Antirétroviraux : pas de transmission du VIH lorsque la charge virale est indétectable - 03/05/2019 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
03/05/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Antirétroviraux : pas de transmission du VIH lorsque la charge virale est indétectable

VIH, antirétroviraux, sida, trithérapie, PrEP, charge virale, transmission, contamination, HSH TriTherapie-LightFieldStudios

Les résultats de l’étude publiée jeudi 2 mai 2019 dans la revue The Lancet confirment et renforcent des faits déjà établis : le risque de transmission du VIH chez les couples homosexuels masculins, où l’un des partenaires est séropositif mais avec une charge virale indétectable grâce aux antirétroviraux, est nul. L’étude a suivi pendant 8 ans (de septembre 2010 à juillet 2017) 972 couples homosexuels au statut VIH différent (partenaire séropositif mais prenant un traitement antirétroviral) ayant des rapports sexuels non protégés (pas de préservatif, pas de traitement prophylactique pré-exposition), dans 14 pays européens.
Les chercheurs avaient déjà obtenu une conclusion identique lors d’une première phase de l’étude (jusqu’en mai 2014), où ils avaient également inclus des couples hétérosexuels sérodifférents dont le partenaire séropositif suivait une thérapie anti-VIH : aucune transmission du virus n’a été signalée alors. Mais les résultats étant moins précis chez les couples homosexuels masculins en raison d’un nombre réduit de couples, les chercheurs ont poursuivi l’étude chez les couples d’hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes. Quinze nouvelles infections par le VIH ont été relevées au cours des années de suivi, « mais aucune n’était liée à une transmission phylogénétique au sein d’un couple, ce qui a donné un taux de transmission du VIH de zéro », notent les auteurs. « Nos résultats apportent des preuves concluantes que le risque de transmission du VIH chez les hommes homosexuels lorsque la charge virale en VIH est indétectable, est effectivement nul. » Et de conclure, en reprenant le slogan d’une campagne de prévention lancée en 2016 par les associations de lutte contre le sida : « U=U (undetectable = untransmittable) ». En français, I = I : indétectable = intransmissible.
 



Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Lors de la grève des pharmacies du 30 mai, avez-vous manifesté dans les cortèges ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !