Future licence pour les préparateurs en pharmacie : est-elle nécessaire ? - 02/04/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
02/04/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Future licence pour les préparateurs en pharmacie : est-elle nécessaire ?

Leçons d’avenir. Vaccinations, Trods, relais sur les entretiens pharmaceutiques, pré-spécialisation en matériel médical, ou numérique, le programme de la future licence pour les préparateurs se dessine.

Pilotée a priori par l’Enseignement supérieur, la licence de technicien supérieur doit être adaptée aux besoins des officines. Ce diplôme optionnel, à suivre après un Deust ou un BP sous conditions à définir, devrait fournir le maximum d’outils aux pharmaciens pour réaliser leurs missions. Et ouvrir des solides perspectives d’évolution aux jeunes qui embrasseront la profession. Marie Guillon, préparatrice, présidente de la Commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle, de la pharmacie d'officine (CPNE-FP) et représentante CGT des salariés a livré son point de vue aux équipes du Moniteur des pharmacies. C’était pendant le salon PharmagoraPlus qui s’est déroulé à Paris les 8 et 9 mars 2024.



Laurent Lefort

Les dernières réactions

  • 02/04/2024 à 19:01

    alerter
    Je ne conteste pas l'idée d'une licence je trouve juste insultant de demander à le (la )préparateur(trice)exerçant depuis 30 ans ayant leur DPC à jour, ayant donc suivi les formations permettant la réalisation de Trod, de vaccination, de de oir faire une licence une VAE devrait être suffisante.
  • 02/04/2024 à 23:34

    alerter
    Enfin , le métier évolue !
  • 03/04/2024 à 11:47
    mimi31
    alerter
    Le preparateur diplomé exerçant depuis des années est tout à fait apte à exercer ces nouvelles missions, une VAE simplifiée devrait sanctionner ce niveau licence, si ce niveau devient la norme!
    Toutefois si vous pensez que cela va faire venir plus de jeunes en officine vous vous trompez, une majorité cherche à aller a l'hopital pour un meilleur salaire et un travail en semaine avec des horaires de bureau! c'est ça la réalité sur le terrain.
    Un nouveau diplôme et donc une revalorisation des salaires à la clef?? Pas si sûr !
    Arrêtons de toujours vouloir faire monter le niveau de dipôme, cela n'est pas une finalité.
  • 04/04/2024 à 09:10
    Préparatrice 1
    alerter
    Ah ! effectivement , si de nouvelles compétences ne s’ajoutent pas, restons au niveau BP.
  • 05/04/2024 à 08:09
    lola44
    alerter
    Enfin une évolution du diplôme dûe à la crise sanitaire liée au COVID : démission de beaucoup de diplômés préparateurs, manque considérable de futurs préparateurs ds les centres de formation car profession très mal considérée et sous payée donc nos pharmaciens faute cruellement de petites mains ont reconsidéré les choses et oui sinon leur activité était en péril
  • 05/04/2024 à 08:09
    lola44
    alerter
    Enfin une évolution du diplôme dûe à la crise sanitaire liée au COVID : démission de beaucoup de diplômés préparateurs, manque considérable de futurs préparateurs ds les centres de formation car profession très mal considérée et sous payée donc nos pharmaciens faute cruellement de petites mains ont reconsidéré les choses et oui sinon leur activité était en péril
  • 05/04/2024 à 08:09
    lola44
    alerter
    Enfin une évolution du diplôme dûe à la crise sanitaire liée au COVID : démission de beaucoup de diplômés préparateurs, manque considérable de futurs préparateurs ds les centres de formation car profession très mal considérée et sous payée donc nos pharmaciens faute cruellement de petites mains ont reconsidéré les choses et oui sinon leur activité était en péril

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !