12/05/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

La substitution biosimilaire à l’officine, relancée par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2022, devait initialement concerner deux molécules : pegfilgrastim (Neulasta) et somatropine (Genotonorm). Surprise, le 14 avril, un arrêté publié au Journal officiel ne mentionne pas l’hormone de croissance, mais ajoute le filgrastim (Neupogen).La raison de la mise au banc de la somatropine ? « La consultation des parties prenantes a soulevé de nombreuses interrogations et difficultés relatives aux modalités nécessaires permettant d’assurer les conditions de sécurité adéquates pour la substitution des spécialités envisagées », explique Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale de l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM), ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 15/05/2022 à 22:04
    cabernet
    alerter
    N'y aurait t'il pas un conflit d’intérêt dans cette administration ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Faut-il mettre fin à l'obligation vaccinale des soignants ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !