Cosmétique : les antirides pourraient tomber sous le coup d'une limite d'âge - 28/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
28/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Cosmétique : les antirides pourraient tomber sous le coup d'une limite d'âge

Les quelque 390 pharmacies du réseau Apotek Hjärtat ont proscrit la vente de crèmes antirides aux mineurs de moins de quinze ans. L'agence suédoise des produits médicaux espère désormais une action concertée au sein de l’Union européenne pour limiter l'usage de ces produits chez les adolescents.
Getty Images

La chaîne de pharmacie suédoise Apotek Hjärtat a décidé d’interdire la vente d’antirides aux mineurs de moins de 15 ans ou de soumettre celle-ci à une autorisation parentale ou un certificat médical en justifiant l’autorisation. « Nous voulons être la voix qui dit Stop », explique la P-dg Monika Magnusson à l'AFP. Influencées par les « skincare » prônées par les figures des réseaux sociaux, de plus en plus de jeunes filles utilisent des antirides alors qu'elles n'en ont pas la nécessité. Parmi les substances qui tombent sous le coup de l’interdiction, les AHA (acide citrique, glycolique...), les BHA (acide salicylique), la vitamine A (retinol) ou encore la vitamine C. Inutiles, ces produits peuvent aussi avoir un caractère irritant et être à l’origine de rougeur ou de brûlures particulièrement chez les sujets jeunes, selon nombre de dermatologues.

Une interdiction visant à une réflexion collective

« Nous espérons que cette limite incitera davantage de personnes à s'arrêter et réfléchir, et qu'elle conduira à des conversations importantes entre parents, dans les familles et au sein de la société, sur les idéaux et les normes actuelles », poursuit la P-dg. Si la décision a été accueillie favorablement par les clients et les employés en pharmacie, elle inspire aussi d'autres groupes suédois. Lyko, le plus grand e-commerçant, songe lui aussi à instaurer une limitation d’âge sur ces produits. La chaîne Kicks promet, elle aussi, dans le journal Aftonbladet, d'afficher des recommandations en ce sens sur ses emballages.



Christelle Pangrazzi

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !