Généralisation d'Asafo : tout comprendre en 5 points clés - 11/06/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
11/06/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Généralisation d'Asafo : tout comprendre en 5 points clés

Afin de mettre un coup d’arrêt à l’ensemble des fraudes, le logiciel Asafo permettant de vérifier le caractère frauduleux d’une ordonnance est amené à se généraliser le 12 juin prochain à l’ensemble des pharmacies françaises.
Getty Images

1- A quoi sert Asafo ?

Alerte sécurisée fausse ordonnance (Asafo) est un outil permettant de signaler et consulter des ordonnances soupçonnées d’être frauduleuses. Concrètement, cette base de données référence les fausses ordonnances. Le pharmacien peut ainsi la consulter s’il a un doute sur une prescription. Inversement, les officinaux peuvent aussi y déposer des ordonnances soupçonnées d’être falsifiées.

2- Quels pharmaciens sont concernés ?

Pour l’instant, Asafo était utilisé uniquement en Île-de-France mais à compter du 12 juin prochain il est amené à se déployer à l’ensemble du territoire.

3- Est-il facile d’utilisation ?

Asafo est relié au portail Amélipro et non au logiciel métier. De fait, son usage peut se révéler contraignant et oblige le pharmacien à plusieurs manipulations.

4- L’usage d’Asafo est-il obligatoire ?

Selon un arrêt de la Cour de Cassation, le pharmacien doit déployer tous les outils à sa disposition pour détecter une fausse ordonnance. S’il devait ne pas souscrire à cette obligation, l’Assurance maladie pourrait refuser la prise en charge et lui imposer un indu.

5- Les connexions à Asafo sont-elles rémunérées ?

Grâce à la Rosp « Bon usage du médicament », le pharmacien touchera 100 euros par an s’il s’est connecté, au minimum, une fois par semaine pendant 46 semaines au cours de l’année civile.



Christelle Pangrazzi

Les dernières réactions

  • 12/06/2024 à 09:41
    frenchie
    alerter
    Etrange, ça me paraît pas assez compliqué comme logiciel. J'aurai aimé des manips supplémentaires
  • 12/06/2024 à 17:23
    erwann
    alerter
    Se connecter 1 fois par semaine pendant 46 semaines? Si on y va 4 fois dans une même semaine, et pas pendant 3 semaines ensuite, ça compte comme 4 ou comme 1?
  • 12/06/2024 à 18:18
    Jjc
    alerter
    Bigre qu’est on donc devenu??? Et on manque de pharmaciens? Pas étonnant on avale tout,toujours et encore.Reveillez vous les jeunes????
  • 13/06/2024 à 09:47
    momo72
    alerter
    Avant de délivrer de la "Poudre du Marcheur", obligation de vérifier que le patient n' a pas les pieds plats, sinon, soupçon de mésusage, paner des escalopes ou des filets de sole par exemple.

  • 13/06/2024 à 16:40
    cat50
    alerter
    je ne vois rien sur AMELIPRO et nous sommes le 13 juin...
  • 16/06/2024 à 17:05
    Philmo
    alerter
    Il n'y a absolument rien sur amelipro
    J'ai appelé la sécurité sociale et ils ne sont pas au courant du déploiement de ce logiciel.... Étrange!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Jugez-vous l'avenant économique à la convention pharmaceutique satisfaisant pour votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !