03/07/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Yolande Gauthier

Par mesure de précaution, le laboratoire Sanofi retire du marché 12 lots de comprimés Dépamide 300 mg (valpromide). - Boîte de 30 comprimés : lots 8A009, 8A010, 8A012 et 8A013 (péremption 09/2021), 9A002, 9A003, 9A004 et 9A005 (péremption 01/2022), 9A007 et 9A010 (péremption 02/2022). - Boîte de 50 comprimés : lots 9A001 (péremption 01/2022) et 9A011 (péremption 02/2022). Cette décision résulte de l’identification de résultats hors spécifications sur le paramètre de dissolution du comprimé. Face à ces ruptures de stock, le laboratoire a envoyé hier un courrier indiquant aux médecins et pharmaciens la conduite à tenir. Pour toute information médicale, le laboratoire peut être contacté au ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 03/07/2019 à 20:28
    Jarod
    alerter
    De toute façon on n'en a plus depuis longtemps !
  • 13/07/2019 à 11:47
    Fleurs21
    alerter
    Ma pharmacie habituelle est en rupture de stock depuis 2 mois !!
    Et il y a 8 jours, mon infirmière psy du CMP m'annonce que certains lots sont à retirer du marché car il y a un problème de dissolution !!
    Je trouve plus qu'étrange qu'un problème soit détecté alors qu'il y a rupture depuis 2 mois... Je suis certaine que l'on ne nous dit pas tout et que le problème est ailleurs que dans les finances ! Ce qui est aussi lamentable, c'est que l'on est soit disant incapable de me dire ce que cela peut engendrer dans mon corps. J'ai eu plusieurs sons de cloches. Peut-être que le médicament est sous dosé ou trop dosé... On ose même me dire qu'il n'y a rien de rapporter par les patients ! Et le scandale du Médiator ?? Combien d'années se sont passées avant que l'on fasse un rapprochement ?? En ce qui me concerne, je suis très mal depuis plusieurs mois et comme par hasard, depuis que je prends un autre médicament, je vais mieux !
  • 15/07/2019 à 12:35
    Fleurs21
    alerter
    J'ai appelé le labo SANOFI ce matin pour rapporter mes effets indésirables et ils vont me recontacter. Je vais également avoir un dossier à remplir. Il est très important de tout dire car pour l'instant, nous n'avons pas assez de recul mais dans quelques temps...
  • 16/07/2019 à 03:15
    Martiga
    alerter
    Bonjour
    Je signale également ici les difficultés rencontrées par mon époux, depuis deux mois. Nous avons appris que les comprîmes étaient retirés du marché il y a une semaine environ. Mon époux est arrêté depuis un mois. Il a vérifié ses boites toutes achetées depuis deux mois: elles étaient toutes rappelées. Stabilisé depuis dix ans, cela fait un mois qu’il est en arrêt suite à de grosses sautes d’humeur au travail.
    Depuis qu’on lui donne un autre médicament suite à cette rupture de stock, il se sent légèrement sur-dosé mais pourtant nous le sentons moins absent... je ne crois pas que ce soit un coïncidence. Pour le moment, nous nous sentons très seuls, car aucune information ne nous a été transmise.
    Pire, certains professionnels de santé ne sont pas avertis de cette rupture de stock puisqu’ils continuent de prescrire le dépamide.
    Je tenais à apporter cette précision sur une page.
  • 18/07/2019 à 14:32
    Laurence 787
    alerter

    A L'ATTENTION DE MARTIGA

    Bonjour,
    je prends effectivement de la dépamide en complément d'un antidépresseur depuis de nombreuses années.
    En rupture de stock depuis quelques temps, pouvez vous m'indiquer quel est le nom de cet autre médicament que l'on a donné à votre mari à la place de la dépamide manquante ?
    Merci
  • 21/07/2019 à 22:19
    mesangebleue
    alerter
    Je suis sous dépamide depuis 2014. Ce médicament me convient parfaitement , plus de dépression plus d'acces maniaque;
    Rupture de stock ….. soi disant !
    Une histoire d'actionnaires avec profit !

    Je ne peux me passer de ce medicament comme des milliers de personnes en France et dans lé monde
    J'ai eu tous les effets secondaires du lithium
    Envoyez moi vos témoignages
    Merci
  • 21/07/2019 à 22:19
    mesangebleue
    alerter
    Je suis sous dépamide depuis 2014. Ce médicament me convient parfaitement , plus de dépression plus d'acces maniaque;
    Rupture de stock ….. soi disant !
    Une histoire d'actionnaires avec profit !

    Je ne peux me passer de ce medicament comme des milliers de personnes en France et dans lé monde
    J'ai eu tous les effets secondaires du lithium
    Envoyez moi vos témoignages
    Merci
  • 22/07/2019 à 10:17
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour à tous,
    C'est terrible à dire mais je suis "contente" de voir qu'il n'y a pas que moi qui ai remarqué un souci avec le dépamide dont les lots ont été rappelés (voir mon message plus haut). Ma psy l'a remplacé par dépakote. Je vous conseille d'appeler le laboratoire SANOFI pour faire un signalement. J'ai également fait un signalement par internet à l'ANSM et j'ai reçu une réponse de la pharmacologie du CHU de ma ville. Il faut absolument remonter toutes les informations. Pour les personnes dont les médecins ne sont pas au courant du retrait des lots, éventuellement contacter l'ordre des médecins... Nous ne pouvons pas garder ça sous silence car c'est notre vie qui est en danger ! Ma pharmacienne ne voulait pas croire que j'étais concernée par les lots, ma psy me demande comment je vais. Je luis réponds que je suis toujours fatiguée et elle a le culot de me répondre avec un sourire en coin. Personne n'avait l'air de croire que je n'allais pas bien à cause de ce médicament qui à mon avis était sous dosé depuis des mois. Et maintenant que je vais mieux, ils commencent à admettre que oui, ça devait être ça et qu'il ne faut pas en faire toute une histoire puisque c'est rentré dans l'ordre. Mais peut-être qu'un jour nous apprendrons qu'il y a eu une recrudescence d'hospitalisation en HP (au mieux) ou de suicides (au pire) ! Bon courage à vous tous.
  • 22/07/2019 à 21:17
    cahemire
    alerter
    Bonjour

    Moi aussi , je suis concernée par cette rupture de stock. J(ai verifie mes lots et deux boites sont concernées. Les medeins traitants ne sont pas informés .. seul mon pharmacien en insistant voit de me le faire savoir ..
    Je me demande ce qu'il faut prendre à la place ? du Depakote ?
  • 23/07/2019 à 12:19
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Cahemire,

    Il faut absolument contacter votre médecin pour qu'il fasse le nécessaire et faire un signalement auprès des personnes concernées. Ce qu'il se passe est trop grave et inadmissible.

    Si votre médecin traitant n'était pas au courant, comment l'avez-vous su ?

    Avez-vous senti une différence sur votre santé avec les lots concernés ?

  • 24/07/2019 à 18:24
    Kima
    alerter
    Je prends du depamide depuis plusieurs années je viens d'apprendre par ma pharmacie qu'il a été retiré du marché mon psy mettez pas au courant je voudrais bien savoir quelles étaient les symptômes que certaines personnes ont eu parce que dernièrement je me sentais très mal une fatigue énorme merci pour votre réponse
  • 24/07/2019 à 18:47
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Kima, il faut absolument faire un signalement à l'ANSM et appeler le laboratoire SANOFI pour donner vos symptômes et pour dire que votre psy n'était pas au courant, que c'est votre pharmacien qui vient seulement de vous le dire car ce n'est pas du tout normal !
    Depuis fin mars, début avril, j'ai rechuté en dépression. J'étais aussi très fatiguée et j'avais du mal à m'endormir. J'étais soit agressive, soit gentille. J'avais des palpitations et surtout, mes envies de suicides qui étaient revenues. Dès que j'ai pris le nouveau médicament, c'est rentré dans l'ordre.
    Bon courage à vous
  • 25/07/2019 à 13:59
    rex
    alerter
    bonjour ma mere ,prend du depamide 300 depuis des années;son psy n'etait pas informé que cela ne se faisait plus.j'aimerai savoir les symptômes que cela occasionnes .merci de vos retour
  • 25/07/2019 à 18:16
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Rex,
    Votre maman n'est peut-être pas concernée par les lots qui sont rappelés. Si elle l'est, vous auriez constaté des symptômes liés à sa pathologie.Cependant, la fabrication est interrompue et son psy doit lui prescrire un médicament de substitution.
    Les symptômes sont décris dans les précédents messages.
    Est-ce que vous y avez accès ?
    C'est un scandale que tous les psys et que tous les médecins généralistes n'aient pas reçu d'alerte !
    Bon courage à vous et à votre maman.
  • 01/08/2019 à 14:28
    Licorne57
    alerter
    SANOFI nous prend pour des imbéciles, que nous sommes peut-être ;-)
    Ces rappels de lot pour problèmes de dissolution dans l'organisme et rupture de stock ne sont que des mensonges. Il s'agit en fait d'un chantage pour que le médicament soit vendu plus cher en France.
    Pas de rupture de stock ailleurs...
    Tout ça n'est qu'une sordide histoire de gros sous sur le dos des patients en souffrance.
    La même chose se passe avec les anticancéreux et d'autres encore...
  • 01/08/2019 à 16:39
    Fleurs21
    alerter
    Faux
    J'avais rechuté sans comprendre pourquoi et ça correspondait avec la période des lots rappelés. Je prenais des lots qui étaient certainement sous dosés depuis plusieurs mois. Quand j'ai pris le médicament de substitution, c'est rentré dans l'ordre.
  • 01/08/2019 à 20:26
    Licorne57
    alerter
    Et pourquoi SANOFI n'aurait pas tout orchestré ? Ces gros laboratoires censés nous soigner sont capables du pire, hélas...
    Je n'ai pas eu de lots de Dépamide rappelés.
    Pour l'instant, à cours de Dépamide, mon pharmacien l'a remplacé par Dépakote (qui a été également en rupture de stock), en attendant le retour de congés de mon médecin. Je ne ressens pas de différence...
    La même chose avait également eu lieu il y a 2 ans. Allez savoir pourquoi...
  • 01/08/2019 à 20:57
    Fleurs21
    alerter
    Et bien moi, je fais partie des personnes dont les lots ont été rappelés et j'ai fait une énorme rechute. J'étais extrêmement mal. Comme par hasard, je prends Dépakote et ça rentre dans l'ordre... Qui lui aussi était en rupture de stock dans les petites pharmacies. Il faut savoir que les pharmaciens ont un quota à respecter selon la taille de leur officine. Hé oui ! Pas le droit de commander plus de tant de boîte, pour tel ou tel médicament... Donc, ma pharmacienne l'a commandé et le lendemain j'en avais.
  • 04/08/2019 à 22:23
    Jane03
    alerter
    Eh ben ça explique bien des choses qui me sont arrivées dans cette période... maux de têtes, difficulté à dormir, état soit anxieux soit j'me sens saoule, des spasmes des bras très violents en pleine nuit, tristesse, impression de crise d'anxiété qui va arriver, fatigue en journée au point de devoir me coucher, nausée.

    Le mois passé je suis allée à la pharmacie pour mon renouvellement et le pharmacien m'a dit rupture de stock et ne m'a pas remplacé mon médicament. Je lui ai dit que de toute façon il me restait encore des boîtes et que je pouvais attendre un mois.

    J'ai deux boîtes ok sur 5! Je vais leur rapporter et passer le mot. Vont-il me croire? Je sais pas mais il reste que personne ne m'a (nous) mis au courant de ce retrait de lots!!

    Je suis soulagée et inquiète en même temps car notre ''stabilité'' est entre les mains de gens qui se foutent qu'on ne sache pas que nos médocs sont mal dosés ou ont un défaut. J'ai découvert cet article par hasard car une copine avait peur de prendre un anti-histaminique en sachant qu'elle voulait tomber enceinte. C'est en cherchant le mot Tératogène* que j'ai atterrie ici.
  • 05/08/2019 à 00:28
    Licorne57
    alerter
    Je disais dans mon message plus haut que je n'avais pas eu de lots rappelés mais je parlais de 3 boîtes qui me restaient. Peut-etre ai-je eu des boîtes "défectueuses" avant. Je ne sais pas depuis combien de temps durait ce problème mais en lisant vos témoignages, je me rends compte que j'ai eu une période de "moins bien" avec certains des effets décrits : palpitations, énervement plus facile, insomnies etc. que je mettais sur le compte de soucis.
    Ce qui m'inquiète le plus, c'est de voir à quel point je peux devenir dépendante d'un médicament et donc une "proie" facile, un cobaye pour les labos pharmaceutiques...
  • 05/08/2019 à 11:14
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Jane et Licorne,
    Je suis désolée de voir que comme vous, vous avez été ou éventuellement été victimes des lots retirés.
    Je vous en supplie, faites une déclaration auprès de l'ANSM et auprès de SANOFI !
    Tout le monde dit que tout le monde s'en fout mais j'ai l'impression que les patients ne font rien non plus. C'est très bien de témoigner ici car nous nous sentons moins seuls. Mais il faut dénoncer en masse là où il y aura de réels effets !!!
    Je réfléchi à comment faire pour médiatiser cette affaire et pour faire réagir les hautes sphères... Si quelqu'un a une idée et veut se joindre à moi, faites le moi savoir.
    L'UNION FAIT LA FORCE !!
    Courage à tous !
  • 05/08/2019 à 16:04
    Licorne57
    alerter
    Bonjour à toutes et tous,
    C'est vraiment du grand n'importe quoi !
    Aujourd'hui, j'appelle mon médecin de retour de congés afin de savoir si je continue le Dépakote substitué par mon pharmacien occasionnel. Il m'envoie par mail une prescription de Dépakote . Je me rends à mon officine habituelle où le 8/07 on m'avait informée du rappel de Dépamide sans date de retour en stock et là, surprise... 3 boîtes de Dépamide étaient disponibles depuis le 2/08 !
    Je suppose que le réapprovisonnement va se faire au compte goutte et que ce seront en priorité les grandes officines. N'hésitez pas à appeler vos pharmacies !
  • 05/08/2019 à 16:36
    Fleurs21
    alerter
    AVIS IMPORTANT DU 5 AOUT 2019

    J'ai fait 3 pharmacies aujourd'hui même. Il ne restait qu'une boîte chez l'une d'elle car RUPTURE DE DEPAKOTE ET DE DEPAMIDE. Les pharmaciens sont incapables de dire pourquoi et quand il y en aura !!

    AUTRE CHOSE

    Quand vous allez dans une pharmacie où vous n'allez pas habituellement, pensez à apporter votre accord signé pour que l'on vous délivre ce genre de médicament (si vous êtes en âge de procréer). Si vous êtes ménopausée, il faut un certificat médical qui l'atteste !!!

    Pensez à faire scanner ces documents une bonne fois pour toute ou ayez le dans votre sac à mains !

    Bon courage !!!!

  • 05/08/2019 à 16:42
    rex
    alerter
    il faut faire une page facebook pour signaler ce probleme
  • 05/08/2019 à 16:42
    rex
    alerter
    il faut faire une page facebook pour signaler ce probleme
  • 05/08/2019 à 16:59
    Fleurs21
    alerter
    Rex, signaler quel problème ? Il y en a tellement !!!

  • 05/08/2019 à 17:02
    rex
    alerter
    faire comme pour le levothyrox recueillir des témoignages de personnes concernes,
  • 05/08/2019 à 17:55
    Fleurs21
    alerter
    Je viens d'appeler SANOFI qui vient de me dire que l'on pouvait continuer à prendre Dépamide sans problème... Que les pharmaciens pouvaient appeler le 0800.394.000 pour avoir du Dépamide en dépannage... Que la production n'avait pas repris... Que Dépakote était bien en rupture... QUI CROIRE !?

    J'ai appelé les 3 pharmacies que j'ai faite cet après-midi pour les informer.

    N'hésitez pas à divulguer ces informations.
  • 06/08/2019 à 16:43
    michel j
    alerter
    je viens de la pharmacie il ont reçu environ 30 boîtes de depamide
  • 06/08/2019 à 16:57
    michel j
    alerter
    mais il est vrai que les pharmacies ne sonts au courant de rien elles fonts comme les labos elles s en foute royal des patients qui sonts en souffrance
  • 06/08/2019 à 18:18
    Fleurs21
    alerter
    Les pharmacies font du commerce. Ce sont des vendeurs de médicaments. Tout ce qui compte c'est faire du chiffre. Le bien être de leurs chers clients leur importe peu !!

    Le pharmacien qui prend à coeur son travail et qui est passionné doit se faire bien rare !!!

    Ceci n'est que mon humble avis...
  • 06/08/2019 à 18:19
    Fleurs21
    alerter
    je ne parle même pas des labos qui s'en mettent plein les poches !!!!
  • 08/08/2019 à 17:48
    michel j
    alerter
    bj je ne vois plus de commentaires j espère que tout le monde trouve c est medoc
  • 08/08/2019 à 19:18
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Michel,
    non, c'est un bazar sans nom ! C'est inadmissible !!
    J'ai vu ma psy ce matin qui ne s'affole pas... Rupture de stock ? Ah oui je sais. Vous avez du Dépakote pour 15 jours ? Ah ben ça va alors. Il faut téléphoner aux pharmacies pour savoir s'ils en ont reçu.
    Elle croit que j'ai attendu pour le faire !? un pharmacien a appelé ce matin devant moi SANOFI qui a répondu qu'il y aurait peut-être une livraison de Dépakote fin de semaine prochaine. Pour ce qui est du Dépamide, un coup il en sort comme par magie dans une pharmacie, un coup le pharmacien n'en a pas. Ma psy me dit que les recherches prendraient des années pour savoir ce que ça nous fait de prendre les lots retirés. A d'autres !!!
  • 08/08/2019 à 22:34
    Jane03
    alerter
    Bonsoir Michel,
    Vendredi passé j'ai du revenir le lendemain car on m'a dit qu'il rentrait que 5 boîtes et qu,on m'en mettrait une de côté et pas question de Dépakote car il est aussi en rupture.

    Si j'ai pas le choix je vais l'arrêter. De toute façon la dernière fois que j'ai eu l'argent pour voir mon psy il m'a dit que pour la réduction de mes médicaments c'était à moi de choisir lequel arrêter donc sa sera réglé dans deux mois. ( je dis deux mois parce que j'ai réduit un autre à la place... arg x/ avoir su!)
  • 12/08/2019 à 21:30
    Evy
    alerter
    Bonjour,

    Je suis très inquiète, sous depamide matin et soir , Fluoxitine idem , alprazolam idem et zolpidem depuis 2010, j’ai aussi été victime d’un non approvisionnement en juillet dernier et donc du replacement par dépakote.
    Ma psy et mon pharmacien m’ont parlé de rupture de stock du magasin, précisant qu’ils n’en connaissent pas la raison.
    Depuis quelques temps déjà. Je me sentais mal, absolument pas stabilisée de mon syndrome ni polaire avec des phases hautes (qui ne posent pas vraiment problème pour le malade et qu’on apprécie plutôt soi même nous trouvant en forme) mais des phases de dépression terrible avec anxiété. Angoisses, grosses fatigues, insomnies, sommeil diurne, obsessions, idées noires, envie de suicide ...
    Ma psy m a mise sous depakote en me précisant toutefois que ce n’était pas la même molécule ....!!!????
    Mais je sens que ça ne va pas et mon mari ennest tempin au jour le jour.
    Que se passe t’il ? Qui peut m’aider ? Que faut il faire ?
    Que se passe t’il si j’arrête de prendre Depakote ???? J’ai plus confiance !!!
    Merci de me renseigner SVP ?
  • 17/08/2019 à 20:35
    Fleurs21
    alerter
    BONSOIR VOICI QUELQUES MESSAGES QUI SONT SUR UN AUTRE CHAT... C'est pas pratique... Le témoignage de Pichoun de ce soir est très grave. Apparemment son pharmacien a substitué son dépakote 250 par du valproate 500 !!!! Pas du tout le même effet !!!

    12/08/2019 à 12:10
    Gredine
    alerter Bonjour

    Personnellement, je prends du Depakote depuis le mois d’avril et j’ai tout de suite ressenti ses effets bienfaisants sur mon moral : plus de punch pour accomplir les tâches de la vie courante, envie de faire plein de choses, alors que j’étais en pleine dépression depuis de nombreux mois.
    Avant hier, au moment de renouveler mon ordonnance à la pharmacie, on m’annonce qu’il n’y a plus de Depakote nulle part. J’ai appelé quelques pharmacies dans le coin, voir si elles n’auraient pas une ou deux boîtes qui traînent maison me répond toujours la même chose : il n’y en a plus jusqu’à une date indéterminée.
    Je regarde sur le net ce qui pourrait remplacer, je vois Depamide mais c’est également en rupture.
    Alors, que faire ? Ils veulent quoi, les labos ? Que tous les bipolaires fassent leur crise ?
    J’angoisse un max. j’ai de quoi tenir jusqu’à mercredi mais après ? Peur de peter le câble car mon calme est très relatif.
    12/08/2019 à 14:26
    Fleurs21
    alerter Bonjour Gredine,
    Effectivement, plus de Dépakote à cause du retrait de lots de Dépamide !! Après avoir fait le tour de 5 pharmacies, personne n'est capable de me donner de délai de réception et tout le monde se renvoie la balle ! Ma psy est partie en vacances et m'a dit d'appeler les pharmacies...Sans blague !? Je n'y avais pas penser !! Les pharmacies me disent que les labos ne donnent pas de délai, qu'ils n'ont plus de dépakote, chez l'une d'elle, il y a du dépamide mais qu'elle garde pour ses patients habituels !
    Si les bipolaires et les dépressifs à haut niveau ne peuvent plus prendre leur traitement, il va y avoir une recrudescence d'hospitalisation en HP !!!
    Une pharmacie me dit que l'on peut substituer par Micropakine et ça m'a été confirmé par le psy du CMP qui me suit. Il faut que je récupère une ordonnance ou que la pharmacie appelle mon doc pour avoir son accord...
    Je comprends tout à fait votre peur !!
    Je ne suis déjà pas très bien à cause de tas d’événements pénibles dans ma vie, alors être obligée d'aller à la chasse de médicaments n'est pas fait pour m'aider. Cela ne devrait pas exister !! Tout ça est honteux !!!!
    Bon courage
    12/08/2019 à 14:45
    michel j
    alerter bj je me demande pourquoi tf1 ou autre journal ne parle pas de nos problèmes
    12/08/2019 à 15:20
    Fleurs21
    alerter C'est exactement ce que je me dis Michel !!
    Là je vais passer un coup de fil à l'UNAFAM pour voir ce qu'ils en pensent et s'ils sont au courant... Etant donné qu'ils s'occupent de malades psy et/ou de familles...
    12/08/2019 à 15:55
    Fleurs21
    alerter J'ai appelé l'UNAFAM qui me suggère de commencer par alerter la presse locale. Je suis de Dijon, alors j'ai appelé le Bien Public qui m'a dit de faire un mail en mettant mes coordonnées complètes et en relatant les faits. Qui est prêt à faire de même ? Plus nous serons nombreux et plus nous obtiendrons des explications et une reconnaissance en tant qu'être humain malade et qui ne doit pas avoir à aller à la chasse aux médicaments !!!
    ALERTEZ UN MAXIMUM DE PERSONNES
    PARLEZ EN AUTOUR DE VOUS
    12/08/2019 à 15:57
    Fleurs21
    alerter J'aimerais ajouter, que ce site s'appelle tout de même "le moniteur des pharmacies" et que les professionnels ne sont pas bavards !!!

    Que faites vous mesdames et messieurs les pharmacien(ne)s ???

    12/08/2019 à 15:58
    Clo974
    alerter Bonjour,

    On ne peut pas faire signer une pétition comme cela as déjà été le cas pour d'autres médicaments ???
    12/08/2019 à 16:15
    Fleurs21
    alerter Bonjour Clo,
    Une pétition qui dirait quoi et à qui ? Avez-vous un exemple ?

    Moi ce que je veux, c'est savoir pourquoi certains lots ont été retirés. Quels soucis cela peut engendrer dans notre corps. Est-ce qu'il y a réelle rupture de stock de dépamide, étant donné que certaines pharmacies en délivrent au compte goutte. Est-ce que la production va reprendre. Quand les pharmacies vont recevoir du dépakote. Est-ce qu'il y a suffisamment de stock de Micropakine étant donné la rupture de stock des 2 précédents médicaments. ET... Dire que ce n'est pas AUX MALADES de courir les pharmacies pour trouver des médicaments !!!! Ni AUX MALADES d'alerter les médecins sur les lots retirés, NI AUX MALADES de s'inquiéter de quel est le médicament qui substituera. Et COMMENT être certains que le médicament qui est prescrit en substitution fait le même effet !!! Car j'entends plusieurs discours !!!
    Je n'en peux plus, je suis fatiguée de tout ça. Tout ça ne devrait pas être un souci pour nous !! Nous avons assez de notre maladie !!!
    12/08/2019 à 18:46
    Gredine
    alerter Bonsoir Fleurs21
    Je veux bien te suivre pour envoyer un mail. Dis moi à qui.
    Quand Samedi je suis allée à la pharmacie renouveler mon ordonnance, la pharmacienne m’a donc annoncé qu’elle n’avait plus de Depakote et m’a dit qu’elle tenterait de joindre mon psy aujourd’hui pour savoir quoi me donner à la place.
    Hier, j’ai appelé l’unité d’accueil de l’hôpital dans lequel je suis suivie en consultations externes, sachant que mon psy y fait parfois des astreintes le week-end. Sauf qu’évidemment, mois d’août oblige, il est en vacances.
    On m’a demandé de rappeler ce matin et qu’on me passerait un autre psy avec lequel il faudrait certainement que je prenne rdv alors que je revoie le mien le 22.
    Comme cela ne me plaisait guère (en voir un me suffit amplement) , j’ai mené l’enquête dans les pharmacies à la ronde. Le problème c’est que j’habite un coin paumé dans le trou du c... du monde et qu’après une quinzaine d’appels, j’ai enfin réussi à avoir une pharmacie à qui il restait une boîte de Depakote. Ça m’a juste coûté un aller retour de 80 bornes !!!! Et quelques heures de perdues.
    Mais bon, me voilà sauvée jusqu’au 22. La tension retombe. C’est déjà ça.

    Quant à l’hôpital , je les avais quand même appelés ce matin, avant d’avoir la pharmacie salvatrice. On ne pouvait pas me passer le psy au téléphone mais on me rappellerait. Et quand la secrétaire m’a rappelée, elle m’a dit « le docteur va appeler votre pharmacie pour lui dire quel autre médicament vous donner » Je lui ai demandé duquel il s’agissait, sachant que certains m’ont déjà provoqué des réactions trop hard, allant jusqu’à me faire pisser au lit, et elle m’a répondu « vous verrez bien » Mais oh, pour qui nous prend-on ?

    Grr, heureusement que j’ai trouvé ma boîte. Ça me calme

    12/08/2019 à 19:05
    Clo974
    alerter Bonsoir fleurs21,

    Sur le site de change.org regarde sur Google il y a des exemples de pétitions. Mais il faut savoir rédiger. Il y a eu le cas du levothyrox.

    12/08/2019 à 21:05
    patoche1955
    alerter ok pour une pétition
    moi j'ai écris plusieurs fois sur le site du ministère de la santé, mais cette .... ne bouge pas
    et ne s'exprime pas non plus dans la presse pour donner des informations
    j'habite à montpellier dites moi ce que je peux faire
    courage à tous
    ma mère vient de commencer depuis 6 jours le DEPAKOTE suite rupture DEPAMIDE 300, elle a 86 ans , imaginez les conséquences à nouveau. sans compter que son psy s'en foue totalement et que depuis 30 ans qu'elle prends ce traitement, aujourd'hui elle a un début de parkinson !!! les médecins s'en foutent aussi, très peu sont à l'écoute de leurs patients j'en ai eu l'expérience pour ma mère, c'est lamentable
    13/08/2019 à 11:23
    Fleurs21
    alerter Bonjour Gredine et Patoche,

    En ce qui me concerne je n'ai pas l'intention de faire une pétition. Mais si vous le souhaitez, faites le.
    Dans un premier temps, je vais contacter la presse locale. Le Bien Public qui est le quotidien et FR3 Bourgogne Franche Comté.

    Ma psy est partie en vacances 2 semaines en me disant de faire le tour des pharmacies. L'UNAFAM confirme que son comportement n'est pas normal.

    Bon courage à tous
    13/08/2019 à 11:31
    Clo974
    alerter Bonjour
    Fleurs21

    Moi quand j ai été voir, mon médecin traitant elle devait contacter le psy pour savoir par quoi remplacer la depamide (le psy étant en congé, je devais avoir une réponse aujourd'hui ) mais samedi j apprends que c est le médecin qui est également en vacances. J'attends toujours que son remplaçant m'appelle.

    On est tous dans le même cas....
    13/08/2019 à 11:37
    Wip
    alerter Bonjour,
    Hier mon psy m'annonce que le depamide est de retour, au bout de 2 pharmacies j'en ai trouvé. J'ai vérifié le numero de lot 9A013 donc numero produit après les lots retirés.
    Par contre la première pharmacie m'a dit, non c'est toujours manquant, donc je pense que ça dépend des fournisseurs des pharmacies.
    13/08/2019 à 11:39
    patoche1955
    alerter Bon courage à tous et à toutes
    Gardons espoir pour des jours meilleurs
    13/08/2019 à 11:41
    Clo974
    alerter Wip,

    Vous êtes dans quel département ?

    Merci
    13/08/2019 à 11:42
    Wip
    alerter Dans le 63, puy de dôme
    13/08/2019 à 11:45
    patoche1955
    alerter MOI DANS LE 34 MONTPELLIER
    13/08/2019 à 11:48
    Wip
    alerter Si j'ai pu en trouver, je ne peux vous conseiller que de téléphoner à toutes les pharmacies vers chez vous.
    Si vous avez besoin d'une preuve pour votre psy ou pharmacien, je peux vous envoyer une photo de la boite, car la première pharmacie que j'ai faite, m'a dit non non, toujours en rupture
    wiperlisa@gmail.com
    13/08/2019 à 12:05
    Fleurs21
    alerter POUR RAPPEL

    Depamide 300 mg comprimé pelliculé gastro-résistant - Sanofi-Aventis France - Rappel de lots
    03/07/2019
    MED19/A025/B019

    Le laboratoire Sanofi-Aventis France procède, en accord avec l’ANSM et par mesure de précaution, au rappel de 12 lots mentionnés ci-dessous des spécialités:

    DEPAMIDE 300 mg comprimé gastro-résistant boîte de 30 comprimés
    Code CIP : 34009 320 706 1 9

    Lot 8A009 – péremption 09/2021
    Lot 8A010 – péremption 09/2021
    Lot 8A012 – péremption 09/2021
    Lot 8A013 – péremption 09/2021
    Lot 9A002 – péremption 01/2022
    Lot 9A003 – péremption 01/2022
    Lot 9A004 – péremption 01/2022
    Lot 9A005 – péremption 01/2022
    Lot 9A007 – péremption 02/2022
    Lot 9A010 – péremption 02/2022
    DEPAMIDE 300 mg comprimé gastro-résistant boîte de 50 comprimés
    Code CIP : 34009 559 000 6 1

    Lot 9A001 – péremption 01/2022
    Lot 9A011 – péremption 02/2022
    Ce rappel fait suite à l’identification de résultats hors spécifications sur le paramètre de dissolution du comprimé pelliculé gastro-résistant.

    Le laboratoire précise qu'aucun cas de pharmacovigilance n'a été rapporté sur ces lots à ce jour en lien avec le défaut qualité.

    Niveau de rappel :

    Officine, Etablissements de santé et circuit de distribution pharmaceutique.

    Pour toute information médicale, contacter:

    Métropole : 0 800 537 881 (Service et appel gratuits)
    DOM-TOM : 0 800 626 626 (Service et appel gratuits)
    13/08/2019 à 12:08
    Clo974
    alerter Merci fleurs21
    13/08/2019 à 12:48
    Wiper
    alerter Merci fleurs21, donc mes boites ont bien été produite après le retrait des lots
    13/08/2019 à 12:49
    Marie de clessé
    alerter Bonjour à toutes, et tous!!!
    Le mois d'Août c'est vraiment la débacle...Je ne sais pas ce qui se passe dans les pays étrangers, mais ici faut pas être malade...Pendant "LES VACANCES" sinon c'est la catastrophe!!!
    Ce pays c'est de pire en pire, et ce, dans tous les domaines
    J'espère que tout ceci va rentrer dans l'ordre, parce que je ne me vois pas non plus, appeler toutes les pharmacies des hauts de France, j'en ai déja bien assez de mes maladies!!!
    13/08/2019 à 14:39
    Wiper
    alerter De toute façon, comme me l'a indiqué mon psy.
    Il y a des priorité dans la mise à disposition des médicaments, déjà certains pays étrangers payent plus cher les medocs donc ils seront réapprovisionnés avant, et les hôpitaux aussi prioritaires.
    13/08/2019 à 14:42
    Marie de clessé
    alerter Oui toujours une question de fric!!!ça ne changera jamais...
    14/08/2019 à 00:28
    Gredine
    alerter Fleurs21
    Non, non, pour moi, il n’était pas question de faire une pétition mais d’envoyer un mail au Bien Public mais j’avais pas compris que c’est le journal de ta région. Donc pour moi ce serait à la Montagne. J’attends mon prochain rdv avec le psy et voir si la pharmacie est ré approvisionnée pour bouger.

    Je viens de rentrer, à 0h15 de l’hôpital de Moulins où j’ai passé l’après-midi depuis 14h30 aux urgences pour un ami en vacances chez moi. On m’a dit que sur 26 postes de médecins dans cet hôpital, seulement 9 sont pourvus.

    Y’a quand même quelque chose qui cloche dans notre pays.
    14/08/2019 à 10:58
    Fleurs21
    alerter Bonjour à tous,
    une pharmacie de mon quartier vient de m'appeler pour dire qu'elle avait reçu seulement 2 boîtes de dépakote... Normalement, elle me les garde pour le mois prochain, étant donné que je me suis procurée du micropakine à la place...
    14/08/2019 à 13:08
    pitchoun
    alerter le généraliste m'avait prescrit à la place du dépamide "DEPAKOTE 250 mg" et je vien d'aller à la pharmacie pour le mois d'AOUT en rupture de stock aussi que vais-je faire? Me suicider. Ma maledie était stabilisée. Scandaleux.......
    14/08/2019 à 13:08
    pitchoun
    alerter le généraliste m'avait prescrit à la place du dépamide "DEPAKOTE 250 mg" et je vien d'aller à la pharmacie pour le mois d'AOUT en rupture de stock aussi que vais-je faire? Me suicider. Ma maledie était stabilisée. Scandaleux.......
    14/08/2019 à 15:37
    Fleurs21
    alerter Bonjour Pitchoun,
    Je suis navrée que vous soyez aussi touché par ces problèmes. Surtout, ne restez pas sans traitement et ne faites pas de geste malheureux qui pourrait rendre tristes les personnes qui vous aiment.... Prenez rendez-vous vers un médecin, ou faites appeler votre pharmacie un de vos médecins (c'est que la mienne a fait), afin de substituer le dépakote par micropakine (par exemple).
    Bon courage !
    16/08/2019 à 11:21
    michel j
    alerter Bj je viens de la pharmacie un pharmacien sérieux qui ma dit que le depamide ne manque plus tout rentre dans l ordre
    alors j espère que pour vous c est pareil
    bonne journée a tous et toutes
    16/08/2019 à 11:50
    Fleurs21
    alerter Bonjour Michel,
    l'infirmière du CMP qui vient de partir de chez moi n'est apparemment pas au courant...
    De toute façon, je ne crois plus personne dans le milieu médical !!
    Merci pour l'info Michel et bonne journée.
    16/08/2019 à 12:14
    Marie de clessé
    alerter Je ne pense pas quand même que le dépamide soit supprimé complètement!!! C'est un médicament qui s'avère efficace!!! En principe il devrait revenir sur le marché bientôt...
    16/08/2019 à 12:18
    michel j
    alerter d après mon pharmacien il revient en petite quantité dans chaque pharmacie. ce qui est normal car sanofi avait arrêté sa production
    16/08/2019 à 13:11
    Fleurs21
    alerter Ah... En petite quantité... Au compte goutte comme pour le dépakote !! Histoire de calmer la population !!
    16/08/2019 à 14:39
    wiper
    alerter En même temps je vous l'ai dit il y a quelques jours qu'on commençait à en trouver de nouveau. Normal que ça arrive au compte goutte, il faut le temps que la prod se fasse
    16/08/2019 à 20:17
    Fleurs21
    alerter Wiper, on ne m'enlèvera pas de l'idée qu'il y a un truc pas clair la dessous... Pourquoi les pharmaciens reçoivent ils 2 boîtes de dépamide ou de dépakote au lieu d'une dizaine ?? Moi je dis que c'est pour calmer les esprits. Et ça marche !! Vous ne voulez pas savoir ce que vous avez avalé ? Ce que ça peut engendrer ? Ce que cela a engendré ?

    Exemple :

    14/08/2019 à 13:08
    pitchoun
    le généraliste m'avait prescrit à la place du dépamide "DEPAKOTE 250 mg" et je vien d'aller à la pharmacie pour le mois d'AOUT en rupture de stock aussi que vais-je faire? Me suicider. Ma maledie était stabilisée. Scandaleux.......
    16/08/2019 à 21:51
    patoche1955
    alerter Oui c'est un scandale. Après avoir pris du DEPAMIDE 300 pendant 30 ans, ma maman de 86 ans a du prendre du DEPAKOTE puisque rupture du DEPAMIDE. Eh bien au bout d'un semaine de prise du DEPAKOTE, rupture, on repars sur du DEPAMIDE qui ressort des tiroirs pour combien de temps. Il n'y a pas de mot pour qualifier cette situation. On joue avec la santé des malades sans compter les effets psychologiques sur l'entourage !!!!!
    Je ne comprends pas non plus le mutisme des pharmaciens !!!!! et encore bien sur celui de notre Ministre de la Santé C............ P..............S..............
    16/08/2019 à 21:53
    patoche1955
    alerter MICROPAKINE le supportez vous bien ?? Avez vous ressenti la différence !!!!
    merci
    bon courage à tous
    16/08/2019 à 21:56
    Fleurs21
    alerter ah ben moi, mon entourage s'en fout mais royalement !!!
    je suis seule sur le coup, comme d'hab !!
    je fais des recherches seules pour savoir qui contacter afin que cela ait un impact immédiat. Je ne veux pas écrire partout pour rien. J'ai tellement de problèmes à régler seule depuis un temps... Je ne sais pas combien de temps je vais tenir... Je ne suis pas croyante mais qu'est-ce que j'aimerais que l'on ait plusieurs vies et que la prochaine soit géniale !!!!!!!!!!!!!
    16/08/2019 à 21:58
    Fleurs21
    alerter Patoche, je n'ai pas commencé la micropakine car il me reste pour quelques jours de dépakote. Mais je vous dirai.
    17/08/2019 à 05:36
    pitchoun
    alerter bonjour, en juillet mon médecin m'avait prescrit du DEPAKOTE 250mg en aout à ma pharmacie plus de fabrication la pharmacie m'a donné à la place VALPROATE DE SODIUM 500mg. Est ce lee meme médicament que le DEPAKOTE 250mg? Je suis perdue. Quels vont etre les effets indésirables? Est ce qu'on va pas replonger. Il n'y avait que le depamide pour pouvoir m'en sortir (suicide......)
    17/08/2019 à 11:48
    Fleurs21
    alerter Bonjour Pichoun, il n'y a marqué que VALPROATE DE SODIUM 500 mg sur la boîte ??
    Donnez moi toutes les inscriptions svp. Je ne suis pas du tout médecin mais j'ai demandé des infos pour moi quand j'ai été confrontée au même problème d'approvisionnement que vous. Alors je peux peut-être vous renseigner...
    Vous dites que la pharmacie vous a donné le Valproate. Mais est-ce que le pharmacien a téléphoné à l'un de vos médecins pour savoir quoi vous donner ???
    17/08/2019 à 17:10
    pitchoun
    alerter voilà la prescription de mon médecin généraliste de mazamet du 15.O7.2O19 : VALPROATE (semisodique) 250 mg cp gastrorésis
    (DEPAKOTE 250 mg cpr gastro-rès Plq/30
    la pharmacie le 15.O7 m'a donné du DEPAKOTE 25Omg
    le 16.O8. plus de DEPAKOTE 25O mg à la place ma pharmacie m'a donné du VALPROATE mais 5OO mg car il n'avait pas du VALPROATE 25O mg
    UNE HISTOIRE DE DINGUE
    17/08/2019 à 17:24
    pitchoun
    alerter excusez moi j'ai regardé sur la notice du médicament VALPROATE DE SODIUM 5OO MG c'est pour l'épilepsie.pourvu qu'il ne m'abrutisse pas et que je sois obligée d'aller en maison psychiatrique car je suis suivie ici par aucun psychiatre
    17/08/2019 à 18:42
    patoche1955
    alerter c'est de plus en plus grave !!!!!
    17/08/2019 à 19:52
    Fleurs21
    alerter Donc, Pitchoun, vous êtes en train de me dire que vous avez eu du VALPROATE 500 avec la SEULE décision du pharmacien ??? Il n'a pas demandé l'ACCORD d'un médecin ???
    Si c'est bien ça, comme vous le dites, c'est extrêmement grave !!

    Je ne veux pas vous faire peur, mais comme vous l'avez vu vous-mêmes sur la notice, le Valproate 500 est contre l'épilepsie... Ma généraliste et ma psychiatre m'ont bien dit qu'il ne fallait SURTOUT PAS substituer dépakote 250 par le 500 car ça ne fait pas du tout le même effet !! Sérieusement, je vous conseille de consulter le plus rapidement possible, même dans le week-end. Appelez SOS médecin ou le CHU afin d'expliquer votre soucis. Demandez le BON médicament et allez à la pharmacie de garde, ou appelez là, en espérant qu'elle ne sera pas en rupture...

    Je suis désolée pour vous. C'est LAMENTABLE ce qu'il vous arrive !! Est-ce que vous vivez seule ou avez-vous quelqu'un pour vous soutenir ??

    Je reste devant mon ordi le temps de manger. Je suis désolée mais je ne pourrai pas faire plus pour ce soir car je dois me reposer. Je vis seule et j'ai beaucoup de soucis. C'est difficile mais j'essaie d'être présente sur le site autant que je le peux.

    NE PANIQUEZ PAS. VOUS AVEZ ENCORE DU BON MEDICAMENT DANS LE SANG. MAIS IL FAUT ABSOLUMENT PRENDRE UN AVIS CERTAIN RAPIDEMENT. OSEZ APPELER LE CHU POUR SAVOIR QUOI FAIRE. D'AUTRES PERSONNES OSENT LE FAIRE POUR UN DES BROUTILLES !!!!

  • 17/08/2019 à 20:57
    Fleurs21
    alerter
    POUR INFORMATION : voici le mail que je viens d'envoyer à madame GAUTHIER qui est à l'initiative du message d'alerte pour les retraits de lots sur ce site.

    ‌Bonjour Madame Gauthier,

    J'aimerais savoir qui vous êtes par rapport au site "le moniteur des pharmacies".
    En effet, je communique via ce site avec des personnes qui, comme moi, ont été touchées par les retraits de lots de dépamide et par la rupture de dépakote. Nous nous sentons seuls sur cette affaire.
    Je vous propose d'aller voir ce qu'il se dit pour mieux comprendre.
    J'aimerais avoir votre sentiment par rapport au fait que les médecins psychiatres et généralistes n'aient pas reçu d'alerte concernant les retraits de lots.
    Nous sommes plusieurs à avoir fait le rapprochement entre la prise des lots rappelés et une rechute.
    Qui peut nous donner une explication ?
    Trouvez-vous normal que ce soit aux malades de parcourir de chercher où trouver une "malheureuse" boîte de comprimés ?? Une personne à parcouru 80 km dans une journée pour en trouver...

    Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et je vous remercie par avance pour avoir pris le temps de me lire et pour votre éventuelle réponse.

    Cordialement,

    17/08/2019 à 20:56
    Fleurs21
    alerter Voici sa réponse :

    Bonjour,

    Actuellement absente, je prendrai connaissance de votre message à mon retour le 22 août.

    Cordialement,

    Yolande GAUTHIER

    Docteur en pharmacie

    Journaliste

    Le Moniteur des pharmacies

    yolande.gauthier@lemoniteurdespharmacies.fr

    Tél. : 01 76 21 91 66

    NEWSMED devient

    11-15 quai de Dion Bouton

    92800 PUTEAUX

    lemoniteurdespharmacies.fr
  • 20/08/2019 à 12:59
    jeanjean
    alerter
    Sous dépamide depuis vingt cinq ans j'ai pu vivre avec ma maladie bipolaire presque normalement. Cependant, depuis cette pénurie de médicaments très spécialisés, je n'ai jamais eu autant d'insomnies et d'idées suicidaires.La France, pays ou l'on soigne le mieux au monde!!
    Je viens de prendre un rendez vous urgent avec mon psychiatre
  • 20/08/2019 à 17:18
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Jeanjean,
    vous n'avez pas vu de médecin pour avoir un médicament de substitution ??
    Est-ce que vous faites partie des personnes dont les lots ont été retirés ?
  • 20/08/2019 à 17:33
    jeanjean
    alerter
    Bonjour Fleurs21
    J'ai bien vu mon psychiatre et il m'a remplacé le depamide par du dépakote.
    Je n'en ai trouvé qu'une boite de 500 mg et les pharmacies sont également sans dépakote à ce jour.
    Va t-il falloir ne plus se soigner et attendre une crise aigue avec hospitalisation! Depuis quinze jours insomnies chroniques, je reprends du zopiclone et du tercian... j'ai l'habitude!!!
    Je ne pense pas a priori faire partie des gens qui ont eu en possession du dépamide des lots retirés
  • 20/08/2019 à 17:49
    Fleurs21
    alerter
    Merci Jeanjean pour votre réponse.

    Etes vous certain que vous pouvez prendre du dépakote 500 à la place du dépamide ?

    Je vous demande ça car j'ai pris des comprimés d'un lot rappelé et je comprend mieux pourquoi j'avais rechuté avec tout un tas de symptômes revenus au galop... Et lorsque j'ai été confrontée à la rupture du dépakote, mon psychiatre n'était pas d'accord pour substituer par du 500. Du coup, il m'a prescrit du micropakine.
  • 20/08/2019 à 18:33
    jeanjean
    alerter
    Merci Fleurs 21 de votre réponse
    Il m'avait prescris 1 dépakote 250 en substitution du dépamide 300 pour 3 par jour. Comme je n'avais que du dépakote 500, je l'ai coupé en deux. Avec 1et1/2 ça fait le compte.
    Je vois mon mèdecin le 22 pour recadrer tout ça et lui parler de la micropakine. Merci
  • 20/08/2019 à 18:39
    Fleurs21
    alerter
    Je me permets d'insister Jeanjean car si mes souvenirs sont bons, les comprimés dépakote 500 ne sont pas sécables et n'ont pas la même équivalence que le dépamide en procédant comme cela. De plus, le 500 serait, je dis bien, serait pour les personnes qui sont épileptiques et ce médicament n'agirait pas sur l'humeur... C'est ce que j'ai retenu de ce que mon psy, ma généraliste m'ont dit. Attention, car certains pharmaciens font n'importe quoi....
  • 20/08/2019 à 18:44
    jeanjean
    alerter
    Merci pour ces informations précieuses.
  • 20/08/2019 à 19:08
    Fleurs21
    alerter
    De rien Jeanjean
    Nous devons nous serrer les coudes !!
    J'espère que tout ira bien pour vous.
    N'hésitez pas à donner de vos nouvelles.
    Bonne soirée.
  • 26/08/2019 à 11:02
    Fleurs21
    alerter
    EUROPE 1 AUJOURD'HUI
    L'article à lire pour comprendre la pénurie de médicaments qui inquiète patients, médecins et pharmaciens
    Le gouvernement doit présenter en septembre un plan pour mieux gérer les ruptures d'approvisionnement en médicaments. Un problème de santé publique qui préoccupe patients et professionnels.
    Depuis une dizaine d'années, les pénuries de médicaments sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus longues. Une vingtaine de médecins et professeurs hospitaliers ont sonné l'alarme en publiant une tribune dans Le JDD, mi-août, pointant la responsabilité des laboratoires dans la gestion des stocks. Les fabricants ont rétorqué, lundi 19 août, qu'il n'y avait pas de "solution unique et simpliste". Et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) assure lutter contre les acteurs du secteur qui ne respectent pas les règles.
    En attendant la présentation du plan du gouvernement en septembre, franceinfo vous explique d'où vient cette pénurie de médicaments, ses conséquences et les pistes envisagées pour y remédier.
    Qu'est-ce qu'une "pénurie de médicaments" ?
    L'ordre des pharmaciens parle de "ruptures d'approvisionnement" plutôt que de pénurie. Il estime qu'il y a une rupture chaque fois qu'une officine ou une pharmacie d'un établissement de santé ne peut plus s'approvisionner en un médicament, quel qu'il soit, "pendant 72 heures". Il n'est pas nécessaire que le médicament manque sur tout le territoire pour qu'il soit considéré comme en rupture. Sont comptabilisés ceux qui manquent dans au moins 5% des pharmacies connectées au système de signalement baptisé DP-Ruptures.
    De son côté, l'ANSM répertorie les ruptures de stock des médicaments d'intérêt thérapeutique majeur (MITM). Il s'agit de ceux pour lesquels une interruption de traitement pourrait "mettre en jeu le pronostic vital des patients à court ou moyen terme", ou représenter une "perte de chance importante au regard du potentiel évolutif de la maladie", ou encore ceux pour lesquels il n'existe "pas d'alternatives thérapeutiques appropriées et disponibles en quantité suffisante".
    Beaucoup de médicaments sont-ils concernés ?
    Les ruptures d'approvisionnement ont explosé ces dernières années. Dans son rapport d'activité de 2014 (fichier PDF), l'ANSM recensait 44 cas de rupture gérés par ses services en 2008, 173 en 2012. Les chiffres ont ensuite bondi pour atteindre 438 ruptures en 2014. En 2017, l'Agence en dénombrait 538. C'est donc déjà 12 fois plus qu'en 2008. Contactée par franceinfo, l'ANSM rappelle que "le nombre de signalements reste relativement limité au regard du nombre important de spécialités commercialisées" en France.



    De son côté, l'ordre des pharmaciens affiche le nombre de ruptures signalées chaque mois par les pharmacies, tous médicaments confondus. En juillet 2019, plus de 800 références ont été signalées comme manquantes, selon les données de l'ordre. Et les ruptures peuvent courir sur plusieurs semaines : la moitié des médicaments ont manqué pendant plus de 60 jours.
    Concrètement, "un Français sur quatre a déjà été confronté à une pénurie de médicaments", selon un sondage BVA pour France Assos Santé, publié en janvier. L'organisation, qui représente les usagers du système de santé, détaille : "25% des répondants se sont en effet déjà vu refuser la délivrance d'un médicament ou d'un vaccin pour cause de pénurie". Ce chiffre monte à 31% pour les personnes atteintes d'une affection de longue durée.
    De quels médicaments parle-t-on ?
    Dans leur tribune au JDD, médecins et professeurs hospitaliers affirment que les pénuries concernent "des médicaments du cancer, des antibiotiques, des corticoïdes, des vaccins, des traitements de l'hypertension, des maladies cardiaques, du système nerveux". Les anti-infectieux (comme les vaccins), les médicaments du système nerveux (antiépileptiques, antiparkinsoniens) et les anticancéreux (chimiothérapies) sont les trois classes les plus touchées. Elles constituaient plus de la moitié des ruptures en 2018, selon Les entreprises du médicament (Leem), la fédération des industriels du secteur.
    "En raison de la complexité de leur processus de fabrication, les spécialités injectables apparaissent comme les plus vulnérables au risque de pénurie", précisait encore le sénateur du Nord Jean-Pierre Decool, dans un rapport sur le sujet publié en septembre 2018.
    Si vous voulez connaître tous les produits qui manquent dans les pharmacies, la liste actualisée des MITM en rupture ou en tension est accessible sur le site de l'ANSM. Vous pouvez aussi vous renseigner dans la pharmacie que vous fréquentez habituellement, pour savoir si l'un de vos médicaments manque ou pourrait manquer, et éventuellement savoir quand l'officine sera réapprovisionnée.
    La santé des patients est-elle en danger ?
    Pour les médecins signataires de la tribune, "les malades sont les premières victimes". Et d'après l'enquête d'opinion publiée par France Assos Santé, certaines ruptures ont des conséquences directes sur la santé des patients. Ainsi, 14% des sondés déclarent avoir vu leurs symptômes augmenter et une personne sur 20 a dû être hospitalisée. "Ces ruptures peuvent modifier les chances de guérison" des malades, estime le pharmacologue Alain Astier, interrogé par Le Monde.
    Les vaccins étant particulièrement touchés, "ces pénuries constituent une menace potentielle pour la santé publique", observe Alain-Michel Ceretti, président de France Assos Santé. On sait en effet que plus la proportion de population vaccinée est importante, plus le vaccin est efficace pour tout le monde, même pour les personnes non vaccinées. En outre, la gestion des pénuries est chronophage et mobilise le personnel hospitalier au détriment d'autres tâches, souligne le sénateur Jean-Pierre Decool dans son rapport. Et dans les officines, les pharmaciens "regrettent de voir la gestion logistique prendre le pas sur leur fonction de conseil".
    Jean-Marie Semet, opéré après un cancer de la vessie, devait suivre des séances de chimiothérapie afin d'éviter une rechute. Au lieu des huit séances prévues, ce patient n'en a eu que cinq, à cause d'une pénurie de molécule. Quand le produit a de nouveau été disponible, il était trop tard pour reprendre le traitement, interrompu trop longtemps.
    Est-ce la faute des fabricants ?
    Tous les professionnels s'accordent à dire que les raisons sont multiples et concernent l'ensemble du circuit des médicaments. Et ce circuit est complexe. La chaîne de production est "complètement éclatée dans la plupart des cas. La recherche-développement se fait à un endroit, les différentes phases de production dans d'autres, comme on produirait une voiture", explique à l'AFP Nathalie Coutinet, économiste spécialiste du secteur de la santé. Tout cela, en traversant les frontières entre pays qui n'ont pas tous les mêmes normes, et en parcourant parfois la moitié du globe.
    Hausse de la demande mondiale, incidents sur la chaîne de production, manque de matières premières, concentration de la production entre un nombre restreint d'acteurs, choix économiques… Prenons quelques exemples pour comprendre ce qui peut entraîner des ruptures d'approvisionnement.
    • Les corticoïdes. Depuis mai 2019, la prednisone et la prednisolone, des corticoïdes oraux utilisés par des centaines de milliers de Français, viennent à manquer. En cause, "un problème de fabrication du produit fini", explique Thomas Borel, directeur scientifique du Leem à la CSMF, syndicat de médecins généralistes. Il y a eu, selon lui, "un problème de capacité de production" en France et un "problème de qualité" en Grèce, sur la forme effervescente du médicament. Médecins et pharmaciens ont donc commencé à prescrire la forme orodispersible (à faire fondre sous la langue), qui s'est retrouvée à son tour "en tension".
    • Les vaccins. BCG, anti-hépatite B pour adultes… Plusieurs vaccins courants manquent en ce moment, selon Infovac France, et tous n'ont pas de substitut. En cause, pour commencer, une fabrication longue (jusqu'à trois ans pour certains) et complexe. Une rupture de stock et d'approvisionnement s'inscrit donc, aussi, dans la durée. Ils sont en outre conçus à partir de virus, de bactéries ou de parasites, des matières premières vivantes dont le rendement n'est pas toujours prévisible. Les industriels sont également responsables : en produisant à flux tendu pour faire des économies sur le stockage, ils peuvent eux-mêmes créer des tensions d'approvisionnement.
    S'ajoutent à cela les politiques de santé publique : de plus en plus de pays, comme la Chine ou l'Inde, organisent des campagnes de vaccination d'envergure. Et même au sein de l'Union européenne, cela peut être compliqué. "Pour les 28 pays membres de l'UE, il existe 23 calendriers vaccinaux différents pour les enfants", auxquels les laboratoires s'adaptent, explique Allodocteurs, mais "en cas de pénurie dans un pays, il est très difficile de rapatrier un lot destiné à un autre pays européen".
    • Les médicaments contre l'hypertension. Deux médicaments anti-hypertenseurs ont été touchés ces derniers mois par des pénuries. Après le valsartan, des lots d'irbésartan ont été rappelés, début 2019. Des impuretés potentiellement cancérogènes avaient été détectées dans le valsartan, dont le principe actif est fabriqué en Chine. Car l'industrie pharmaceutique a massivement recours à des sous-traitants en Asie, pour diminuer ses coûts. La Chine et l'Inde fournissent ainsi entre 60% et 80% de la production mondiale des principes actifs. Au point que pour de nombreuses molécules, "seulement deux ou trois fournisseurs" mondiaux existent aujourd'hui, relève le Leem.
    Les laboratoires pharmaceutiques tendent aussi à spécialiser toujours plus leurs usines. Une conséquence de la concentration croissante du secteur, mais aussi "de l'augmentation du niveau technologique requis et des contraintes réglementaires", selon le Leem. Ainsi, tout aléa de production (accident, catastrophe naturelle ou simple panne matérielle) peut engendrer des ruptures d'approvisionnement, si aucun autre site ne peut prendre le relais.
    Qu'en est-il des intermédiaires ?
    Les incidents de production sont imprévisibles et la hausse de la demande pour un médicament n'est pas toujours facile à anticiper. Mais au cœur des problèmes de ruptures d'approvisionnement en médicaments, il y a aussi une logique financière. Et certains acteurs ne jouent pas le jeu. L'ANSM a notamment une catégorie d'intermédiaires dans son viseur : les "short-liners". Ce sont des grossistes-répartiteurs (qui achètent les médicaments aux laboratoires, les stockent et les vendent aux pharmacies), qui se spécialisent dans les médicaments les plus rentables, par opposition aux "full-liners", qui traitent tous les médicaments.
    Les grossistes-répartiteurs doivent respecter des obligations de service public : disposer d'une "collection" suffisante de médicaments et être capables de livrer les pharmacies françaises en 24 heures. Mais en France, les prix des médicaments sont relativement bas. Certains "short-liners" n'hésitent donc pas à déroger à leurs obligations en vendant les médicaments un peu plus cher à nos voisins. L'ANSM a ainsi sanctionné cinq de ces sociétés, en 2018, pour un montant total de 480 500 euros.
    Que peut-on faire pour limiter les dégâts ?
    Des règles existent. Les laboratoires pharmaceutiques ont par exemple l'obligation de mettre en place des plans de gestion des pénuries. Mais ces règles sont encore insuffisantes, puisque les ruptures d'approvisionnement se multiplient. Le gouvernement a donc dévoilé début juillet d'autres pistes. Une "feuille de route" provisoire, qui devrait aboutir à un plan présenté en septembre.
    La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, prévoit notamment de généraliser, en 2020, la plateforme DP-Ruptures, qui permet aux pharmaciens de signaler les ruptures d'approvisionnement. La feuille de route propose aussi de "sécuriser l'approvisionnement" des MITM à fort risque de pénurie, notamment les anticancéreux, en élaborant "une cartographie des sites de production" de matières premières et de médicaments et en améliorant les procédures d'achat hospitalier. Elle prône également davantage de "coopération européenne", en poursuivant "les discussions sur l'achat groupé notamment de vaccins essentiels", et un "partage d'information concernant les situations et les causes des pénuries".
    Les médecins signataires de la tribune publiée dans Le JDD souhaitent que soient imposées aux laboratoires pharmaceutiques titulaires de l'autorisation de mise sur le marché "la constitution et la gestion de stocks" de médicaments d'intérêt thérapeutique majeur. Ils appellent également à ce que "soit rapatriée en Europe la production des principes actifs" et demandent la création d'un "établissement pharmaceutique à but non lucratif, si possible européen".
    De son côté, le Leem juge nécessaire de "s'interroger sur le juste prix" des médicaments, car les pénuries touchent souvent des spécialités peu rentables. La fédération propose aussi de définir un ensemble de "médicaments d'intérêt sanitaire et stratégique" plus restreint que les MITM, pour lesquels des mesures de gestion de pénurie devraient être renforcées. Cette liste établie "au regard de critères précis" permettrait de se concentrer sur les traitements "les plus indispensables et irremplaçables".
    Et moi, je fais comment ? J'achète mes médicaments sur internet ?
    Mieux vaut éviter de chercher à acheter les médicaments manquants sur internet. Le risque de tomber sur des contrefaçons est trop grand. La première chose à faire est d'en parler à votre médecin prescripteur, afin d'anticiper vos besoins quand c'est possible. Il est aussi important de s'informer, auprès des pharmacies, afin de savoir si la rupture de stock est temporaire ou non. Si elle est temporaire et de courte durée, il est tout à fait possible qu'une autre officine dispose du médicament dont vous avez besoin.
    Si votre traitement n'est plus disponible, ou pas avant un long moment, il est alors temps pour votre médecin et votre pharmacien de chercher un traitement alternatif, avec des produits de substitution.
    Il est un peu trop long cet article, j'ai la flemme de tout lire. Vous me faites un résumé ?
    Depuis une dizaine d'années, les ruptures d'approvisionnement se multiplient dans les pharmacies. Antiparkinsoniens, anticancéreux et vaccins sont les plus touchés. Les causes sont multiples : problèmes de fabrication, production et demande mondialisées, choix financiers des fabricants et des grossistes… Le gouvernement étudie des pistes pour mieux gérer ces ruptures, comme renforcer la coopération européenne. Mais empêcher ces pénuries reste pour le moment compliqué. Des médecins estiment qu'il faut obliger les fabricants à stocker une partie de leur production, plutôt que de produire en flux tendu.
    Si vous êtes concerné par une pénurie de médicament, ne cherchez pas à l'acheter sur internet, adressez-vous à votre médecin ou à la pharmacie, pour vous renseigner et trouver, éventuellement, un traitement de substitution.
  • 26/08/2019 à 19:11
    jeanjean
    alerter
    Bonjour Fleurs21
    Merci de m'avoir communiqué les informations passées sur Europe 1.
    Elles viennent renforcer mes connaissances sur le sujet.
    J'ai donc revu récemment mon médecin qui m'a prescrit 2 dépakote 500 par jour, ce qui équivaut à 4 dépamide et 10 gouttes de tercian.
    Malgré tout, j'ai l'impression de mal supporter le dépakote et les insomnies persistent. Je sens monter l'hypomanie, cette cochonnerie de maladie! Il va falloir encore frapper fort pour l'arrêter......
    Cordialement
  • 26/08/2019 à 20:32
    Fleurs21
    alerter
    Bonsoir Jeanjean,
    Merci de me donner de vos nouvelles. J'aurais préféré qu'elles soient meilleures... Je ne comprends pas tout. Est-ce que le dépakote 500 remplace les 4 dépamide et les 10 gouttes de tercian ou uniquement la dépamide ? J'espère que vous allez finir par vous sentir mieux très vite. Peut-être faut-il encore quelques jours...
    En tout cas, j'apprécie que vous me disiez merci pour le communiqué EUROPE 1 et que cela vous apporte quelque chose car d'autres personnes me disent qu'elles ne sont pas plus avancées. J'ai commencé micropakine aujourd'hui. Pénible car ce sont des granulés qui ne fondent pas. Il en reste dans le verre et il faut racler. J'espère que ça fera autant effet que dépakote !!
    Au plaisir de vous lire.
    Au plaisir de vous lire.
  • 30/08/2019 à 10:22
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour à tous,
    je dois arrêter micropakine car ça me rend malade, comme si j'avais une gastro. C'est affreux ! Si comme moi, vous avez des soucis du côté gastro (colon irritable, diverticules, etc...), ne prenez pas ce médicament car c'est de la poudre et non un comprimé gastro résistant !! Je vais donc me rabattre sur dépakote 500 avec l'accord du psy du CMP car j'ai fait 4 pharmacies et AUCUNE n'a du 250. L'une d'elle m'a même dit qu'il n'y avait rupture chez le fabricant de dépakote 250 !!
  • 30/08/2019 à 10:58
    jeanjean
    alerter
    Bonjour,

    Après consultation spécialisée et rupture de production du dépamide,je prends 2 dépakote 500mg MAIS, ce changement m'a brutalement plongé en pré hypomanie si j'ose dire et de moi même j'ai repris du tercian car je sais le manipuler. Je suis bipolaire depuis 1972!!prends du tercian depuis 1989...
    ce médicament m'aide surtout à dormir au moins 5 heures par nuit. Le dépakote 500mg x2=500 mg remplace 4 dépamide pour le régulateur d'humeur et les risques de la bibolaire...
    Malheureusement j'ai aussi d'autres problèmes de santé, insuffisance cardiaque et bpco et doit voir un cardiologue ce soir!!
    Ayons bon moral et comme tout brave macaque, accrochons nous aux branches!!
    cordialement
    Jeanjean
  • 30/08/2019 à 12:15
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour à tous,
    je dois arrêter micropakine car ça me rend malade, comme si j'avais une gastro. C'est affreux ! Si comme moi, vous avez des soucis du côté gastro (colon irritable, diverticules, etc...), ne prenez pas ce médicament car c'est de la poudre et non un comprimé gastro résistant !! Je vais donc me rabattre sur dépakote 500 avec l'accord du psy du CMP car j'ai fait 4 pharmacies et AUCUNE n'a du 250. L'une d'elle m'a même dit qu'il n'y avait rupture chez le fabricant de dépakote 250 !!
    J'ai aussi entendu une énormité de la bouche du psychiatre du CMP !! Les personnes qui prescrivent du dépakote que ce soit du 250 ou du 500, à la place du dépamide, EST ILLEGALE !!!!! Les médecins sont pris en OTAGES !!! Si une personne a un souci de santé à cause du dépakote et qu'il porte plainte, le médecin pourra être COUPABLE !!! C'est honteux !!! Il m'a bien dit que d'un point de vue MEDICAL, il n'y a AUCUN PROBLEME au niveau VALPROATE mais étant donné qu'il n'est pas inscrit les mêmes choses sur la "paperasse", d'un point de vue légal, c'est totalement différent !!!! ON FAIT QUOI SI UN MEDECIN OU UN PHARMACIEN S'ARRETE A CA ??????!!!!!
  • 30/08/2019 à 12:25
    Fleurs21
    alerter
    à la place de dépamide 300 mg 2 fois par jour, je prenais 2 dépakote 250 mg 2 fois par jour, puis on m'a substitué par micropakine en poudre 250 mg 2 fois par jour. Etant donné qu'il me rend malade comme si j'avais une gastro et que ce n'est pas un comprimé gastro résistant, je vais prendre à partir de ce soir dépakote 500 mg 1 fois par jour, le soir. Il faut savoir que ce dernier a une demi vie de 17 heures et qu'en procédant comme cela, on en a tout le temps dans le sang. Ce matin même, mon infirmière du CMP m'a confirmé que c'était bien la micropakine qui me rendait malade car j'en étais à 4 ou 5 jours de traitement et cela correspond au temps qu'il faut pour changer le plasma... Moi qui n'avait plus de problème au niveau gastro, me voilà déstabilisée !! MECI LES LABOS !!!!!!
  • 30/08/2019 à 13:45
    rex
    alerter
    bonjour on me dit que en Allemagne on peut trouver du depamide,est ce que quelqu'un a des infos
  • 30/08/2019 à 13:45
    rex
    alerter
    bonjour on me dit que en Allemagne on peut trouver du depamide,est ce que quelqu'un a des infos
  • 30/08/2019 à 20:11
    Fleurs21
    alerter
    VOILA QUI EST INTELLIGENT AU MOINS !!!! MAIS CELA NE SE PASSE PAS CHEZ SANOFI !!!!

    L’antiépileptique Gabitril (tiagabine) est actuellement en rupture de stock. Pour y remédier, Teva Santé met à disposition, à titre exceptionnel et transitoire, des médicaments importés initialement destinés au marché américain.
  • 30/08/2019 à 20:12
    Fleurs21
    alerter
    BRAVO AUX INTERNES EN MEDECINE QUI DISENT NON AU MARKETING MEDICAL !!!!

    Les internes en médecine de l’ISNAR-IMG (Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale) lancent un défi à tous les professionnels de santé : refuser les déjeuners sponsorisés par l’industrie pharmaceutique.

    A travers la campagne « No Free Lunch » qui se déroule pendant le mois de septembre, l’ISNAR-IMG souhaite sensibiliser les soignants à la question de l’indépendance dans la pratique médicale et aux différentes techniques utilisées dans le marketing pharmaceutique.

    Documents, études scientifiques et vidéos seront régulièrement diffusées sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) et le site de l’intersyndicale. « Notre métier, centré sur l’intérêt des patients, ne peut se concevoir sans l’industrie du médicament. Cependant, il est primordial de garantir aux futurs professionnels une formation basée entièrement sur les données acquises de la science et non soumise aux stratégies marketing » explique l’ISNAR-IMG, qui lance pour la seconde année l’initiative.
  • 30/08/2019 à 20:15
    jeanjean
    alerter
    Bonsoir,

    J'ai vu un cardiologue ce jour après bilan sanguin normal, avec oedèmes pas d'origine cardiaque, D'après lui, ma difficulté à marcher et le gonflement des extrémités seraient dûs peut être au dépakote 2x500 mg que je prends. Il me renvoie à la case départ dès la semaine prochaine chez ma psychiatre pour réxaminer ma situation.
    Je ne serais pas ni grossier, ni vulgaire, je n'ai pas l'intention de manquer de courtoisie à qui que ce soit! mais tout de même...Notre beau pays La France est en train de souffrir et nous ne sommes pas encore les plus malheureux. Cordialement
    jeanjean
  • 30/08/2019 à 20:41
    Fleurs21
    alerter
    Les médecins sont HORS LA LOI ?! Pour une fois que j'approuve une transgression !!!!!

    J'ai aussi entendu une énormité de la bouche du psychiatre du CMP !! Les personnes qui prescrivent du dépakote que ce soit du 250 ou du 500, à la place du dépamide, EST ILLEGALE !!!!! Les médecins sont pris en OTAGES !!! Si une personne a un souci de santé à cause du dépakote et qu'il porte plainte, le médecin pourra être COUPABLE !!! C'est honteux !!! Il m'a bien dit que d'un point de vue MEDICAL, il n'y a AUCUN PROBLEME au niveau VALPROATE mais étant donné qu'il n'est pas inscrit les mêmes choses sur la "paperasse", d'un point de vue légal, c'est totalement différent !!!! ON FAIT QUOI SI UN MEDECIN OU UN PHARMACIEN S'ARRETE A CA ??????!!!!!
  • 31/08/2019 à 17:30
    Licorne57
    alerter
    Eh bien... J'avais un peu "décroché" de toute la discussion pour diverses raisons et là, j'ai essayé de tout relire. Je suis atterrée par le manque de professionnalisme de certains médecins et pharmaciens. Mais ils sont peut-être finalement eux aussi pris en otage, et par qui ? Les LABOS et leur toute puissance sur la santé. Soigner n'est plus du tout leur but premier. Il s'agit de faire le maximum de profit au détriment des patients. Le gouvernement dit vouloir mettre son nez dans tout ça mais certains ont des parts ou administrent des labos, alors que peut-on espérer ?
    Pour en revenir à notre problème de Dépamide, j'ai essayé Dépakote qui finalement ne me réussit pas. J'ai pu retrouver un peu de Dépamide mais pour combien de temps..? Je m'étais un peu renseignée sur Micropakine mais après avoir lu que celà provoquait à Fleur des problèmes gastro et que suis assez sensible de ce côté... Bref, carpe diem...
    Courage à toutes et tous !
  • 31/08/2019 à 18:09
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Licorne, ça me fait plaisir que vous ayez pris la peine d'avoir tout lu. Effectivement micropakine m'a bien rendu malade et j'ai du mal à m'en remettre. La chaleur par là dessus et ma solitude ne font qu'amplifier mon état. Je me force pour faire le minimum, sinon c'est canapé TV. Pour ce qui est de la dépamide, toujours rien de mon côté. Et je crois que ni les médecins, ni les pharmaciens ne se renseignent pour savoir si la fabrication a repris. Et puis quand il s'agit d'argent, c'est le pot de fer contre le pot de terre !
    Bon courage à vous aussi.
  • 31/08/2019 à 20:51
    michel j
    alerter
    je ne comprends pas la France fait partie de l Europe et les autres pays ne nous aident pas en cas de pénurie ou problème
    alors sans faire de politique pourquoi est on dans l Europe autant faire comme les anglais
  • 02/09/2019 à 15:39
    rex
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 02/09/2019 à 17:30
    Fleurs21
    alerter
    De quelle réaction parlez vous Rex ??
  • 02/09/2019 à 19:35
    rex
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 03/09/2019 à 10:36
    rex
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 03/09/2019 à 10:36
    rex
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 03/09/2019 à 10:59
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Rex, est-ce que vous avez écrit quelque chose qui a été supprimé ??
  • 03/09/2019 à 11:03
    rex
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 03/09/2019 à 11:03
    rex
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 03/09/2019 à 11:04
    Fleurs21
    alerter
    RUPTURE DE STOCK MYSOLINE : ANTIEPILEPTIQUE

    Vous ne trouvez pas bizarre que nos régulateurs d'humeur et que les antiépileptiques soient particulièrement touchés par les ruptures ???

    En raison de la fermeture inattendue du site de fabrication de Mysoline (primidone) au Royaume-Uni, le laboratoire Serb prévoit une rupture d’approvisionnement en cet antiépileptique. La situation devrait revenir à la normale en décembre 2019, lorsque la production aura été relancée sur un nouveau site européen.

    Dans l’intervalle, le stock disponible est réservé aux patients déjà traités. Les pharmaciens peuvent effectuer une demande de dépannage d’urgence par téléphone au 01 73 03 20 00. Les prescripteurs sont invités à ne pas initier de nouveau traitement par Mysoline.

    Yolande Gauthier
  • 03/09/2019 à 11:07
    Jane03
    alerter
    Fleurs21, Je pense que rex est un troll donc ne vous acharnez pas à savoir ce qui aurait été supprimé. Ce n'est peut-être pas vrai du tout et il ne répond pas à votre question.

    De mon côté je vais bientôt voir mon médecin pour faire renouveler mes médicaments et j'ai bien peur de ne pas avoir de Dépamide. Ce que je trouves répugnant c'est de lire sur internet que ce serait une question de marché moins bon pour les groupes pharmaceutiques et qu'il y a du Dépamide en masse en Allemagne car plus payant pour eux donc il les fournissent.

    Enfin, un jour je pourrai cesser d'en prendre contrairement à certains qui en ont vraiment besoin non stop (épilepsie et bipolaires)
  • 03/09/2019 à 11:10
    rex
    alerter
    oui ce que j'ai mis aete supprime
  • 03/09/2019 à 11:21
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Jane, je ne pense pas que Rex soit un troll étant donné qu'il parle de sa maman depuis le départ de nos commentaires à tous.

    Il serait judicieux de vous renseigner auprès de votre pharmacie avant d'aller chez votre médecin afin de savoir où en sont les stocks et de réserver des boîtes ou de prévoir une substitution, vois 2.

    Chez moi, ni dépamide, ni dépakote 250, j'ai eu du 500 pour 3 mois mais ça risque d'être en rupture comme les 2 autres si tous les médecins le prescrivent. Pensez à micropakine, pour ceux qui ont l'estomac solide !

    Je ne suis ni bipolaire, ni épileptique et je prends un régulateur d'humeur depuis 2010. J'aimerais tout comme vous avoir l'espoir de ne plus le prendre un jour...

    Vendredi je vais voir un magnétiseur. J'espère qu'il pourra me soulager de mes angoisses et que je dormirai beaucoup mieux. Cela sera déjà bien, si je pouvais penser à un avenir meilleur...
  • 03/09/2019 à 11:23
    Fleurs21
    alerter
    Apparemment votre adresse mail aussi Rex
    mais je l'ai récupérée à temps et vous ai envoyé un message
  • 03/09/2019 à 12:42
    Licorne57
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 03/09/2019 à 13:33
    Fleurs21
    alerter
    vous aussi Licorne votre commentaire a été supprimé ??
  • 03/09/2019 à 15:45
    Licorne57
    alerter
    Ben oui Fleurs, c'est ce que je viens de voir... Je n'insultais ou calomniais pourtant personne... Peut-être est-ce parce que je parlais d'un remède homéopathique que j'utilise en complément et parfois en remplacement de Dépamide, prescrit par un médecin allopathe non "sectaire". Je disais pourtant bien de demander conseil... Je ne vois que cette raison pour avoir été censurée.
  • 03/09/2019 à 18:15
    Jane03
    alerter
    Bonjour rex... désolée je pensais que vous réécriviez le même truc en boucle, je me suis méprise sur vous x)

    Bonjour Fleur21, Perso j'ai peur de prendre autre chose genre Dépakote ou micropakyne. :/


    Bonjour Licorne57
    Ça se pourrait effectivement que si vous avez trouvé et cité un remède alternatif et peu courant que ça ai été supprimé. Celà dit j'aimerais connaître ce qu'il vous a prescrit et j'en parlerai a mon médecin la semaine prochaine.

  • 03/09/2019 à 18:57
    Licorne57
    alerter
    Bonsoir Jane03,
    Je ne peux pas le citer car le message serait à nouveau supprimé. Il s'agit de granules homéopathiques courantes. Si votre médecin s'y connaît un peu, il devrait trouver... En cherchant un peu sur le net, on peut trouver quels remèdes naturels "pourraient", je dis bien "pourraient" convenir à nos problèmes. Mais je le redis, en parler avec son médecin est important.
  • 03/09/2019 à 20:59
    Jane03
    alerter
    D'accord merci Licorne57, je comprend ne tkt pas. Je ferai quelques recherches! ;)
  • 04/09/2019 à 20:23
    Fleurs21
    alerter
    Bonsoir à tous,
    Et bien voilà... Je ne supporte pas non plus dépakote 500. Alors que je prenais 250 matin et soir, le fait de prendre d'une seule prise 500 m'a complètement redétraquée. J'en ai mais vraiment, vraiment assez !!! Exténue !!! Il n'y a qu'une heure que mes douleurs se sont arrêtées. J'ai décidé de prendre RDV chez un magnétiseur vendredi soir. Si ce message ne répond pas à la charte du site, il sera supprimé mais je m'en fous ! Ce ne sont pas les personnes qui sont derrières ce site qui souffrent !!!!!
  • 05/09/2019 à 17:07
    Fleurs21
    alerter
    Ma psy a vraiment eu son diplôme dans un paquet de Bonux !!!
    Elle daigne enfin m'appeler cet après-midi, elle m'envoie une ordo par mail pour de la Dépakine Chrono MAIS dans un grammage qui n'existe pas !!! Je l'appelle et tombe sur un répondeur car absente jusqu'à demain. On ne peut pas laisser de message, j'ai donc fait un mail. Il est vraiment urgent que je change !!!
    Le psy du CMP me dit qu'il a vu un patient ce matin qui a eu de la dépamide. Dans quelle pharmacie ???? Il a pas demandé !!!
    Une de "mes" pharmacies pensaient avoir du dépakote 250 ce matin, elle m'appelle cet après midi et me dit que finalement non.
    Une personne de mon quartier m'a filé pour 14 jours de dépakote 250 car elle me dit que ça ne lui fait rien et voit son psy demain. Si elle arrête totalement, elle me donne le reste. Mais après ???
  • 05/09/2019 à 17:21
    michel j
    alerter
    Bj pour trouver de la depamide il faut téléphoner a l avance dans toutes les pharmacies de la région
  • 05/09/2019 à 17:23
    Fleurs21
    alerter
    Bonjour Michel,
    J'ai fait 3 pharmacies depuis hier et aucune d'elle ne m'a proposé d'en commander...
  • 05/09/2019 à 17:38
    michel j
    alerter
    oui je sais mon pharmacien ma dit qu il sait pas quand il en reçoit il mets en commande c est tout
  • 05/09/2019 à 20:54
    Fleurs21
    alerter
    Mais je ne comprends pas pourquoi mes pharmaciens n'en reçoivent pas du tout depuis tout ce temps...
  • 05/09/2019 à 23:39
    Licorne57
    alerter
    C'est vraiment ahurissant tout ça ! Ma "grande pharmacie" appelée aujourd'hui est de nouveau en rupture de Dépamide et Dépakote et ma "petite" pharmacie a une boîte de Dépamide (c'était revenu en stock...) qu'elle va me garder. Un des pharmaciens de ma "grande" pharmacie m'a conseillé de revoir à nouveau mon médecin pour qu'il prescrive d'autres molécules similaires. Mais à quoi joue donc SANOFI ? Seraient-ils en train de nous concocter un soi-disant nouveau traitement, plus cher bien sûr ? En tout cas, tout est fait pour nous déstabiliser... Bon courage à tous quand même !
  • 08/09/2019 à 12:23
    Lacs11
    alerter
    Bonjour mon compagnon avais un traitement depamide arrêt du traitement 2 jours puis valporate de sodium sauf que .... Il refais une crise plus importante que les autres y a t'il quelqu'un qui a eu le même problème est ce que le valporate est aussi fort que la depamide il est a 2 comprimés par jours de valporate alors qu'il étais a 4 comprimés de depamide 300 j'ai besoin d'infos de soutient de votre expérience je suis perdu
  • 08/09/2019 à 16:50
    Licorne57
    alerter
    Bonjour Lacs11,
    D'après les médecins et pharmaciens, Dépamide et Dépakote sont "semblables" mais pas présentés dans les mêmes grammages. Pour Dépamide, c'est valpromide en 300 mg, pour Dépakote, c'est valproate de sodium en 250 mg et 500 mg. Si c'est vraiment la même molécule, avec ces grammages différents on ne peut de toute façon pas arriver à la même dose journalière. Mais la crise de votre compagnon est peut-être simplement due à l'arrêt de son traitement au Dépamide pendant 2 jours. La reprise d'un traitement similaire devrait rétablir peu à peu l'équilibre, ce que je vous souhaite. Il est vrai que pour certains d'entre nous traités au départ par Dépamide, Dépakote ne semble pas vraiment convenir. Peut-être faut-il du temps pour que notre organisme s'habitue...? Mais est-ce Dépakote qui remplace Dépamide pour votre compagnon ? N'hésitez pas à relancer votre médecin ou demander conseil à votre pharmacien, ce sont quand même eux les "experts". Ce n'est pas anodin ce qui arrive à votre compagnon et à d'autres. Bon courage !
  • 08/09/2019 à 17:48
    michel j
    alerter
    Bonsoir
    personnellement j ai mis 2 mois pour que tout rentre dans l ordre j avais du depamide (lots retirés) jusque la j ai réussi a trouver du depamide
    je me vois pas changer cela fait 40 ans que je me soigne au debuit depakine mais j étais pas bien
    alors je me demande quand notre ministre de la santé vas ce bouger le C pour que tout ceux qui étaient bien sous depamide ne replongent pas
  • 09/09/2019 à 17:36
    michel j
    alerter
    Bj
    Madame Buzyn parle des Urgences mais pas un mot sur la pénurie de médicaments
  • 09/09/2019 à 17:58
    Fleurs21
    alerter
    Bj
    ni sur les retraits de lots !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK