22/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Yolande Gauthier

Feu de paille ou véritable révolution ? C’est au tour de la nicotine d’être sur toutes les lèvres. A la base de ce nouvel engouement médiatique, des études chinoise, américaine et française constatant un faible nombre de fumeurs chez les patients infectés par le SARS-CoV-2. Des chercheurs de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de Sorbonne Université ont calculé, dans une enquête transversale portant sur 482  patients hospitalisés ou non, que le taux de fumeurs quotidien était de 5,3 % seulement, alors que plus d’un quart de la population française fume. Si l’étude ne permet pas de confirmer la causalité de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 22/04/2020 à 18:19
    Tahar
    alerter
    Quand un pharmacien chinois a inventé les cigarettes électroniques et la vape il avait complètement raison alors..l’idéal serait donc de vapoter avec un liquide nicotinique et éviter le goudron et les substances toxiques du tabac !
  • 22/04/2020 à 22:04
    35h
    alerter
    Peut-on savoir quel est le pourcentage de fumeurs chez les résidents en Ehpad?...
  • 23/04/2020 à 02:38
    Ghali@2014
    alerter
    Professionnel de sante
  • 23/04/2020 à 05:45
    x
    alerter
    Sauf que fumer augmente fortement les risques de BPCO, et donc on ne meurt pas du COVID, mais de la BPCO.
    C'est vraiment choisir entre la peste et le cholera........
  • 23/04/2020 à 08:37
    rab74
    alerter
    pourquoi nicotine et pas autre chose? la fumée contient plus de 200actifs, dont des phénols et de l'ammoniac, connus pour leurs propriétés biocides. et la température des tissus plus élevée (d'ailleurs à l'origine de cancérisation) ne peut-elle pas être aussi une explication? on en revient au principe de fumage de la viande type pemican...en outre, en début d'épidémie, a été établie une relation entre tabagisme et risque de syndrome aggravé d'environ 30%. Artefact?
  • 23/04/2020 à 13:54
    HDP
    alerter
    Si vous ne voulez pas fumer, alors buvez, bientôt on nous annoncera que les vapeurs d'alcool ont un effet par voie aérienne sur les virus .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK