre du miel pour votre toux ! Maintenant, en pharmacie, pour adoucir la gorge les pastilles médicamenteuses contenant antiseptique+anesthésique local font l'objet d'études scientifiques pour obtenir leur AMM. Vous pouvez au mieux dire que vous concernant ce n'est pas efficace ou que vous contestez les résultats des études, mais vous ne pouvez absolument pas dire qu'il n'y a pas d'effet, ou bien vous remettez en cause l'existence même de l'AMM et de tous les médicaments existants. Pour info, adoucir la gorge et stopper une toux sont le traitement de 2 symptômes différents.

    Ensuite, vous prônez le miel n'est-ce pas ? Cela n'engage que vous, vous n'avez pas d'étude scientifique qui vienne à l'appui pour que ce soit vendu en pharmacie. Il s'agit d'un miel différent du miel thérapeutique utilisé par les infirmières pour les plaies. Tous les miels ne se valent pas, vous avez donc les miels de lavande, de romarin...aux vertus antiseptiques inégales, dites ça au français lambda qui n'y connaît rien et qui ira chercher son miel en grande surface venu de Chine sans ces propriétés. Les producteurs de miels n'ont pas non plus tous la même charte qualité, ni le même cahier des charges.

    Si le patient est malade, il lui appartient de décider avec quelle médecine se soigner. Si vous êtes adepte de phytothérapie, homéopathie, ou à priori à fond dans le "naturel" concernant le miel, c'est votre droit. Si le patient vient en pharmacie, il paraît naturel de proposer quelque chose d'efficace, avec preuve scientifique à l'appui.

    Vous ne pouvez donc pas nous reprocher de conseiller des pastilles médicamenteuses, par contre vous pouvez reprocher au "consommateur" de vouloir se soigner par le médicament et d'être "ignorant" des médecines alternatives "naturelles" qui seraient plus "respectueuses de l'environnement"...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK