06/12/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Après les sartans et la ranitidine, les spécialités contenant de la metformine pourraient elles aussi être concernées par la présence d’impuretés de NDMA (N-nitrosodiméthylamine), substance classée comme probablement cancérigène pour l’homme et formée au cours du processus de fabrication du médicament. L’Agence européenne du médicament (EMA) vient d’annoncer ce 6 décembre la présence de NDMA dans « un petit nombre » de spécialités à base de metformine commercialisées hors de l’Union européenne, à des niveaux « très faibles », « situés dans la plage des valeurs auxquelles les populations peuvent être naturellement exposées, voire en dessous ». A ce stade, précise l’EMA, « il n’existe aucune donnée indiquant ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 07/12/2019 à 17:51
    pharmaco2b
    alerter
    trois molecules differentes-sartans du labo indien Saraca,ranitidine, et maintenant metformine!!Et si c etait l eau polluee en NDMA servant au rincage des 3 matieres premieres qui serait la cause de la presence de ces impuretes!!!cela serait possible si l usine pharmaceutique jouxte des usines de fabrication de pesticides ou de pneus et que les rejets en eaux usees de ces usines soient mal traitees!!!
  • 07/12/2019 à 23:23
    Dios Mine
    alerter
    Les autorités européennes ont simplement élevé leur degré d'exigence au niveau des entreprises indiennes et cela entraîne des retraits complets de produits et il faut souvent 6 mois pour certifier des formules propres. Et les nouvelles normes font que les PRI (prix de revient industriel) sont plus élevés . Ce qui fait baisser les marges des indiens qui préfèrent alors distribuer leur produit dans des pays où ils vendront leur produit le plus cher. Et on peut penser que certains génériqueurs vont arrêter certaines molécules plus du tout rentable . Vivent les prix bas !!
  • 09/12/2019 à 12:39
    tnttnt
    alerter
    Avant d'arrêter les molécules, ils vont supprimer la remise. Ca leur laisse déjà pas mal de marge avant d'arrêter la production.
  • 09/12/2019 à 13:01
    Dios Mine
    alerter
    Oui les remises fondront avant....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Etes-vous surpris par l’alignement des prix de certains princeps sur ceux de leurs génériques ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK