26/06/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Dans le Covid-19, l’Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner un avis favorable pour une autorisation de mise sur le marché conditionnelle du remdésivir, un analogue nucléotidique utilisé dans la maladie à virus Ebola. Une première européenne pour un médicament dans le traitement du Covid-19, et un premier pas vers une homologation du remdésivir, jusqu’ici autorisé en usage compassionnel dans les formes sévères de Covid-19.  Le remdésivir est réservé aux adultes et aux adolescents de 12 ans et plus atteints de pneumonie nécessitant un supplément en oxygène, en perfusion de 200 mg le premier jour, suivie d'une perfusion de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 26/06/2020 à 23:39
    raoult
    alerter
    Après une féroce campagne contre l'hydroxychloroquine, aidée en cela bien volontiers par des professionnels parfaitement désintéressés, voilà enfin le pactole pour Gilead.

    Mais, pour l'officine, comme d'habitude, encore un cran à la ceinture.


  • 27/06/2020 à 11:26
    raoult
    alerter
    Un livre très intéressant, celui du Professeur Christian PERRONNE.
    En complément, son interview sur Sud Radio du 16 juin avec Bercoff à voir par Youtube.
    Profitez du dimanche pour savoir dans quel système vous évoluez.
  • 27/06/2020 à 12:42
    pcc1
    alerter
    Un médicament aux résultats exceptionnels dans la Covid et surtout sans effets secondaires contrairement à la très très dangereuse HCQ!!!!!
  • 27/06/2020 à 13:45
    roller33
    alerter
    @pcc1
    un médicament sans effet secondaires n'existe pas.

    Pour Veklury, on parle surtout de nausées, maux de tête, rash, d'élévation des transaminases et de risque anaphylactique.
    Je reste dubitative face à une liste aussi courte mais il est vrai que le nombre de déclaration d'effets secondaires va croissant avec le nombre d'années d'utilisation du médicament.

    Quant au gain procuré par un tel traitement, il parait modeste ( 4 jours de maladie en moins ) au regard du mode d'administration : une perfusion intra-veineuse par jour pendant 5 à 10 jours.
  • 27/06/2020 à 14:02
    pcc1
    alerter
    C'était ironique.
  • 27/06/2020 à 14:14
    roller33
    alerter
    @pcc1
    Très bien, mais par les temps qui courent reconnaissez qu'il est très difficile de faire le tri entre premier degré et ironie, tant certains ont basculé dans l'irrationnel !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous profiter de la possibilité offerte aux pharmaciens d’un dépistage gratuit du Covid-19 ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK