Crise sanitaire liée au Covid-19 : des propositions pour mieux faire - 22/02/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
22/02/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Crise sanitaire liée au Covid-19 : des propositions pour mieux faire

Dans un rapport diffusé le 20 février 2023, la Haute Autorité de santé (HAS) analyse la crise sanitaire liée au Covid-19 et formule des propositions pour mieux faire face collectivement aux prochaines crises.
Getty Images/iStockphoto

Dans son rapport « L'expertise publique en santé en situation de crise » diffusé le 20 février, la Haute Autorité de santé (HAS) tire 4 enseignements de la pandémie liée au Covid-19.

1) La multiplication des structures et des acteurs mobilisés « a mis en évidence un véritable besoin de coordination afin d’optimiser les ressources, éviter les redondances et gagner en lisibilité auprès du public et des professionnels de santé ».

2) Les prises de décision dans l’urgence n’ont « parfois pas eu le temps de prendre appui sur une approche interdisciplinaire ». La HAS souligne ainsi que les aspects biomédicaux et épidémiologiques ont été privilégiés au détriment des besoins différenciés des populations et d’une approche globale de la santé incluant les droits et les libertés de chacun.

3) Les données de santé sont devenues un enjeu crucial pour éclairer la décision publique : « Leur accès et partage en temps réel constitue un préalable pour pouvoir les exploiter à des fins de surveillance, d’évaluation et de recherche »,

4) La crise a mis en exergue l’importance de la communication scientifique et de l’expertise. « La confiance des citoyens en la science s’est fragilisée en raison notamment d’un nombre extrêmement important d’experts ou de personnes se présentant comme tels ayant des avis parfois divergents. Ces prises de position multiples n’ont pas permis à l’expertise scientifique d’être audible et d’être identifiée comme de nature différente d’une opinion », remarque la HAS.

Une kyrielle de propositions

La HAS formule donc de nombreuses propositions. Par exemple, elle préconise la mise en place d’une coordination interministérielle hors période de crise, « afin de permettre sa mise en place rapide en cas de besoin et donc d’éviter toute complexification de l’écosystème ». Concernant les données de santé, elle recommande de cartographier les besoins prévisibles en cas de nouvelle crise et de prévoir des systèmes d’information adaptables, interconnectés entre eux et avec les systèmes déjà existants, y compris dans le champ social et médicosocial. Elle souhaite aussi que la certification électronique soit imposée afin d’améliorer et accélérer la remontée et l’exploitation des certificats médicaux de décès. La recherche doit également être mieux soutenue et coordonnée pour répondre « de façon plus efficace et optimale aux problématiques soulevées ». Il s’agit aussi d’encourager et faciliter les processus collaboratifs et synergiques entre organismes de recherche en France comme au niveau international, « notamment pour éviter les risques de fragmentation des projets et de concurrence entre les équipes de recherche ».

Quant à la communication, la HAS détaille plusieurs mesures pour « renforcer la confiance » du public vis-à-vis des experts et scientifiques et notamment « distinguer ce qui relève de la communication de faits scientifiques, de travaux d’expertise collective, de jugement ou d’une opinion personnelle et de la communication politique ». Elle n’hésite pas à proposer d’encourager la participation des experts à des formations [à la communication, NdlR], et même à des séances de mediatraining (entraînement à répondre aux interviews, par exemple).



Magali Clausener

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !