27/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, a tenu ce matin du 27 avril 2020 un point presse sur les masques grand public. De nombreux sujets ont été abordés, mais plusieurs questions restent encore sans réponse. En fait, des décisions doivent être prises en fonction des mesures du plan de déconfinement... annoncé demain par Edouard Philippe à l’Assemblée nationale.    Ce qui est déjà acté - 242 entreprises françaises fabriquent plus de 390 prototypes qui ont passé avec succès les tests en laboratoire. - Les masques grand public sont reconnaissables grâce à un logo rond, bleu et blanc avec ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 27/04/2020 à 18:23
    goozen
    alerter
    le bordel complet, merci encore de nous avoir pondu cette heresie sur ces masques barrières, c'est encore du flux de patient en plus , on en a ras le bol...
  • 27/04/2020 à 21:26
    Hippo27
    alerter
    Oui encore de la perte d’énergie. Et du flux de patients ... encore plus de risques pour nous ... tout ça pour une utilisation correcte dans peu de cas a mon avis ...
  • 27/04/2020 à 22:37
    Dépité
    alerter
    PAS DE MASQUES!! Épuisé après une journée à répondre au téléphone et à expliquer au comptoir qu’on est sincèrement désolé de ne pouvoir fournir des masques malgré l’annonce faite sur les chaînes de télévision. Des semaines que les patients cousent, commandent sur internet, arrachent des prescriptions à force de harcèlement, bref se procurent comme ils peuvent ces précieux masques sensés leur sauver la vie. Des semaines qu’ils nous demandent inlassablement quand nous allons pouvoir leur donner les masques auxquels seuls les soignants ont droit. Et enfin ce matin ils se ruent sur les pharmacies qui distribuent les masques, « ils l’ont dit à la télé ! »
    Et nous pauvres idiots, rien à donner, pas même de délai...
    Voilà comment on passe encore pour des guignols et comment à la fin d’une journée à chercher désespérément un fournisseur, on craque en se demandant pourquoi on fait ce métier...
    Olivier Véran annonce un prix public entre 2 et 5€, même avec une tva 5.5, compliqué de ne pas vendre à perte vu les prix proposés par les fournisseurs.
    Courage à tous pour les jours à venir car chaque jour une nouvelle annonce et un nouveau casse tête .
  • 27/04/2020 à 22:57
    patrice59
    alerter
    Entièrement d'accord avec les commentaires.
    Nous sommes dans une merde noire absolue et tout cela de la faute des "représentants" de la profession : ordre et syndicats qui ont demandé et redemandé cette vente en officine.
    Ils devront rendre des comptes au lieu de faire de l'autosatisfaction sur BFM et autres : Leurs démissions immédiates à toutes et tous s'imposent.
    Je suis dégouté et écoeuré.
  • 27/04/2020 à 22:57
    patrice59
    alerter
    Entièrement d'accord avec les commentaires.
    Nous sommes dans une merde noire absolue et tout cela de la faute des "représentants" de la profession : ordre et syndicats qui ont demandé et redemandé cette vente en officine.
    Ils devront rendre des comptes au lieu de faire de l'autosatisfaction sur BFM et autres : Leurs démissions immédiates à toutes et tous s'imposent.
    Je suis dégouté et écoeuré.
  • 27/04/2020 à 23:01
    ouf
    alerter
    très gros succès téléphonique pour ces masques aujourd'hui , beaucoup croient de plus qu'ils seront gratuit ...!
    pour cela je les renvoie vers la mairie .
    nos politiques qui ont monté en épingle cette histoire de masque pour se faire prendre en photo n'ont plus qu'a assurer
  • 28/04/2020 à 02:17
    Dios Mine
    alerter
    Dans une étude publiée le 24 avril dans la revue spécialisée ACS Nano, des chercheurs américains du Centre de recherche en nanomatériaux du laboratoire national d'Argonne (recherche américaine publique) ont pu déterminer avec plus de précision quelles étoffes étaient les plus efficaces lorsqu'il s'agissait de se protéger des fameuses micro-gouttelettes de salive. Rappelons que le SARS-CoV-2, virus responsable du Covid-19, se transmet principalement par les gouttelettes respiratoires lorsqu'une personne infectée tousse, éternue, parle ou même respire. Ces gouttelettes se forment dans une large gamme de tailles, mais les plus petites, appelées aérosols, peuvent facilement se faufiler à travers les ouvertures de certaines fibres de tissu. Pour cette raison précise, le doute plane encore quant à l'aptitude des masques "faits maison" à réellement protéger.
    Il est donc important de souligner ici que l'efficacité des masques en tissu n'est pas totalement démontrée contre le Covid-19. Aucune étude en population générale n'a encore été menée et ces protections n'ont été testées que sur la grippe saisonnière. Selon une étude publiée en 2015 dans la revue médicale BMJ Open, les masques en tissu pourraient même "entraîner un risque accru d'infection à cause de leur mauvaise filtration", mais l'essai avait été mené dans un établissement de soins, loin d'être représentatif sur le niveau de risque.
  • 28/04/2020 à 09:46
    rab74
    alerter
    diosmine, il faut mettre en regard besoin et moyen: un médecin qui ausculte ne sera pas protégé correctement par un masque tissu, mais une personne qui se promène ou fait ses courses et n'est pas obligée au contact sera tout à fait correctement protégée par ce type de masque, et surtout, il évitera la fameuse dissémination des gouttelettes. on ne demande pas à un vacancier qui part en airbus de mettre la même tenue qu'un pilote de chasse!
    par contre, pour le b..., je suis d'accord: on a le droit mais on les achète où?et je n'ai personne à consacrer à temps plein pour répondre au telephone!
  • 28/04/2020 à 10:10
    phil 34
    alerter
    Il es normal qu'un pharmacien vende des dispositifs médicaux.Il faut,bien sur,vendre des masques Afnor.En cherchant un peu ça se trouve.Répondre au téléphone,et alors.Cessons de pleurer,remuons nous nous sommes des privilégiés de travailler et d'avoir du flux.Croyez moi beaucoup de professionnels de l'hotellerie les loueurs professionnels et autres restaurateurs ,coiffeurs ,esthéticiennes,bijoutiers et j'en oublie aimeraient se fatiguer à répondre au téléphone plutot que de passer leurs journées à se battre avec leur banque.Allez les confrères retroussez les manches de vos blouses!!!! mettez vous au préparatoires et fabriquez de la solution hydroalcoolique livrez à domicile expliquez aux patients comment mettre un masque.En un mot faites votre boulot et cessez de penser uniquement au tiroir caisseEt un grand merci à nos syndicats grace à qui nous ne passons pas pour de simples épiciers.
  • 28/04/2020 à 10:28
    patrice59
    alerter
    2 choses :
    - pour l'efficacité des masques tissus, c'est comme pour les masques chirurgicaux et FFP2. Avant le covid-19 les chirurgicaux étaient pour des patients infectés (type grippe) pour éviter qu'ils contaminent les autres personnes et les FFP2 pour les personnes "non malades" pour éviter d'être contaminées. Et puis un jour Mr Salomon a dit que en gros les 2 étaient pareils (étude chinois, je l'ai entendu en direct) et que l'on pouvait mettre des chirurgicaux pour se protéger soit même, donc les pharmaciens et les préparateurs ont des chirurgicaux. Mais on sait aussi que la raison est le manque de FFP2.....
    -pour phil 34 : je fais tout ce que vous dîtes et je suis contre la vente des masques alternatifs en officine justement pour ne pas faire du tiroir caisse et je persiste à dire que l'ordre et les syndicats nous mis dans une situation très difficile pour ne pas dire plus avec leurs demandes pour vendre ces masques alternatifs et ainsi faire du tiroir caisse (laissons ces masques aux autres circuits)
  • 28/04/2020 à 10:28
    patrice59
    alerter
    2 choses :
    - pour l'efficacité des masques tissus, c'est comme pour les masques chirurgicaux et FFP2. Avant le covid-19 les chirurgicaux étaient pour des patients infectés (type grippe) pour éviter qu'ils contaminent les autres personnes et les FFP2 pour les personnes "non malades" pour éviter d'être contaminées. Et puis un jour Mr Salomon a dit que en gros les 2 étaient pareils (étude chinois, je l'ai entendu en direct) et que l'on pouvait mettre des chirurgicaux pour se protéger soit même, donc les pharmaciens et les préparateurs ont des chirurgicaux. Mais on sait aussi que la raison est le manque de FFP2.....
    -pour phil 34 : je fais tout ce que vous dîtes et je suis contre la vente des masques alternatifs en officine justement pour ne pas faire du tiroir caisse et je persiste à dire que l'ordre et les syndicats nous mis dans une situation très difficile pour ne pas dire plus avec leurs demandes pour vendre ces masques alternatifs et ainsi faire du tiroir caisse (laissons ces masques aux autres circuits)
  • 28/04/2020 à 10:33
    patrice59
    alerter
    pour l'AFNOR :

    lisez leur texte sur les masques alternatifs sur leur site : CE N EST PAS UNE NORME AFNOR mais disons une "recommandation" écrite par des personnes compétentes sur le sujet. Mais ce n'est pas une norme donc ce n'est opposable et cela n'en pas la valeur officielle.
  • 28/04/2020 à 10:33
    patrice59
    alerter
    pour l'AFNOR :

    lisez leur texte sur les masques alternatifs sur leur site : CE N EST PAS UNE NORME AFNOR mais disons une "recommandation" écrite par des personnes compétentes sur le sujet. Mais ce n'est pas une norme donc ce n'est opposable et cela n'en pas la valeur officielle.
  • 28/04/2020 à 15:41
    ouf
    alerter
    12 euro ht le masque chez THUASNE ...
  • 28/04/2020 à 16:58
    Phimag
    alerter
    Bientôt livres..enfin..on va être en mesure de dire oui à toute notre patientèle en grande demande..
  • 29/04/2020 à 14:43
    Cari
    alerter
    bonjour pour répondre a phil 34 je suis préparatrice et je suis d'accord dans le principe avec ce que vous dite bien sûr nous sommes privilégiés de pouvoir travailler et de ne pas se poser de questions quand au chômage ou pour vous titulaire sur le fait de payer vos loyers et charges .
    Il faut néanmoins reconnaître que la législation pour la délivrance des masques au grand public n'a pas été claire dés le départ et oui cela
    aurait évité aux patients de nous téléphoner parce que encore une fois cela nous discrédite.
    Dans notre officine les masques ne seront vendu qu'a partir du 11 mai au grand public car il fallait bien attendre que le décret passe
    avant de passer une commande
    bon courage a tous

  • 29/04/2020 à 14:52
    patrice59
    alerter
    Puisque les "représentants" ont demandé et insisté auprès du ministère pour être autorisé à vendre des masques à usage non sanitaire (ce terme officiel est quand même excellent…) je leur propose maintenant de demander à pouvoir vendre des poireaux et des carottes, ceci dans le cadre des 5 fruits et légumes par jour bons pour la santé. C'est du même niveau !!!!!
  • 29/04/2020 à 14:52
    patrice59
    alerter
    Puisque les "représentants" ont demandé et insisté auprès du ministère pour être autorisé à vendre des masques à usage non sanitaire (ce terme officiel est quand même excellent…) je leur propose maintenant de demander à pouvoir vendre des poireaux et des carottes, ceci dans le cadre des 5 fruits et légumes par jour bons pour la santé. C'est du même niveau !!!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK