Biosimilaires : faut-il avoir peur de les substituer ? [Vidéo] - 29/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
29/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Biosimilaires : faut-il avoir peur de les substituer ? [Vidéo]

Un arrêté publié au Journal officiel (JO) du 14 avril, pris en application de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2022, a lancé officiellement la substitution des médicaments biosimilaires par le pharmacien d’officine. Qu’en pense Jean-Paul Vernant, vice-président de La Ligue contre le cancer ?

Cette publication, « qui ancre la possibilité pour les pharmaciens d’officine de substituer des médicaments biosimilaires à des médicaments biologiques de référence et d’accompagner les patients dans leurs traitements biologiques de façon pérenne, est une avancée historique et une étape décisive. C’est un changement majeur qui doit être pris comme tel, même si ce départ est modeste », analyse Jérôme Wirotius, directeur général du laboratoire Biogaran.

Un sondage réalisé en octobre 2021 par Arcane research montre d'ailleurs que 82 % des pharmaciens manifestent un intérêt à développer leur rôle de conseil auprès des patients concernant les biomédicaments. Quant aux patients, ils se déclarent globalement en faveur du développement des biosimilaires.

Etant l’acteur de proximité le plus disponible, le pharmacien est, aux yeux de ces mêmes patients, le professionnel le mieux placé pour améliorer la connaissance de leur traitement et de leur pathologie dans 53 % des réponses formulées lors d’une enquête menée à l’été 2020 par l’Observatoire national des médicaments biosimilaires.

Pourtant, indépendamment du statu quo économique actuel (il manque un autre arrêté sur l’équivalence des marges entre médicaments biologiques et biosimilaires), les réticences à la substitution demeurent. Sont-elles justifiées ? Absolument pas, selon Jean-Paul Vernant, vice-président de La Ligue contre le cancer pour qui, à l’image des génériques, il ne faut pas se faire une montagne de la substitution des biosimilaires. Dans la mesure où pédagogie et stabilité des marques délivrées sont au rendez-vous...



Laurent Lefort

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !