04/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Les masques chirurgicaux et de type FFP2 restent réservés aux professionnels de santé. C’est le message que la FSPF (Fédération des syndicats pharmaceutiques de France) a adressé ce 4 avril 2020 aux pharmaciens. En effet, le 3 avril, le Directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a déclaré que les Français pouvaient porter des « masques alternatifs » (en tissu) et plusieurs médias ont traduit ses propos par la possibilité pour les patients d’avoir des masques sur prescription. De fait, de nombreuses personnes se présentent depuis ce matin dans les officines pour obtenir des masques. Or, comme le souligne la FSPF dans ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 04/04/2020 à 23:12
    Dios Mine
    alerter
    Quelle connerie ce manque de masque ! Les malades confinés sans masque infectent leur famille ....il faut des masques pour tous l!
  • 05/04/2020 à 00:04
    ouf
    alerter
    cette obsession des masques est ridicule , qu'on les laisse aux soignants qui côtoient de près les patients .
  • 05/04/2020 à 03:16
    Bec de canard
    alerter
    Plus la population sera protégée par 1 masque .moins de patients arriveront en réanimation ,moins nos soignants seront sur le front !
  • 05/04/2020 à 09:53
    tnttnt
    alerter
    Et moins les patients seront immunisés et plus l'épidémie repartira à la fin du confinement
  • 05/04/2020 à 10:25
    Siphie 69
    alerter
    Plus le virus (ARN) va circuler, plus il aura tendance à muter . Tu auras remarqué @tnttnt que chaque année on a des rhumes . Alors ton immunité collective politique fait bien pleurer ....Si on avait eu des masques en quantité suffisantes, le virus aurait moins circulé. Tu auras remarqué que nous sommes le 4ieme pays au monde en nombre de décès....Les médecins du Rhône sont démotivés et dégoûtés devant cette gestion de la crise, ils vont porter plainte collectivement contre les autorités et beaucoup ne reprendront pas leur métier après cette epidemie s'ils n'y a pas un changement de moyens dans leur profession.
  • 05/04/2020 à 11:14
    fama81
    alerter
    Oui pour les masques.
    On aurait du commencer à les porter depuis 2009-2010, mais notre médecine occidentale est trop orgueilleuse pour prendre exemple sur celle asiatique.
    La plainte collective risque de ne pas aboutir car ces politiciens se mettent derrière ce fameux comité scientifique pour se défiler.
    Je vous invite de revoir l’émission Envoye Special pour comprendre la chronologie de cette pandémie depuis le 20 janvier. On ne peut plus dire que l'on ne savait pas ni que l'on ne pouvait pas la prévoir surtout au regard de l’acharnement de la chine contre cette pandémie et de l'alerte par l'OMS.
  • 05/04/2020 à 15:17
    Dios Mine
    alerter
    Bien d'accord avec vous fama81
  • 05/04/2020 à 21:27
    Itis
    alerter
    Bonjour ,
    L' état prévoit 18 masques par semaine et par pharmacien pour une semaine .
    Nos titulaires ,nous ont aimablement dis que les masques n 'étaient pas pour nous !!!preparatrices qui sommes au comptoir ...
    Monsieur ne sert pas ....
    Nous avons un masque par jour ...
    Et les masques reçus pour l ' officine (36) servent pour l' usage personnel des titulaires ,pour leur famille ...
    C 'est dans ses moments là ,que l on voit la solidarite !!!

  • 06/04/2020 à 00:07

    alerter
    Ce dans ce moment là que les préparateurs doivent réfléchir à demander d’avoir un ordre ou demander d.apartenir au CNOP et pour certains changer de pharmaciens... car ça laisse bien voir l’esprit humaine avec qui travaillent
  • 06/04/2020 à 00:49
    Dios Mine
    alerter
    @Itis : changez de pharmacie, beaucoup de pharmacies cherchent des préparatrices. Si ce que vous dites est réel, votre titulaire n'est pas un bon manager et ne vous fera pas progresser dans votre votre carrière
  • 06/04/2020 à 14:58
    fama81
    alerter
    Itis,
    L'ordre des pharmacien a précisé de ne pas faire de discrimination entre pharmaciens et préparateurs(trices).
    Vos titulaires sont dans l'obligation de sécuriser votre travail au contact de la population : masques, gants, gels hydroalcooliques et panneaux hygiaphones et les gestes barrières.
    Si vos accusations sont justifiées et présentent des preuves, l'ensemble du personnel peuvent les signaler à l'ordre des pharmaciens.
    Sinon, devant ce manque de considération vous n'avez que le choix de vous trouver une autre officine.
  • 06/04/2020 à 20:07
    roller33
    alerter
    @fama81

    L'ordre des pharmaciens a demandé à Mr Véran que les autorités sanitaires intègrent les préparateurs dans les dotations sur le stock de l'Etat.
    Toutefois, en l'absence de réponse en ce sens, l'attribution des masques en officine reste nominative et individuelle pour chaque pharmacien afin qu'il puisse exercer sa mission. L'Ordre a toutefois admis que chaque pharmacien était libre de disposer de sa dotation à sa convenance s'il estime ne pas avoir besoin de la totalité des masques et éventuellement d'en céder aux préparateurs ( ce qui se fait dans la majorité des cas visiblement ).

    @Itis

    Les masques ne sont pas les seuls moyens de protection.
    Vos titulaires ont-ils mis d'autres mesures en place, par exemple un écran plexiglas ou des visières individuelles ?

    L'Ordre a émis un document ( disponible sur son site ) énumérant toutes les mesures à mettre en place afin de protéger les équipes : parcours balisé, distanciation sociale de 1 m, nettoyage régulier des plans de travail et appareils, lavage fréquent des mains ...
    Si rien de cela n'a été fait, vous pouvez contacter l'inspection du travail ou la médecine du travail.

    Quoi qu'il en soit, vos titulaires n'ont pas à détourner le stock de l'Etat pour un usage personnel ou familial : c'est une dotation pour qu'ils puissent travailler en sécurité, et cela peut être aisément constaté lors d'un contrôle par les services compétents.

    Pour finir, comme d'autres avant moi, je vous conseille de quitter cette officine car accepter de telles pratiques fait prospérer le système et est néfaste pour votre équilibre personnel.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous télécharger (ou inciter à le faire) l'application StopCovid ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK