20/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

La question du renouvellement exceptionnel des hypnotiques par le pharmacien d'officine est tranchée. Un arrêté rectificatif publié ce 20 mars au Journal officiel autorise les pharmaciens d'officine à renouveler, jusqu'au 31 mai, la délivrance des médicaments hypnotiques ou anxiolytiques dans le cadre de la posologie initialement prévue, à condition que ces médicaments aient été délivrés au patient depuis au moins trois mois consécutifs. La délivrance est limitée à 28 jours.  Et ce n'est pas tout. Afin d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé du patient, les pharmaciens sont aujourd'hui autorisés à dispenser jusqu'au 31 mai les traitements de substitution aux opiacés à base de méthadone ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 20/03/2020 à 08:52
    drlouzou
    alerter
    Les hypnotiques c’est n’importe quoi !!!!!
  • 20/03/2020 à 09:15
    Jarod
    alerter
    Ils ont ete réactifs ouf ! Maintenant il ne reste plus qu'une classe à régler: les stups ! Soit ils avancent un arrêté soit ça sera un non définitif. Mais la question doit être réglée très rapidement
  • 20/03/2020 à 09:21
    Jarod
    alerter
    @ drlouzou oui pour continuer votre com d''hier les hypnotiques ne sont pas une bonne chose. On connait tous les problématiques liées à leur prescription et délivrance. Mais maintenant le problème était là. Il fallait trouver une solution pour les patients. Vous êtes d'accord qu'arrêter une benzo ou apparenté brusquement n'est pas envisageable. Toute la problématique revient dans l'instauration à l'origine. Les comportements changent mais tout ne peut pas aller mieux en quelques années enfin c'est mon avis
  • 20/03/2020 à 09:56
    pharma56
    alerter
    Bonne chose, d'autant plus qu'avec le stress ambiant, leur consommation n'est pas prête de diminuer.
    Tout à fait d'accord avec Jarod; je ne pense pas que la priorité actuelle des médecins soit de commencer un protocole de sevrage pour leurs patients addicts aux bzd ou autres substances.....
  • 20/03/2020 à 10:10
    Iris
    alerter
    Open bar !
  • 20/03/2020 à 10:42

    alerter
    C'est un compromis entre la nécessaire et importante continuité des soins pour ceux qui le nécessitent ; et la protection contre le nomadisme (certes plus difficile en ces temps) et les fausses ordonnances, toutes écrites pareilles qui concernent ces médicaments. Accord du médecin et vérification des 3 mois de traitement passés sont des mesures logiques qui devraient être tout le temps appliquées + bon sens et analyse de la situation...
  • 20/03/2020 à 12:10
    drlouzou
    alerter
    Réponse à Jarod : Si l’arrêt brutal des benzodiazepines à visée anxiolytiques ne parait pas une bonne idée . Les hypnotiques Zolpimachinchoses ne sont indiquées et ne devrait être utilisées que en post-operatoire de chirurgie particulièrement anxiogène et algique . A part cette configuration , il sont inutiles dans 99,99% des cas . De toutes façon et jusqu’à preuve du contraire aucune personne n’est morte d’insomnie . De toutes façons , les Zolpicheurs ou Zolpichieuses sont confinés chez eux et ont toutes la journée pour récupérer ....
  • 20/03/2020 à 13:24
    Chokotte
    alerter
    A Drlouzou: Du coup le zolpidem ne fait pas parti du renouvellement car il est assimilé stupéfiant...
  • 20/03/2020 à 14:50
    roller33
    alerter
    @Jarod

    Le problème des stupéfiants ( Skénan, Durogésic etc... ) a été réglé : ils ne sont pas concernés par l'arrêté car souvent ils concernent des patients qui nécessitent un suivi par une consultation physique pour réévaluer le traitement et adapter la posologie.
  • 20/03/2020 à 15:37
    drlouzou
    alerter
    Zopiclone Zolpidem même combat .....
  • 20/03/2020 à 15:41
    drlouzou
    alerter
    Zolpichieurs ou Zolpichieuses versus Zopichieurs ou Zopichieuses , c’est pareil ....
  • 20/03/2020 à 20:37
    fleur
    alerter
    Deux problèmes en pratique :
    - les patients ne gardent pas forcèment leurs ordos périmées
    - informer les médecins
  • 20/03/2020 à 22:36
    soph
    alerter
    Donc pas de possibilité de renouveler le zolpidem qui est un assimilé stup contrairement à la zopiclone !
  • 21/03/2020 à 07:56
    drlouzou
    alerter
    Zopiclone = Open Bar , bon si cela ne choque personne , nous sommes vraiment un profession d’épiciers ...,
  • 21/03/2020 à 08:15
    tnttnt
    alerter
    Respectons-nous les uns les autres et pas la peine de culpabiliser et d'insulter ceux qui respectent la loi.
  • 21/03/2020 à 09:17
    eicamrahp
    alerter
    Il me semble très important de renouveler ces tt en cette période très anxiogène et d’indisponibilité des psy. C’est tout l’inverse d’un comportement d’epicier ! Cette population fragile a encore plus que les autres besoin de soutien.
    Je crois que certain ferait bien de s’intéresser un peu à la question et de ne pas diaboliser toutes ces prescriptions comme c’est la mode à l’heure actuelle. Ils sont parfois d’un grand secours. Et si l’insomnie ne tue pas elle entraîne souvent la dépression et le suicide qui pourrait faire bien plus de morts que le coronavirus dans les moins à venir .
  • 21/03/2020 à 09:40
    Jarod
    alerter
    @ drlouzou ce n'est pas une question de savoir s'il faut le faire ou non ni de dėbattre sur leur utilité ! On le sait tous que les hypno et anxios ne sont pas adaptés souvent. Et en regardant les compte rendus de pharmacovigilance on voit que les benzos fortement impliquées. Ok et maintenant qu'on a dit ça on fait quoi ? Ce dėbat là :1- ce n'est surtout pas le moment de le sortir et 2- c'est avec le médecin qu'il faut l'avoir soir à travers des réunions de concertation comme au chu (leurs staffs à eux dans les services) ou alors via les bilans de médication !
  • 21/03/2020 à 10:03
    drlouzou
    alerter
    J’enseigne les BPM , et le plus souvent , la conclusions est de virer ces inutiles traitements . Je dis cela sans craintes et sans haines . Les médecins , les IDEs ont eu parfois un mal de chien que ces traitements sont plus dangereux que utiles , 95% des chutes chez les personnes âges sont du a cette classe pharmacologique . Je viens de prendre connaissance que Zopiclone et Zolpidem seront à la même enseigne dérogatoire . Bravo , Open bar pour les vieux acariâtres ... Bon je me retire de ce débat . Portez vous bien et protégez vous !
  • 21/03/2020 à 11:08
    tnttnt
    alerter
    Sérieusement, c'est le moment pour ce genre de débat ? Concentrons-nous sur les choses importantes et soyons solidaires. Bon courage à vous tous
  • 21/03/2020 à 11:12
    roller33
    alerter
    Donc, en résumé, pour les assimilés stupéfiants :

    - sont renouvelables : Tranxène 20, Zolpidem

    - ne sont pas renouvelables : Rivotril, Buccolam, Stablon et Temgésic
    qui ne sont ni anxiolytiques, ni hypnotiques, ni TSO

    à force, on aura fini par avoir fait le tour ( enfin j'espère )
  • 21/03/2020 à 11:25
    Jarod
    alerter
    @ roller 33 , le tranxene est renouvelable ah bon ? Le seul assimilé que j'avais vu c'est le zolpidem. Il y aurait eu une nouvelle note sur les renouvellements ?
  • 21/03/2020 à 11:50
    roller33
    alerter
    @Jarod

    Maintenant, j'ai un doute à cause de drlouzou qui discute du bien-fondé du renouvellement des hypnotiques ( ce qui n'est pas le sujet : ce qui importe c'est de respecter la loi, point ).

    Je ne retrouve plus le texte sur le zolpidem ( le burnt out n'est pas loin...)

    Quand on lit l'arrêté rectificatif, il complète par rapport à l'arrêté précédent, par la possibilité de renouvellement des anxiolytiques et hypnotiques sans précision de DCI donc le zolpidem n'est pas cité.

    D'autre part, ce nouvel arrêté ne modifie rien sur les assimilés stupéfiants par rapport à l'arrêté précédent.

    En conclusion, avez-vous le texte officiel sur le zolpidem ?
  • 21/03/2020 à 11:56
    roller33
    alerter
    @Jarod

    En fait, je viens de me rappeler, pour le zolpidem, c'est une réponse de l'Ordre

    Et bien il ne reste plus qu'à poser la question pour Tranxène 20...
  • 21/03/2020 à 12:21
    Jarod
    alerter
    @ roller tranxene, stablon et rivotril il ne reste plus que ces 3 là pour les assimilés ainsi que les stups (pour l'instant ils ne sont pas dans l'arrêté donc non renouvelable sans ordo ) maintenant est ce ca va évoluer courant semaine prochaine. C'est possible. Tous les autres ttts classiques, ainsi que les anxios, hypnos et zolpidem (particulier en tant qu'assimilé) eux c'est ok pour le renouvellement.
  • 21/03/2020 à 12:44
    roller33
    alerter
    @Jarod

    et non, Buccolam est un anti-épileptique assimilé stupéfiant...

    voilà, voilà....( rire nerveux non audible ! )
  • 21/03/2020 à 12:49
    roller33
    alerter
    .@Jarod

    ... ainsi que Temgésic qui, bien qu'étant de la buprénorphine, n'a pas d'indication dans le TSO

    voilà, voilà....
  • 21/03/2020 à 13:05
    Jarod
    alerter
    @ roller ah oui je les avais zappé ceux-là. On les voit pour ainsi dire jamais ils m'étaient sorti de la tête. Merci d'avoir rectifié mon com.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK