Formes sévères de Covid-19 : qui sont les personnes vaccinées à risque ? - 11/02/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
11/02/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Formes sévères de Covid-19 : qui sont les personnes vaccinées à risque ?

L’efficacité des vaccins qui préviennent la très grande majorité des formes sévères de Covid-19 est bien établie. Mais des patients ayant un schéma vaccinal complet sont malgré tout hospitalisés. Une étude du groupement d’intérêt scientifique EPI-PHARE s’est intéressée aux risques d’hospitalisation et de décès liés au Covid-19 dans cette population.
Getty Images

Basée sur les données de vaccination VAC-SI et sur le Système national des données de santé (SNDS), l'étude publiée ce 11 février a porté sur 28 millions de Français complètement vaccinés au 31 juillet 2021, qui ont été suivis pendant 80 jours en moyenne. Durant cette période où le variant Delta était majoritaire, 5 345 d’entre elles (19 pour 100 000) ont été hospitalisées et 996 (4 pour 100 000) sont décédées à l’hôpital pour Covid-19. Les personnes âgées de 85-89 ans, les hommes et les personnes résidant dans les communes les plus défavorisées ont un risque accru par rapport aux 45-54 ans, aux femmes ou aux résidents de communes plus favorisées.

Les résultats montrent que les risques d’hospitalisation et de décès sont également augmentés par des pathologies chroniques associées - notamment transplantation rénale ou pulmonaire, insuffisance rénale en dialyse, mucoviscidose, trisomie 21, retard mental et cancer actif du poumon -, ainsi que chez les personnes vaccinées traitées par immunosuppresseurs ou corticoïdes oraux pour lesquelles les risques sont 3 à 4 fois plus élevés.

L’étude établit par ailleurs que moins de 10 % des personnes hospitalisées pour Covid-19 après un schéma vaccinal complet n’avaient aucune comorbidité identifiée, 12 % en avaient une, 16 % deux, 18 % trois, 16 % quatre et 27 % cinq ou plus. « Parmi les personnes décédées au cours d’un séjour pour COVID-19 après un schéma vaccinal complet, ces proportions étaient respectivement de 2 %, 7 %, 14 %, 19 %, 19 % et 39 % », précise Epi-Phare. Et de conclure : « Ces résultats confirment l’importance de la vaccination et suggèrent que des mesures de prévention complémentaires sont nécessaires pour réduire le risque résiduel de formes sévères de COVID-19 chez les personnes vaccinées, en particulier les populations âgées, immunodéprimées et/ou polypathologiques ».



Yolande Gauthier

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !