Choléra à Mayotte : les pharmaciens appelés à dépister avec des Trod - 28/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
28/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Choléra à Mayotte : les pharmaciens appelés à dépister avec des Trod

Pour éviter une épidémie de choléra à Mayotte, les pharmaciens et d’autres professionnels de santé vont être amenés à dépister la maladie avec des Trod.
Getty Images

Actuellement, une épidémie de choléra sévit aux Comores. La proximité de ce territoire avec Mayotte a conduit l’agence régionale de santé (ARS) à mettre en place un plan d’urgence visant à endiguer la propagation de l’épidémie. Afin d’identifier les patients susceptibles d’être contaminés par le vibrio cholerae, à l’origine d’une toxi-infection digestive provoquant une perte d'eau et d'électrolytes, les pharmaciens mais aussi les médecins, sages-femmes, biologistes, infirmiers, étudiants, vétérinaires, sapeurs-pompiers vont être amenés à réaliser des tests rapides d'orientation diagnostique (Trod).

Une formation adaptée

Le Trod est réalisé sur un prélèvement de selles humaines. Pour l’effectuer, les professionnels ont suivi une formation spécifique. Le consentement « libre et éclairé » des personnes dépistées doit être recueilli (ou celui du ou des représentants légaux pour les mineures), et une information des avantages et des limites respectives de chacun de ces tests doit être transmise. Les Trod utilisés doivent avoir un marquage CE ou, à défaut, disposer d'une autorisation spécifique de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Des consignes d’hygiène et de prévention

Si la vaccination est préconisée uniquement pour les personnes dites « de première ligne » : (Samu, soignants de l’unité « choléra » du centre hospitalier, ambulanciers, communautés vivant à proximité d’un cas de choléra…), il est conseillé de se laver les mains très régulièrement à l'eau savonneuse ou d'utiliser un gel hydroalcoolique et de privilégier la consommation d'eau embouteillée, le choléra se transmettant par ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par les bacilles.



Christelle Pangrazzi

Les dernières réactions

  • 28/03/2024 à 17:03
    BREZHONEG
    alerter
    Rappelons que les malades en crise,à rehydrater, sont bien soulagés par....le Coca Cola, dégazéifié, qui par hasard contient tout ce qu'il faut , n'est pas cher ,et se trouve commercialisé dans les coins les plus reculés.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !