Dépenses de santé : croissance constante des médicaments - 09/01/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
09/01/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Dépenses de santé : croissance constante des médicaments

Getty Images/iStockphoto

Les dépenses du régime général d'assurance maladie ont progressé de 2,6 % (en taux corrigé des jours ouvrés - CJO) sur 12 mois à fin novembre 2023, a annoncé la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam).

Pour le seul mois de novembre 2023, en comparaison du même mois en 2022, les dépenses affichent une croissance de 3,7 %.

Les dépenses de médicaments affichent une croissance constante depuis fin mai, désormais à 7 % en année mobile. La hausse s'établit à 6 % pour le seul mois de novembre et à 6,8 % sur les 11 premiers mois de 2023.

Les médicaments délivrés en officine augmentent de 8,8 % depuis le début d'année 2023 et de 8,9 % sur 12 mois. 

Les remboursements de médicaments issus de la rétrocession continuent de reculer de - 5,5 % sur les 11 premiers mois de l'année et de - 5,2 % sur l'année complète.



Laurent Lefort avec APMnews

Les dernières réactions

  • 09/01/2024 à 20:23
    Logistone
    alerter
    Croissance à marge décroissante, chercher l'erreur
  • 09/01/2024 à 21:03
    idiotduvillage
    alerter
    La conséquence d'une marge dégressive c'est que lorsque le taux de marge baisse la valeur de la marge augmente.......
  • 10/01/2024 à 05:16
    Cubidon
    alerter
    A un moment donné, il faudra tout de même parler en toute franchise.

    Les depenses de santé augmente car la population vieilli.
    Les 65 ans et plus représentent actuellement 20% de la population et bientôt 25%.

    Donc ce n est pas une question d economie mais bien de perte de cotisations sociales globales.
    Si les salaires n augmentent pas, les cotisation non plus.
    Si les personnes sont en carence de medicaments face a une fragilité de santé, ce sont les hospitalisations qui vont grimper donc leur coût.
    Si les remboursements ne sont pas a la hauteur du coût que representent les cotisations, on prend les travailleurs pour des idiots.
  • 10/01/2024 à 08:42
    Argent magique
    alerter
    Il y a la perte de cotisations mais surtout le manque de cotisations . On nous rebat les oreilles avec le taux de chômage mais plus important encore, et là c'est silence radio, c’est le taux d’emploi qui est très bas en France qui s’illustre là aussi dans le bas du tableau dont plus de 10 points d’écart avec l’Allemagne entre autres, alors qu’il était d’1 point il y a plus de 20 ans .
    Paix sociale et électoralisme achetés avec la redistribution de l’argent magique des autres .
  • 10/01/2024 à 18:36
    BREZHONEG
    alerter
    pour Logistone :Croissance à marge décroissante car l'Hopital "maitrise" son budget medicament en faisant passer des molecules couteuses vers l'Officine. Et ainsi ,la progression "Hopital" apparait raisonnable, et l'image de "profiteurs de la hausse " est pour nous.!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !