Amélioration de l'accès aux soins : tous les Trod réalisés à l'officine ? - 07/04/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
07/04/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Amélioration de l'accès aux soins : tous les Trod réalisés à l'officine ?

Les députés et les sénateurs de la commission mixte paritaire (CMP) sur la proposition de loi portant amélioration de l’accès aux soins (dite proposition de loi Rist) se sont mis d'accord sur un texte. Celui-ci apporte quatre avancées majeures pour l'officine.
Getty Images/iStockphoto

La CMP sur la proposition de loi portant amélioration de l’accès aux soins par la confiance aux professionnels de santé a entériné, le 6 avril, le renouvellement exceptionnel porté à 3 mois pour les ordonnances de traitement chronique expirées, contre un mois actuellement, et inscrit dans la loi les compétences des préparateurs titulaires du Deust, accompagnant ainsi la réforme du diplôme de préparateur.

La CMP conserve aussi une mesure introduite par les sénateurs en première lecture : pérenniser la possibilité pour les préparateurs d’administrer les vaccins autorisés en pharmacie, sous la surveillance du pharmacien. Mais là où la CMP va plus loin, c'est qu'elle supprime les trois vaccins initialement retenus (grippe saisonnière, Covid-19 et variole du singe) pour laisser à un futur arrêté le soin de fixer les vaccins à administrer, sur avis de la Haute Autorité de santé (HAS), laissant ainsi une porte ouverte à d'autres vaccins. « Je reconnais que figer les choses de cette manière dans la loi n’était pas forcément idéal » , explique la sénatrice Corinne Imbert (Charente-Maritime, LR), rapporteure pour le Sénat. « Il faudra que l’arrêté paraisse assez rapidement, avant la prochaine campagne de vaccination contre la grippe et le Covid-19, en octobre prochain » , ajoute-t-elle.

Quatrième mesure, et c'est nouveau, le texte rend possible pour les pharmaciens la réalisation de l'ensemble des tests rapides d’orientation diagnostique (Trod) à l'officine. « Il s’agit de contraindre le pouvoir réglementaire à publier annuellement la liste des Trod pouvant être utilisés par les professionnels de santé» , explique la députée Stéphanie Rist (Loiret, Renaissance), rapporteure pour l'Assemblée nationale. « Le texte du Sénat visait à inverser la logique actuelle : plutôt que d’attendre un arrêté de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) autorisant l’utilisation d’un Trod par les professionnels de santé, il s’agissait de permettre que les Trod commercialisés soient autorisés par les professionnels de santé, sauf à ce qu’un arrêté l’exclut expressément. Bien évidemment, l’ANSM doit donner un avis. L’objectif est de mettre un peu de pression sur le pouvoir réglementaire pour l’actualisation des Trod pouvant être utilisés par les professionnels de santé » , complète Corinne Imbert. 

Le texte doit être soumis au vote des deux chambres, a priori pas avant début mai.



Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 08/04/2023 à 19:28

    alerter
    Il me semblait que depuis le Covid les préparateurs étaient professionnels de santé !pourquoi ne peuvent ils pas réaliser les TROD ?
  • 17/04/2023 à 10:39
    smartiz19
    alerter
    Donc ça y est, on peut renouveler jusqu'à 3 mois ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !