07/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Pour assouplir les règles de prescription de l’hydroxychloroquine dans le traitement de Covid-19, l’ancien ministre de la Santé et cardiologue Philippe Douste-Blazy, par ailleurs membre du conseil d’administration de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille (Bouches-du-Rhône) où sont menées les recherches du Pr Raoult sur la molécule, a lancé le 3 avril la pétition #NePerdonsPlusDeTemps sur change.org, avec les membres du Collectif 3 avril*. Son but : que le gouvernement mette « à disposition immédiate dans toutes les pharmacies hospitalières de l'hydroxychloroquine ou, à défaut, de la chloroquine pour que chaque médecin hospitalier puisse en prescrire à tous les malades atteints ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 07/04/2020 à 18:38

    alerter
    Sa sent le scandale politique ! Saurions nous face a des crimes de guerre?
  • 07/04/2020 à 18:39
    drlouzou
    alerter
    Si la connerie était un virus , 75 % de la population des yaquas et des foquons serait déjà morts . Remarquez .... bon je me tais
  • 07/04/2020 à 20:28
    Jarod
    alerter
    veran a dit lui-même que pour l'instant au vu des remontées quotidiennes il n'y a pas de résultats significatifs . Laissons les études aller au bout et on verra la marche à suivre quand on aura les résultats
  • 08/04/2020 à 07:32
    rab74
    alerter
    chaque fois qu'on a fait fi de l'AMM, chaque fois on a eu des pépins (mediator entre autres). ce qui me gêne avec le protocole Raoult, c'est l'administration dès les premiers symptômes: on prend le risque d'esquinter le système cardiaque chez des patients pour qui le Covid ne serait peut-être pas autre chose qu'un rhume...les pétitions et l'inflammation sentimentale n'ont rien à voir avec la médecine
  • 08/04/2020 à 09:44
    BREZHONEG
    alerter
    La Suede annonce qu'elle cesse la prescription dans ses hopitaux, vu les effets secondaires......
  • 08/04/2020 à 10:05
    drlouzou
    alerter
    Soyons sérieux, une pétition de M Philippe Douste-Blazy , pour nous faire oublier la crise sanitaire de la canicule de 2003......
    C'est l'hopital qui se moque de la charité ?
    Protégez vous et sortez couvert …..
  • 08/04/2020 à 10:36
    Tahar
    alerter
    En regardant le vidal et les propriétés pharmacologiques de l’hydroxychloroquine et la chloroquine je trouve que les deux molécules n’ont pas ni les mêmes propriétés pharmacologiques ni les mêmes indications qui justifient l’utilisation de la chloroquine à défaut de l’hydroxochloroquine dans le traitement du Covid-19 comme vous l’avez mentionné dabs cette article. En faite ce sont les propriétés anti-inflammatoires de l’hydroxochloroqine qui justie son utilisation et son efficacité supposée dans le Covid-19 vu que les dernières recherches sur les causes de mortalité de ce virus ont démontré une réaction inflammatoire excessive et non contrôlée de l’organisme contre ce virus et non pas son invasion des poumons qui est la cause ! Le chloroquine n’est pas doté d’effets anti-inflammatoires et je pense que son utilisation dans cette indication serait fausse et inutile.
    Plaquenil oui Nevaquine non.
  • 08/04/2020 à 11:52
    roller33
    alerter
    @rab74

    Le problème avec le Mediator, c'est que son AMM était basée sur une tromperie : en fait il s'agissait d'une molécule apparentée aux amphétamines.
    De fait, même prescrit en traitement d'appoint chez les diabétiques, on aurait aussi eu affaire à un scandale.

    Quant au protocole Raoult, il ne pourrait pas s'appliquer à tous les patients car les 2 molécules sont torsadogènes et nombreux sont ceux qui prennent déjà de façon chronique d'autres médicaments nécessitant des précautions d'emploi ou contre-indiqués ( Seroplex, Atarax, Cordarone, Tenormine...) et de plus le SARS -CoV -2 provoque des atteintes cardiaques de type myocardites assez fréquentes elles aussi.

    Une prescription en ville parait peu adaptée en population générale car de toute façon une surveillance cardiaque reste impérative et serait compliquée à mettre en oeuvre par les temps qui courent.

    Le moteur de détection des interactions du Vidal en ligne dit ceci :

    Interaction médicamenteuse (Précaution d'emploi) :

    ZITHROMAX 250 mg cp pellic + PLAQUENIL 200 mg cp pellic

    Azithromycine avec Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes

    Risque: Risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.

    Conduite à tenir: Surveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
  • 08/04/2020 à 14:31
    pharma56
    alerter
    Encore un de ces cardiologues qui, quand vous le contactez sur une contre-indication absolue vous répond: "Mais çà fait 20 ans que j'en prescrit, et je n'ai jamais eu de problème".
    Forcément, les patients qui décèdent suite à des torsades de pointe d'origine médicamenteuses viennent rarement se plaindre au prescripteur.......
  • 08/04/2020 à 17:28
    charlie 67
    alerter
    Qui finance la promotion de l'hydroxychloroquine?

    Moins de morts à Marseille? tiens donc? où sont les statistiques?
    comment l'étude est-elle menée?

    Pourquoi, après tous nos scandales sanitaires, nous sommes-nous dotés d'une méthode rigoureuse pour protéger les patients pour la jeter aux orties à la première crise?

    Après les affaires du Talc Morange, du sang contaminé, du Médiator et même de la Dépakine, comment peut-on admettre que ceux qui nous réclament à corps et à cris le Plaquenil tous azimuths seront les premiers à nous traiter d'empoisonneurs?

    Là encore restons droits dans nos bottes. (à décontaminer avant de rentrer à la maison)
  • 09/04/2020 à 18:23
    drlouzou
    alerter
    Bon, celà n'a peut-être rien à voir, mais j'ai vu le résultat du sondage

    Le signalement des violences intrafamiliales via les pharmacies est-il une bonne mesure ?

    Oui : 47,41% (55 votes)
    Non : 34,48% (40 votes)
    Ne se prononce pas : 16,38% (19 votes)
    : 1,72% (2 votes)

    Ce là signifie que 53% des pharmaciens sont indiférents aux violences intrafamilliales.

    Quelle belle profession ........
  • 09/04/2020 à 18:24
    drlouzou
    alerter
    A regarder absolument sur YOUTUBE: "Fred et Jamy fabriquent de la Chloroquine" .
    Bon Protégez-vous et sortez couvert ...
  • 10/04/2020 à 08:51
    roller33
    alerter
    Ce matin, sur le site de LCI, on trouve les infos suivantes ( à ce stade, je n'ai pas réussi à trouver l'original de l'étude de l'ANSM, mais il me semble que c'est intéressant, même si l'on ne sait rien de l'association avec l'azithromycine ) :

    étude de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) portant sur les effets secondaires de l'hydroxychloroquine à partir des données des ventes de 3.987.854 de boîtes entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2019, comprenant à l'intérieur 30 comprimés dosés à 200 mg.


    Les données de pharmacovigilance comportent, sur la période, 312 cas rapportent au moins un effet indésirable, soit moins de 0,01%. Sur ces 312 effets indésirables répertoriés, 21, soit 6,7 %, sont des effets cardiovasculaires dont 4 cas d’insuffisance cardiaque, 8 cas de cardiomyopathie, 8 cas de troubles du rythme au sens large et un cas d'hypertension pulmonaire.
    La grande majorité des effets indésirables rapportés sont des effets oculaires et cutanéo-muqueux, ceux qui sont décrits habituellement lors des traitements au long cours de l’hydroxychloroquine.

    Selon les données du rapport de l'ANSM, en 3 ans, 2 décès ont été rapportés, dont un cas dans le cadre d’une intoxication médicamenteuse chez un sujet prenant 6 psychotropes (substance que l'on retrouve dans les anxiolytiques) en plus de l’hydroxychloroquine.

    SOUS RESERVE QUE CE NE SOIT PAS UNE INFOX
  • 10/04/2020 à 12:13
    BREZHONEG
    alerter
    Le principal reproche fait a la methode du Prf.Raoult, c'est qu'il n' y a jamais comparaison avec un echantillon de malades sans hydroxy chlo..Et il preconise de traiter dans les premiers temps de l'infection.Oui mais voila : le Prof.Salomon dit et repete que 98% des contaminés guerissent .Alors les malades marseillais ont ils gueri tout seuls ...ou grace a l'hydroxy chl.?? Si elle raccourcit simplement la durée , c'est deja bien ,mais c'est simplement ça ...
  • 10/04/2020 à 12:50
    roller33
    alerter
    En ce qui me concerne, ça fait déjà longtemps que je me suis extraite de ce débat ( je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire ) car à mon petit niveau, il m'est impossible de juger du bien fondé de ceci ou cela tant la variabilité des cas semble importante avec des nouveaux symptômes découverts au fil de l'eau, ce virus ayant l'air de dérouter plus d'un spécialiste.

    Je laisse les médecins hospitaliers agir en leur âme et conscience, dans une crise sanitaire extraordinaire.

    Quant aux données de pharmacovigilance, on peut noter un nombre extrêmement faible de signalements d'effets indésirables, mais d'expérience, je sais que les signalements ne sont pas souvent effectués alors que théoriquement il y obligation de rendre compte de tout effet indésirable observé ou relaté ( afin de faire évoluer les RCP ).
    De plus, même le signalement fait,il est compliqué d'établir l'imputabilité de l'effet indésirable uniquement à l'administration du médicament.

    Tout cela aboutit à des batailles d'experts, mais concédons qu'il est très compliqué pour chacun, quel que soit son niveau, de garder vraiment les idées claires ( et ses nerfs ) dans le big bang actuel tant sanitaire qu' économique...
  • 11/04/2020 à 20:50
    drlouzou
    alerter
    Ce que nous savons : deux choses :

    1. Parfois un emballement du système immunitaire, via l’interleukine 6 (IL-6), provoque un orage « cytokinique » responsable des destruction de type auto-immune des organes, qui semble proportionnel à la charge virale initiale ; donc plusieurs voies de traitement, les antiviraux, et les immun régulateurs (dont l’hydroxychloquine)
    2. La cardiotoxicité des 6-aminoquinioléines.

    Donc nous devons attendre car nous commençons seulement à comprendre ce Béta-Coronavirus.

    Et pour conclure : D'après une étude sérieuse de la NASA, 100% des extraterrestres refusent de venir sur terre par peur d'être contaminés par le virus de la CONNERIE
  • 11/04/2020 à 21:12
    drlouzou
    alerter
    Un sondage Ifop pour le consortium Coconel (Coronavirus et confinement, qui étudie l’épidémie) réalisé fin mars 2020 montre ainsi que plus d’un quart des Français interrogés (26%) ne voudraient pas se faire vacciner contre le coronavirus si un vaccin existait.

    Je tombe de ma chaise...

    Je savais que le virus de la C.... était contagieux, mais pas à ce point ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous pratiquer les TROD-Covid-19 à l’officine ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK