Economie : 2022, une année de vaches grasses  - 06/01/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
06/01/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Economie : 2022, une année de vaches grasses 

Getty Images

En ce début d'année 2023, Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), considère que « l'économie n'est pas le principal problème de la pharmacie d'officine » et se dit davantage préoccupé « par les ruptures d’approvisionnement et le manque de personnel », comme l'attestent les chiffres du dernier Observatoire économique de la Cnam. En effet, le chiffre d’affaires (CA) des officines dans le champ présenté au remboursement (activités liées au Covid-19 comprises) a augmenté de 8,8 %, à 31,69 Md€, sur les dix premiers mois de 2022 versus la même période de l'année précédente. Une performance qui n'est pas uniquement liée aux missions Covid-19.

Les accompagnements pharmaceutiques délaissés

Porté par une nouvelle poussée des médicaments chers, le CA lié au médicament remboursable a progressé de 9,31 %, à 25,68 Md€. Les missions de prévention et de dépistage (vaccination contre la grippe, rappels vaccinaux de l’adulte, Trod…) ont, elles, aussi, enregistré en hausse de 55,4 %, à 244 M€. Faute de trouver des renforts pour étoffer les équipes officinales, la priorité a été donnée à ces deux types d'activités au détriment des accompagnements pharmaceutiques, dont le CA a été divisé par trois, passant de 3 M€ à 1 M€ (en cumul fixe à fin octobre 2022 versus la même période en 2021). « Il faut accélérer le paiement de ce cycle en cinq étapes. Le pharmacien doit être rémunéré à l’acte, avec un premier paiement regroupant les trois premières étapes », suggère Pierre-Olivier Variot, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

La marge de dispensation performe

Sur le périmètre du remboursable (Covid-19 compris), le niveau de rémunération du réseau officinal a atteint 7,13 Md€ en octobre 2022 (+ 7,03 % versus la même période en 2021). « Meilleur qu’avant la crise sanitaire ! Meilleur qu'en 2017, 2018 et 2019 en année pleine ! », remarque Philippe Besset. Avant d'ajouter : « Cela ne veut pas dire que 2023 ne comportera pas son lot de difficultés ! ». L’ensemble composé de la marge réglementée, des honoraires de dispensation, des honoraires au conditionnement et des honoraires pour ordonnance complexe a progressé de 5,1 %, à 4,55 Md€. En 2022, les honoraires (conditionnement et ordonnance) ont contribué à hauteur de 47 % de la rémunération totale sur le remboursable, « alors que l'objectif de l’avenant 11 était de stabiliser la rémunération sur le cœur du métier pour aller chercher de la croissance sur les nouvelles missions », constate Pierre-Olivier Variot.



François Pouzaud 

Les dernières réactions

  • 07/01/2023 à 18:43
    gibbs
    alerter
    vous ne vous sentez pas gênés de parler de vaches grasses????
    Décidément je sais bien pourquoi je ne suis plus abonné depuis des années
  • 09/01/2023 à 09:49
    BREZHONEG
    alerter
    Ce qui caracterise l'economie de l'Officine (et de la Santé en general) , c'est qu'on est pour pas grand chose dans ses variations souvent erratiques dans le cas d'une pandemie mondiale peu ou pas maitrisée.( voir marché chinois et ses 130 variants identifiés). Ensuite,on retombe dans le train-train des "Necessaires Economies, essentiellement sur le Medicament" comme le repetent en boucle les journalistes.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !