Franchises médicales : Emmanuel Macron confirme la hausse - 17/01/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
17/01/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Franchises médicales : Emmanuel Macron confirme la hausse

Depuis août 2023, la question du doublement de la franchise sur les boîtes de médicaments est sur la table. Lors de sa conférence de presse télévisée du mardi 16 janvier 2024, le président de la République, Emmanuel Macron, a confirmé leur augmentation.
Getty Images

A priori, Emmanuel Macron a tranché : la franchise sur les boîtes de médicaments passera bien de 0,50 € à 1 € . En revanche, le plafond de 50 € par an et par patient sera maintenu car c’est un « élément de justice » pour les patients en affection de longue durée (ALD).

Pour le président de la République, il s’agit de « responsabiliser » les patients sur leur consommation de médicaments. « On consomme trop de médecine. En même temps, on a une des médecines les plus socialisées du monde, c'est-à-dire que ce n'est pas le consommateur qui la paye, mais c'est toujours pareil, il n'y a pas d'argent magique -, quand ce n'est pas le consommateur qui la paye, c'est le contribuable qui la paye », a-t-il souligné.

Et d’ajouter au sujet de ce doublement de la franchise : « Je n'ai pas le sentiment qu'on fait un crime terrible »

Pour Pascal Fontaine, directeur commercial de l'enseigne Pharmacie Lafayette, c'est au contraire « un coup dur pour le pouvoir d’achat, notamment des ménages les plus modestes. »

« On observe déjà une tendance au renoncement aux soins, avec les Français qui opèrent des choix difficiles, réduisant leurs visites chez les spécialistes et renonçant à l'achat de produits non remboursés qui leur sont prescrits. Cette mesure compromet simultanément la santé des citoyens et leur pouvoir d'achat », a t-il poursuivi par voie de communiqué de presse.

Néanmoins, le président de la République n’a pas précisé quand cette augmentation sera mise en œuvre.



Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 17/01/2024 à 15:41
    JMM
    alerter
    Honteux de faire payer les français qui travaillent sans demander aux cmu de mettre la main à la poche.
  • 17/01/2024 à 19:03
    tnttnt
    alerter
    Ils auraient dû augmenter le plafond aussi...
  • 17/01/2024 à 19:27

    alerter
    Doubler sans doubler le plafond ne va rien changer.. Le plafond sera atteint plus vite
  • 17/01/2024 à 20:49
    FX
    alerter
    Perso, cela ne me choque pas !
  • 18/01/2024 à 10:06
    Mitochondrie
    alerter
    Moi ce qui me choque c'est que ce sont toujours les mêmes que l'on "responsabilise". Toute la population ne devrait-elle pas être responsabilisée au moins à minima? Cela calmerait peut-être certaines personnes de devoir participer un peu à l'effort collectif.
  • 18/01/2024 à 10:31
    Candide
    alerter
    A 2,18€ la boite de doliprane ou 3 ,20€ la boite d'amoxicilline, cela peut poser effectivement la question du renoncement au soin. Par ailleurs, le consommateur et le contribuable sont souvent la même personne. Petite solution comptable pour une question qui mériterait une autre approche.
  • 18/01/2024 à 12:48
    BREZHONEG
    alerter
    Vu le prix moyen de la boite, c'est la bonne affaire pour les complementaires.
  • 18/01/2024 à 18:39
    BREZHONEG
    alerter
    Pour un doliprane vendu 2.18, la secu interviendra,aprés deduction du 1 euro, pour 70% de 1.18,soit 0.84. La secu rembourse donc maintenant à environ 25% le doliprane à 2euros 18 de l'assuré.,Et la mutuelle versera 34 centimes.Cotiser 120e par mois pour ce niveau de service va peut etre commencer à interroger le client? Esperons qu'au moins toute la franchise va continuer à aller à la Recherche,comme voulu par l'inventeur Sarkozy..,
  • 19/01/2024 à 19:03
    BREZHONEG
    alerter
    Une femme vivant avec une retraite tres faible est passée à la pharmacie :"regardez ce que je recois!: comme je fais le tiers payant chez le medecin et chez vous, ils n'ont pas pu récuperer la franchise de 0.50 sur les boites ,alors ce debut janvier ils me demandent un cheque de 50 euros,puisque ça a atteint la limité ". Une situation qui se produira 2 fois plus souvent avec le passage à 1 euro?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !